L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Bernard Cazeneuve : "Combattre le terrorisme, c'est défendre les libertés"

"Empêcher les départs, démanteler les filières, contrarier les processus d'auto-radicalisation, prévenir les attentats : personne ne peut de bonne foi contester la légitimité des buts que poursuit le Gouvernement, dans un contexte où les menaces terroristes sont d'une particulière gravité. Mais il nous faut également nous assurer que les moyens employés sont conformes aux valeurs de la République et propres à fonder un consensus", a déclaré Bernard Cazeneuve dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post.

Concours 2014 : regain d'attractivité des métiers de l'enseignement

Dans le 1er degré, la quasi-totalité des postes ont été pourvus. Sur 8 342 postes ouverts, 8 284 ont été pourvus. Ce très bon résultat est dû à la forte hausse du nombre de candidats (63 878 candidats en 2014, contre 41 327 en 2013) et à la grande qualité des candidats admissibles (13 642 admissibles en 2014 contre 12 281 en 2013), liée à une plus forte sélectivité. La qualité des concours a, de plus, permis aux jurys de constituer des listes complémentaires pour compenser sans difficulté les 744 postes restés vacants lors du concours exceptionnel 2014.

Ce regain d’intérêt s’explique par la priorité du Gouvernement en faveur de l’éducation, et notamment par la remise en place d’une véritable formation initiale en alternance dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE).

Restauration : la mention "fait maison" entre en vigueur


La mention "fait maison" permet de mettre en valeur les plats élaborés sur place à partir de produits bruts. Elle a un double objectif : mieux informer les consommateurs et valoriser le travail des restaurateurs et leurs savoir-faire (décret d’application de la loi Consommation, JO du 13 juillet).

Cette mention est la première marche vers la valorisation globale de notre gastronomie. Garantissant un geste culinaire, elle vient compléter  le titre de Maître-restaurateur, qui répond à des critères plus larges sur l'ensemble de l'établissement. Ces 2 dispositifs sont complémentaires, ils s'inscrivent dans une dynamique de qualité et de transparence.

Thierry Braillard : "des stades plus adaptés aux besoins des collectivités"

Thierry Braillard a répondu aux questions de Pascal Pogam pour Les Echos, il a évoqué notamment la question des infrastructures sportives. Le secrétaire d’Etat chargé des Sports souhaite voir émerger des projets "innovants" et des "stades plus adaptés aux besoins des collectivités".

Benoît Hamon : "Une initiation au code informatique à l'école dès septembre"

Le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon, annonce au JDD que l’enseignement des langages de programmation sera proposé en primaire dès la rentrée.

Des entreprises mobilisées en faveur de l'emploi

Lors de la signature du protocole d’accord  entre Pôle emploi et Face (Fondation Agir contre l’exclusion), François Rebsamen a salué l’engagement des 1 500 entreprises adhérentes pour accueillir 5 000 demandeurs d’emploi par an en immersion. Il a souligné que le protocole était en adéquation avec les 3 priorités pour l’emploi identifiées par la grande conférence sociale des 7 et 8 juillet : insertion professionnelle des jeunes, notamment par le biais de l’apprentissage ; retour à l’emploi des plus fragiles et prioritairement des seniors ; lutte contre le chômage de longue durée.

La loi améliorant le statut des stagiaires est publiée

La loi tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires est publiée (JO du 11 juillet). Le texte prévoit notamment : un relèvement du montant minimal de la gratification versée aux stagiaires dans le cadre d’un stage de plus de 2 mois ; l’accès à de nouveaux droits ; l’encadrement du temps de présence du stagiaire dans l’organisme d’accueil ; le renforcement du stage comme outil de formation.

Des décrets d’application sont attendus (montant de la gratification minimale, contenu de la convention tripartite, nombre maximum de stagiaires accueillis dans un même organisme, etc.).

100 millions d’euros pour financer le Service civique jusqu’en 2017

Pour répondre au succès du Service civique, le rapport "Liberté, égalité, citoyenneté : un service civique pour tous" remis par François Chérèque préconise notamment d'élargir le financement du dispositif et d'améliorer le statut des jeunes volontaires. Najat Vallaud-Belkacem soutient ces propositions et a annoncé avoir obtenu 100 millions d’euros pour financer le Service civique jusqu’à 2017.

Pour rappel : le président de la République a annoncé un objectif de 100 000 jeunes accueillis par an d’ici à 2017 (32 000 jeunes comptés cette année).

Le Conseil économique, social et environnemental s'engage pour la transition énergétique

L’avis du Conseil économique social et environnemental souligne l’impulsion donnée par le projet de loi de programmation pour un nouveau modèle énergétique français à une réelle transformation de notre modèle énergétique. Il y voit un moteur de développement économique et social, de création d’emplois, de responsabilisation écologique et de compétitivité pour notre pays.

Mieux réguler et encadrer les monnaies virtuelles

Michel Sapin a reçu le rapport de la cellule Tracfin du ministère des finances sur l’encadrement des monnaies virtuelles. Le ministre s’est appuyé sur le rapport pour annoncer plusieurs actions de régulation :  ►limiter l’anonymat en imposant une prise d’identité lors de l’ouverture par un professionnel d’un compte en monnaies virtuelles pour un tiers ►clarifier le régime fiscal de ces monnaies grâce à la publication d’une instruction fiscale ►proposer, après discussion avec les professionnels du secteur, un plafonnement des paiements en monnaies virtuelles ►réguler au niveau européen les plateformes qui échangent des monnaies virtuelles contre des devises officielles.

 

Pages

Liens secondaires