L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

La France reste la 1re destination touristique

Compte-tenu des différentes enquêtes dont celle de la Direction des entreprises et de la Banque de France, le nombre de touristes ayant visité la France peut être estimé, en 2016, dans la fourchette de 82,5 à 83 millions. La France devrait rester la destination la plus visitée dans le monde en 2016.
Un 4e trimestre très encourageant pour les nuitées des touristes étrangers en France avec une hausse de +2,9% (source Insee)
100 millions de touristes étrangers par an, c’est l’objectif de la France d’ici à 2020, de même que l'allongement de la durée des séjours et l'augmentation de la dépense moyenne par touriste étranger.

Le tourisme est également un secteur clé de l’économie française, qui génère entre 7 et 8 % du PIB et représente 2 millions d’emplois directs et indirects : une force pour l’économie française.

Le Service d’accueil unique du justiciable : "un progrès dans l’accès de tous à la justice"

Consacré par la réforme de modernisation de la justice du 21e siècle du 18 novembre 2016, le Service d’accueil unique du justiciable (SAUJ) est en cours de déploiement dans tous les tribunaux de grande instance, tribunaux d’instance et conseils de prud’hommes du territoire.

Ce service permet à tous les citoyens d’effectuer leurs démarches depuis le tribunal le plus près de chez eux. A la fois service d’accueil centralisé et point d’entrée procédural, il est un accès polyvalent à la justice pour les justiciables et les professions du droit. Il est le lieu où tout justiciable doit pouvoir : obtenir des informations sur les procédures en général ; accéder aux informations d’une affaire le concernant en particulier ; effectuer des actes de procédure pouvant relever d’une autre juridiction.

Le 7 février, le président de la République et Jean-Jacques Urvoas, se sont rendus au tribunal de grande instance de Pontoise (95) pour inaugurer le 1er Service d’accueil unique du justiciable.

Lire le dossier de presse

Le ministère des Finances s’engage en faveur de la sécurité routière

Le ministère de l’Economie et des Finances s’engage dans une démarche qui s’inscrit dans l’action du Gouvernement visant à réduire de moitié le nombre d'accidents de la route, à l’horizon 2020. Il s’engage ainsi résolument au profit de la sécurité de ses 144 000 agents qui sont tous, à un moment ou à un autre, usagers de la route.

La charte signée le 10 février comprend 7 engagements :

proscription des conversations téléphoniques au volant ; sobriété exigée sur la route ; port obligatoire de la ceinture de sécurité ; respect des limitations de vitesse ; temps de repos intégrés dans le calcul des temps de trajet ; sensibilisation et formation des agents à la sécurité routière ; promotion des équipements de sécurité pour les conducteurs de deux-roues.

A noter : près de 500 entreprises ont déjà signé l'appel  www.routeplussure.fr

Le programme national de la forêt et du bois approuvé par décret

Stéphane Le Foll vient d’approuver par décret le programme national de la forêt et du bois (PNFB).

Le PNFB, introduit par la loi d'avenir pour l'agriculture, fixe les orientations de la politique forestière, en forêt publique et privée, en métropole et en outre-mer, pour une période de 10 ans. Il se donne 4 objectifs :

- créer de la valeur en France, en mobilisant la ressource durablement ;

- répondre aux attentes des citoyens et s’intégrer aux projets de territoires ;

- conjuguer atténuation et adaptation des forêts au changement climatique ;

- développer des synergies entre forêt et industrie.

Ce programme est issu d'une large concertation avec l'ensemble des parties prenantes de la filière forêt-bois, tout au long de l'année 2015. En 2016, le Conseil supérieur de la forêt et du bois ainsi que l’Autorité environnementale se sont prononcés sur le projet de PNFB. Celui-ci a ensuite été soumis à la consultation du public. Ainsi, pour la 1re fois, la société civile française a été associée à la définition de la politique forestière de la nation.

Lire le décret d'approbation

"Hôtel hospitalier" : un appel à projets auprès des établissements de santé

Un appel à projets est lancé auprès des établissements de santé qui souhaitent proposer à leurs patients une prestation d’hébergement non médicalisé, en amont ou en aval de leur prise en charge. Cette expérimentation, d’une durée de 3 ans, vise à améliorer la qualité de la prise en charge et le confort des patients. Elle s’inscrit dans le cadre du "virage ambulatoire", engagé par le Gouvernement. 

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2015 et son décret d’application du 12 décembre 2016 ont ouvert la possibilité pour les établissements de santé de proposer une prestation non médicalisée d’hébergement de patients, sur la base des recommandations de la Haute autorité de santé.

Cette prestation est assurée par l’établissement, qui peut la réaliser dans ses propres locaux, mais distincts des locaux d’hospitalisation, ou la faire réaliser par un tiers, notamment un prestataire hôtelier ou un partenaire associatif, par exemple.

Le Fond d’intervention régional financera cette expérimentation. Une évaluation sera réalisée un an avant son échéance de façon à apprécier de façon exhaustive tout l’intérêt de ce dispositif, pour le patient et au niveau médico-économique.

Les établissements peuvent déposer leur dossier de candidature jusqu’au 12 mars 2017.

62 200 emplois salariés créés dans le secteur marchand au 4e trimestre 2016

D’après les résultats provisoires de la Dares et de l’Insee, 62 200 nouveaux emplois salariés ont été créés dans le secteur marchand au 4e trimestre 2016, soit une hausse de 0,4 % par rapport au trimestre précédent.

Cette augmentation porte à 191 700 les créations nettes d’emplois salariés marchands sur l’ensemble de l’année 2016 (+1,2 %).

Les territoires, acteurs majeurs du sport français

Avec 11 Mds € de dépenses annuelles et 255 000 équipements répartis sur plus de 55 000 sites, les collectivités territoriales représentent les acteurs les plus puissants du marché et de l’univers sportif.

A l'occasion du salon SportColl, le premier forum national des collectivités territoriales et des acteurs économiques du sport, Thierry Braillard a annoncé une enveloppe de 10 M€ dédiée aux infrastructures sportives de proximité.

"Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, 20 M€ ont été affectés dont 10 M€ à l’Héritage 2024 pour financer - à hauteur de 50% ou plus - avec les collectivités intéressées des infrastructures sportives de proximité" , a précisé le secrétaire d’Etat.

Nouvelle édition des 4 saisons du sport féminin

La 2e édition des 4 saisons du sport féminin a été lancée par Thierry Braillard. Pour la première saison de cette édition 2017, dont l’enjeu est la médiatisation et la mise en valeur du sport féminin dans les régions, 12 rencontres et compétitions féminines de niveau national auront lieu les 11 et 12 février sur l’ensemble du territoire.

Cette opération nationale met à l’honneur la pratique sportive féminine et œuvre durablement à son développement.

Trois autres temps forts auront lieu en 2017 :

- je réfléchis sur le sport féminin (avril), piloté par le ministère chargé des Sports ;

-  je pratique le sport féminin (dernière semaine de septembre), piloté par le CNOSF ;

- je fête le Sport au féminin (décembre), piloté par le ministère chargé des Droits des femmes.

Pour en savoir plus

"Pour que la montagne reste un plaisir"

Rappeler les règles de bonne conduite à respecter sur les domaines skiables, c'est l'objet de la campagne nationale de sensibilisation des pratiquants "Pour que la montagne reste un plaisir". Elle renforce les nombreuses initiatives menées par les stations dans le domaine de la prévention des accidents.

Chaque année, en effet, plus de 40 000 interventions des services de secours sont recensées sur les domaines skiables pendant la saison hivernale.

De nombreux outils de communication et conseils de prévention relatifs à la sécurité des sports d’hiver sont comme chaque année déclinés sur le site internet dédié avec, cet hiver, un focus sur la pratique du ski de randonnée ainsi que de nouveaux pictogrammes visant à informer les pratiquants sur le risque d’avalanche.

Les plus jeunes sont notamment sensibilisés, de manière ludique, aux bons comportements à suivre sur les pistes grâce à un jeu vidéo et des vidéos pédagogiques.

Consulter le site internet www.preventionhiver.sports.gouv.fr

Installation du Conseil scientifique sur les processus de radicalisation

La création de ce Conseil scientifique s’inscrit dans la politique que mène le Gouvernement dans le cadre du Plan gouvernemental d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART), initié au lendemain des attentats de janvier 2015. Cette mobilisation repose sur 5 axes : la prévention, le repérage et le signalement, le suivi des jeunes en voie de radicalisation scolarisés, la formation et la recherche. La création du Conseil est une mise en œuvre concrète de ce 5e axe, dans une volonté de renforcer le dialogue entre le monde de la recherche et celui des décideurs publics.

Sa 1re mission est de travailler sur les phénomènes de radicalisation religieuse en France, de ses conséquences sur la société française et sur les moyens d’en protéger les populations. Il va contribuer à créer une dynamique et une culture commune entre la recherche et l’action publique. Les sciences humaines et sociales ont un rôle fondamental à jouer au service d’une action publique efficace et, en retour, une meilleure connaissance de cette dernière va contribuer à nourrir les réflexions scientifiques.

Lire le communiqué

Pages