L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Les transports, premier secteur engagé pour la mixité des métiers

Faire progresser la mixité des métiers dans 10 secteurs stratégiques, déficitaires en la matière et porteurs d'emplois, c’est l’objectif que s’est fixé le Gouvernement. Le secteur des transports a ainsi signé le premier de ces 10 plans sectoriels. Les partenaires se sont notamment engagés à : travailler sur les représentations sexuées associées à certains métiers ; sensibiliser les entreprises à l'intérêt de favoriser la mixité ; veiller au respect de l'égalité en matière de politique salariale, de formation, de promotion et d'équilibre des temps de vie au cours de l'évolution professionnelle.

De son côté, l'Etat s'engage, en partenariat avec Pôle Emploi, à mener des actions en faveur de la mixité et de l'égalité professionnelle dans les métiers du transport auprès des demandeurs d'emploi.

L'Opération interministérielle vacances 2014 est lancée

Cette opération, qui se poursuit jusqu’au 15 septembre, vise principalement à vérifier le respect des règles d’information du consommateur sur les prix et les conditions de vente, à contrôler la qualité et la sécurité des produits alimentaires, non alimentaires et des services, et à veiller au comportement loyal des professionnels. 4 priorités pour 2014 :  les marchés forains ; la sécurité des activités sportives et de loisirs ; l’hébergement de vacances ; le tourisme historique.

Pacte de responsabilité : la branche "industries chimiques" s'engage pour l'emploi

La branche "industries chimiques", première branche à avoir signé, avec la FCE-CFDT Chimie, un accord relatif à l’emploi dans le cadre des négociations autour du Pacte de responsabilité.

A terme, cet accord conduira à la création de 47 000 emplois, principalement des CDI, pour la période 2015-2017. Il permettra également de "développer l’apprentissage et de favoriser l’insertion des jeunes notamment par les contrats de professionnalisation" : les industries chimiques s’engagent ainsi à l’accueil de 5 000 jeunes en plus par an en alternance.

Faire simple : 2 mois pour proposer vos idées de simplifications administratives


Démarches administratives complexes, pénibles, qui prennent du temps… Dites-nous celles qui vous irritent le plus, qui sont incompréhensibles, que vous aimeriez voir changer. Le Gouvernement a mis en place jusqu'au 15 septembre une grande consultation pour simplifier la vie des particuliers. L’administration attend vos propositions.

Bernard Cazeneuve : "Combattre le terrorisme, c'est défendre les libertés"

"Empêcher les départs, démanteler les filières, contrarier les processus d'auto-radicalisation, prévenir les attentats : personne ne peut de bonne foi contester la légitimité des buts que poursuit le Gouvernement, dans un contexte où les menaces terroristes sont d'une particulière gravité. Mais il nous faut également nous assurer que les moyens employés sont conformes aux valeurs de la République et propres à fonder un consensus", a déclaré Bernard Cazeneuve dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post.

Concours 2014 : regain d'attractivité des métiers de l'enseignement

Dans le 1er degré, la quasi-totalité des postes ont été pourvus. Sur 8 342 postes ouverts, 8 284 ont été pourvus. Ce très bon résultat est dû à la forte hausse du nombre de candidats (63 878 candidats en 2014, contre 41 327 en 2013) et à la grande qualité des candidats admissibles (13 642 admissibles en 2014 contre 12 281 en 2013), liée à une plus forte sélectivité. La qualité des concours a, de plus, permis aux jurys de constituer des listes complémentaires pour compenser sans difficulté les 744 postes restés vacants lors du concours exceptionnel 2014.

Ce regain d’intérêt s’explique par la priorité du Gouvernement en faveur de l’éducation, et notamment par la remise en place d’une véritable formation initiale en alternance dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).

Restauration : la mention "fait maison" entre en vigueur


La mention "fait maison" permet de mettre en valeur les plats élaborés sur place à partir de produits bruts. Elle a un double objectif : mieux informer les consommateurs et valoriser le travail des restaurateurs et leurs savoir-faire (décret d’application de la loi Consommation, JO du 13 juillet).

Cette mention est la première marche vers la valorisation globale de notre gastronomie. Garantissant un geste culinaire, elle vient compléter  le titre de Maître-restaurateur, qui répond à des critères plus larges sur l'ensemble de l'établissement. Ces 2 dispositifs sont complémentaires, ils s'inscrivent dans une dynamique de qualité et de transparence.

Thierry Braillard : "des stades plus adaptés aux besoins des collectivités"

Thierry Braillard a répondu aux questions de Pascal Pogam pour Les Echos, il a évoqué notamment la question des infrastructures sportives. Le secrétaire d’Etat chargé des Sports souhaite voir émerger des projets "innovants" et des "stades plus adaptés aux besoins des collectivités".

Benoît Hamon : "Une initiation au code informatique à l'école dès septembre"

Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, annonce au JDD que l’enseignement des langages de programmation sera proposé en primaire dès la rentrée.

Des entreprises mobilisées en faveur de l'emploi

Lors de la signature du protocole d’accord  entre Pôle emploi et Face (Fondation Agir contre l’exclusion), François Rebsamen a salué l’engagement des 1 500 entreprises adhérentes pour accueillir 5 000 demandeurs d’emploi par an en immersion. Il a souligné que le protocole était en adéquation avec les 3 priorités pour l’emploi identifiées par la grande conférence sociale des 7 et 8 juillet : insertion professionnelle des jeunes, notamment par le biais de l’apprentissage ; retour à l’emploi des plus fragiles et prioritairement des seniors ; lutte contre le chômage de longue durée.

Pages

Liens secondaires