L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Le 1er service de demande de retraite en ligne est opérationnel

Simplification du système de retraites : après la création du compte personnel, le 1er service de demande de retraite en ligne est lancé. Pour la 1re fois, les futurs retraités du régime général peuvent demander leur retraite en effectuant 100% de leurs démarches en ligne sur le site lassuranceretraite.fr. Dans 2 ans, tous les futurs retraités, quel que soit leur régime, auront accès à ce service.

Dès aujourd’hui, les assurés du régime général ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite (ou possédant l’attestation de retraite anticipée pour carrière longue) peuvent effectuer une demande en ligne sur le site lassuranceretraite.fr. 700 000 nouveaux retraités par an sont concernés. Les utilisateurs de FranceConnect peuvent accéder au service de demande de retraite en ligne depuis le site info-retraite.fr.

Rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs

Depuis le 15 janvier, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation.

Depuis le début de 2013, un mineur se déplaçant seul pouvait voyager dans l’Union européenne avec un titre d’identité en cours de validité et n’avait plus besoin d’une autorisation signée des titulaires de l’autorité parentale, dispositif supprimé à l’automne 2012. Ce ne sera plus le cas à partir du 15 janvier de cette année.

L'enfant qui voyagera à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents devra présenter les 3 documents suivants :

- sa pièce d’identité : carte d'identité ou passeport ;

- le formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale ;

- la photocopie du titre d'identité du parent signataire du formulaire.

Lutte contre la pollution de l’air : 5 décrets pour favoriser les voitures propres

Plusieurs décrets ont été publiés pour lutter contre la pollution de l’air et favoriser la mobilité propre.

Ces textes réglementaires permettront aux acteurs concernés d’agir pour le développement des transports propres et  traduisent un haut niveau d’ambition de l’État, de ses opérateurs et des collectivités :

- décret relatif aux obligations d'achat ou d'utilisation de véhicules à faibles émissions par les gestionnaires de flottes de véhicules, les loueurs de véhicules automobiles, les exploitants de taxis et exploitants de voitures de transport avec chauffeur ;

décret définissant les critères caractérisant les véhicules à faibles émissions dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes ;

décret définissant les critères caractérisant les autobus et autocars à faibles émissions ;

décret définissant les critères caractérisant les véhicules à faibles et très faibles niveaux d'émissions de moins de 3,5 tonnes.

Le dernier décret concerne les infrastructures de recharge pour véhicules électriques et le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs.

Un panneau pour mieux informer de la vitesse limite avant un radar

À partir du 1er mars 2017, ce nouveau panneau sera progressivement déployé en dehors des agglomérations pour mieux informer les usagers de la vitesse limite autorisée avant un radar. Ce visuel permet de répondre à la demande des usagers qui souhaitent être mieux informés de la vitesse à respecter.

Les enjeux de la conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient

Cette réunion, ouverte et présidée par le ministre Jean-Marc Ayrault, avec une intervention du président de la République, rassemble de nombreux pays ou organisations internationales (70 environ), dont les principaux acteurs internationaux concernés : le Quartet (États-Unis, Union européenne, Russie, Nations unies), les 5 membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, des partenaires arabes, européens, les pays du G20 et autres acteurs intéressés par la paix. Il s’agit d’une conférence internationale plus large en terme de participation que celle du 3 juin dernier. Ce sera le rôle de la France de faire part à Israël et à l’Autorité palestinienne du message de la conférence.

Dossier de presse : conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient

Lire aussi - Conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient - La journée en direct

Outre-Mer : un nouvel Etablissement public foncier et d'aménagement en Guyane

Créé le 1er janvier 2017, l’Etablissement public foncier et d’aménagement de Guyane (EPFAG) a pour mission d’acquérir et d’aménager des terrains pour y construire des logements, de nouveaux quartiers ou encore des équipements publics. Il contribuera ainsi au développement d’un urbanisme durable et équilibré sur le territoire.
Ce nouvel établissement sera doté progressivement de 7 000 hectares de foncier appartenant à l’État et recevra dès cette année un financement d’environ 4 M pour conduire les études nécessaires aux futures opérations. Il interviendra en priorité au sein des périmètres inscrits parmi les opérations d’intérêt national, instaurés par décret du 14 décembre 2016.

Présentation du rapport "AgGate – Un portail de données pour l’innovation en agriculture"

L’agriculture, comme le reste de l’économie est désormais connectée. Il y a là une transition à accompagner que le Gouvernement entend soutenir, en particulier au bénéfice de l’évolution vers l’agro-écologie de notre agriculture. Cela s’inscrit dans les objectifs de la loi pour une République numérique et de la Stratégie nationale de recherche.

Lancement national des célébrations des 30 ans d’Erasmus+ en 2017

Le 9 janvier 2017, la France célèbre les 30 ans d’un succès européen : Erasmus, devenu le programme intégré Erasmus + (2014-2020). Organisé à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, cet événement donne la parole aux jeunes et aux adultes, européens et étrangers, bénéficiaires du programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.
Le programme Erasmus+ a pour principaux objectifs de permettre au citoyen d’acquérir des compétences utiles pour un métier, de contribuer au multilinguisme et à la citoyenneté européenne.

La Garantie jeunes généralisée à l'ensemble du territoire

Depuis le 1er janvier, la garantie jeunes est étendue à l’ensemble du territoire. Elle est dorénavant accessible à tous les jeunes de moins de 26 ans en situation de précarité, sans emploi, qui ont arrêté leurs études et qui ne suivent pas de formation (Neet). L’objectif : leur permettre d’entrer dans la vie active grâce à un parcours complet et intensif d’accès à l’emploi, et leur garantir un revenu.

Le budget consacré par l’Etat à la Garantie jeunes augmente de 77 % entre 2016 et 2017 et atteint désormais 498,54 M€. Il permettra d’accompagner tous les jeunes éligibles à la Garantie jeunes et volontaires pour s’y engager.

Pour en savoir plus sur la Garantie jeunes

"C’est mon patrimoine" : un nouvel élan pour l'éducation artistique et culturelle

Un nouvel élan est donné au dispositif "Les Portes du Temps". Créé en 2005, cette opération permet chaque année aux enfants et adolescents des territoires les plus éloignés de la culture de découvrir les musées et monuments durant les vacances scolaires, dans le cadre d’activités encadrées et d’ateliers de pratique artistique.

Rebaptisé "C’est mon patrimoine", le nouveau dispositif est doté dès 2017 d’une nouvelle feuille de route et d’un budget résolument en hausse.

Une nouvelle dynamique a ainsi été engagée avec l’ensemble des partenaires du dispositif pour faire évoluer le cahier des charges et une revalorisation de 57 % des moyens financiers consacrés à l’opération a été décidée au budget 2017.

Pages