L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Culture : les ambitions du Gouvernement pour le design

A l'occasion de la remise de la Bourse Agora pour le design à Nathanaël Abeille, ancien élève de l’Ensad, Audrey Azoulay a précisé les ambitions du Gouvernement pour le secteur du design. D’abord, la mise en place d’un outil pour aider les projets de jeunes éditeurs. Autre enjeu : la reconnaissance du statut d’auteur pour les designers. Sur le plan de l’éducation artistique et culturelle, une centaine de résidences de designers sera lancée dans les écoles et collèges dont le but sera de suivre le développement d’une création. Enfin, la ministre a annoncé la tenue début 2017 d’un Forum du design qui réunira l’ensemble des organisations et acteurs concernés. Il sera organisé avec le secrétariat d’état au numérique et à l’innovation.

Belle progression de l’agriculture biologique en France

Le programme Ambition bio 2017  avait pour objectif de donner un nouvel élan au développement équilibré de toutes les filières de l’agriculture biologique en France en doublant les surfaces cultivées en agriculture biologique tout en mettant l’accent sur l’accroissement de la consommation pour préserver la compétitivité de la filière.

Les derniers chiffres dévoilés par l’Agence BIO confirment que le bio connaît une croissance et un développement historiques et est en bonne voie pour réussir ce pari.

En effet, le marché enregistre une croissance historique de l’ordre de 20 % par rapport au 1er semestre 2015 et le rythme de conversion des exploitations agricoles et surfaces n’a jamais été aussi fort (21 fermes par jour) avec 31880 fermes engagées au 30 juin 2016 (+ 10 % par rapport à 2015). Aujourd’hui, en France, 1,6 million d’hectares sont engagés en agriculture biologique. Ceci représente une surface agricole en agriculture biologique de 5,8% au 30 juin 2016 (contre 3,8% fin 2012, soit une augmentation de plus de 50%).

Lire également L'agriculture biologique à l'école : quelle place dans l'enseignement et la formation ?

Le Service volontaire européen fête ses 20 ans à Montreuil

Le Service volontaire européen, action phare du volet Jeunesse du programme Erasmus+ (2014-2020), permet chaque année à des milliers de jeunes européens, entre 17 et 30 ans, de vivre une expérience de mobilité et d’engagement dans un autre pays. Ils découvrent une autre culture et acquièrent des compétences utiles à leur insertion socio-professionnelle et à leur développement personnel.

Créé en 1996 en tant que programme pilote par la Commission européenne, le SVE a permis à ce jour à plus de 100 000 jeunes volontaires européens de contribuer à une cause à laquelle ils croient.

Plus d’une centaine de jeunes volontaires SVE, actuels et anciens, ainsi que des officiels de différents pays (représentants des institutions, ministère, agences nationales, structures, etc.) sont attendus à Montreuil pour témoigner de leurs expériences SVE et échanger sur les perspectives du volontariat de demain, en présence de Hélène Geoffroy.

 

Valoriser les compétences des individus et la voie professionnelle tout au long de la vie

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese)

a présenté à Clotilde Valter son avis sur les certificats de qualification professionnelle (CQP).

Les CQP peuvent être créés dans les branches, au plus près de la réalité des activités et des métiers. Les compétences et les qualifications professionnelles connaissent de profondes évolutions et deviennent un enjeu majeur pour les personnes et leur parcours professionnel ainsi que pour les entreprises.

"Le CQP est un remarquable moyen de valoriser les compétences des individus et la voie professionnelle tout au long de la vie", a souligné Clotilde Valter.

L’état des lieux et les recommandations du Cese permettent d’ouvrir un travail de fond pour l’avenir. Ce travail est directement en lien avec les priorités du Gouvernement qui cherche à proposer des solutions aux personnes qui en ont le plus besoin et à accompagner au mieux l’évolution des compétences au service des mutations économiques.

À moto ou à scooter, le port des gants devient obligatoire

À partir du 20 novembre 2016, le port de gants de motocyclisme certifiés CE devient obligatoire pour les conducteurs et les passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Cette mesure concerne également les tricycles et quadricycles à moteur, ainsi que les cyclomoteurs.

Le décret 2016-1232 paru le 20 septembre 2016 au Journal officiel met en œuvre la décision prise le 2 octobre 2015 par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) de rendre obligatoire le port de gants certifiés CE pour les usagers de deux-roues motorisés (mesure n°15). En France, 12% des utilisateurs de deux-roues motorisé roulent encore sans gants adaptés (enquête TNS Sofres).

Lire le décret

60 000 postes dans l'Éducation : engagement tenu

Le projet de loi de finances 2017 prévoit la création de 12 842 postes dans l’Éducation qui s’ajoutent aux 47 158 postes créés à ce jour.

Ainsi, entre les rentrées 2012 et 2017, 54 000 postes auront été créés dans l’Éducation nationale, 5 000 postes dans l’Enseignement supérieur et 1 000 dans l’Enseignement agricole.

Parcours d'excellence : un engagement commun pour la réussite de tous les élèves

A l’occasion de la 9e édition de la "Journée du refus de l’échec scolaire", le ministère de l’Éducation nationale, la conférence des présidents d’université et l’Association de la fondation étudiante pour la ville ont signé un engagement pour favoriser la réussite de tous les élèves et lever les obstacles liés à l’origine sociale ou territoriale.

Traduction d’une volonté de concrétiser des alliances éducatives dans les territoires, les signataires vont mettre en synergie leurs efforts pour accompagner le déploiement des Parcours d’excellence dans les collèges de l’éducation prioritaire à partir de la rentrée 2016. Le parcours d'excellence vise à conduire des jeunes de milieux modestes vers une poursuite d'études ou une insertion professionnelle ambitieuse et réussie, en leur proposant notamment la mise en place d’un tutorat, au collège et au lycée, par des étudiants dont l’engagement sera reconnu dans leur parcours universitaire. 

Pour en savoir plus Parcours d'excellence pour les collégiens de REP+Parcours d'excellence pour les collégiens de REP+ de la troisième jusqu'à la terminale

Evaluation de la politique publique de contrôle des transports routiers

Alain Vidalies a réuni le 3e comité d’évaluation de la politique publique de contrôle des transports routiers. Cette réunion a permis de dresser un point d’étape sur ces travaux et d’annoncer de nouvelles décisions :

- intensification des contrôles sur les lieux de chargement et de déchargement ;

- renforcement des sanctions administratives et pénales afin de rendre les contrôles plus dissuasifs ;

- intensification des actions de lutte contre les fraudes.

Modernisation de l'Etat : lancement de Chorus Pro

Christian Eckert a officialisé le lancement de Chorus Pro, près de 100 jours avant sa généralisation à toutes les entités publiques le 1er janvier 2017. Cette ouverture permettra de vérifier en condition réelle le fonctionnement de cette solution mutualisée, mise par l’Etat à disposition des entreprises et des entités publiques, sur des volumes de factures importants. Mise en place par l’ordonnance du 26 juin 2014, l’obligation progressive de facturation électronique concerne l’ensemble des entités publiques et notamment toutes les collectivités, ainsi que les grandes entreprises dès le 1er janvier 2017. Toutes les factures émises par les fournisseurs de la sphère publique devront être ainsi dématérialisées d’ici à 2020. Le volume global en cible est de près de 100 millions de factures par an.

Christian Eckert a pu constater la facilité d’utilisation de la solution proposée, à travers la démonstration qui lui a été faite du portail Chorus Pro, ouvert ce 20 septembre aux 18 collectivités locales et établissements publics pilotes.

Mise en œuvre de la prochaine évacuation du campement de la lande de Calais

Bernard Cazeneuve et Emmanuelle Cosse ont réuni  le comité de suivi des centres d’accueil et d’orientation (CAO), pour aborder les questions relatives à la mise en œuvre de la prochaine évacuation du campement de la lande de Calais.

Selon le constat partagé de l’ensemble des personnes résidant et intervenant sur la lande de Calais, comme pour les habitants du Calaisis, la situation actuelle ne peut perdurer, tant du point de vue humain qu’en termes d’ordre public. Reconnue nécessaire par l’ensemble des acteurs, l’évacuation, constituera une opération d’ordre humanitaire. La transparence des échanges et la confiance partagée avec les associations ont permis de définir un cadre pour la réussite de l’opération.

Lire le communiqué, sur le site du ministère de l'Intérieur

Pages