L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire : des résultats positifs

Najat Vallaud-Belkacem a présenté le bilan des mesures mises en œuvre depuis un an dans le cadre du plan national d'actions "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage" lancé le 21 novembre 2014. Ces mesures se concrétisent aujourd'hui par des chiffres encourageants, notamment concernant les jeunes qui sortent du système scolaire sans diplôme.

"Deux bonnes nouvelles. Alors qu’il y a cinq ans, on comptait près de 136 000 jeunes qui décrochaient chaque année, ils sont aujourd’hui 110 000. Dans le même temps, nous sommes passés de 620 000 jeunes de 18 à 24 ans sans diplôme à 494 000. Ces chiffres sont encourageants ; ils sont la preuve que les politiques publiques peuvent enrayer ce phénomène", déclare la ministre.

"Notre intention est d’intensifier ce mouvement de baisse du nombre de décrocheurs. L’engagement de l’Éducation nationale et de ses partenaires se poursuivra donc notamment à travers la possibilité d’effectuer des parcours aménagés de formation initiale qui donnent aux jeunes de plus de 15 ans en rupture une expérience alternative temporaire (stage, service civique, etc.) tout en restant sous statut scolaire, la mise en place d’alliances éducatives qui visent à renforcer la collaboration de tous autour du jeune décrocheur. Le nouveau droit à se réinscrire dans son établissement d’origine pour les candidats qui ont échoué au baccalauréat contribuera lui à ce que des milliers de jeunes disposent d’une nouvelle chance d’accès à la qualification en étant accueillis et accompagnés de façon particulièrement attentive."

Consulter le dossier de presse

Le PLFSS 2016 définitivement adopté

#PLFSS2016 voté. C'est au tour du #PLFR2015 d'être discuté à l'assemblée #DirectAN


Par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016.

Lors de son intervention devant l'Assemblée nationale pour la lecture définitive du texte, Marisol Touraine a insisté sur deux points majeurs :

-  la double exigence qui se retrouve dans le texte et qui correspond au fil rouge de la politique menée depuis 2012 : la maîtrise des dépenses et la progression des droits sociaux ;

-  le renforcement de l’accès aux soins des Français qui passe par un soutien renouvelé et renforcé à l’hôpital public.

Par ailleurs, la ministre a annoncé le "dégel de crédits mis en réserve en début d’année sur les enveloppes de financement des établissements de santé. Ce dégel, d’un montant total de 150 millions d’euros, se déploiera de la manière suivante : 100 millions d’euros supplémentaires seront reversés aux établissements exerçant des activités de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) et 50 millions d’euros supplémentaires bénéficieront aux établissements exerçant des activités de psychiatrie et de soins de suite et de réadaptation.

Lire le communiqué du ministère de la Santé

Lire l'intervention de la ministre

COP 21 : "Mission Innovation", augmenter les investissements publics et privés dans les énergies propres

A l’occasion de l’ouverture de la COP 21, François Hollande, Barack Obama et Bill Gates ont lancé la "Mission Innovation", une initiative qui vise à augmenter significativement les investissements publics et privés dans les énergies propres.
Avec eux, 19 chefs d’Etat, chefs de gouvernement et ministres se sont engagés à doubler, sur 5 ans, le budget alloué à la recherche publique dans l’efficacité énergétique, les technologies bas-carbone, et les énergies renouvelables.

La "Mission Innovation" a pour objectifs de :
- donner à la recherche et développement les moyens de jouer un rôle déterminant dans la lutte contre le dérèglement climatique ;
- assurer la conjonction, inédite à cette échelle, d’efforts privés et publics pour permettre à ces projets d’accélérer leur déploiement et de diminuer leur coût ;
- favoriser une diffusion massive de ces technologies ;
- permettre aux pays en développement d’avoir accès à une énergie fiable et abordable, dans le cadre d’un développement immédiatement décarboné.

Pour en savoir plus : www.mission-innovation.net
http://www.gouvernement.fr/les-investissements-d-avenir

COP 21 : un engagement des chefs d’Etat sur le prix du carbone

Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement (Chine, Allemagne, Mexique, Canada, Ethiopie), réunis autour du président de la République, se sont engagés hier sur la mise en place d’un prix du carbone.

Cette démarche est soutenue par de nombreuses entreprises qui intègrent déjà un prix du carbone dans leurs décisions d’investissement. Il s’agit d’un outil essentiel pour réduire la consommation d’énergie fossile et accélérer les investissements dans les économies d’énergie et les énergies renouvelables.

La ministre de l’Ecologie a rappelé ce que la France a mis en œuvre pour être exemplaire sur le sujet :

- la loi de transition énergétique définit une trajectoire de prix du carbone à 56 euros par tonne en 2020 et 100 euros par tonne en 2030 ;

- la France vient de publier sa 1re stratégie nationale bas-carbone ;

- La loi de transition énergétique prévoit par ailleurs l’obligation pour les investisseurs institutionnels de rendre compte de l’exposition de leur portefeuille au prix du carbone et aux risques climatiques, ainsi que de leur stratégie pour accroître la part verte de leur portefeuille. Le décret d’application a été mis en consultation et sera publié avant la fin de la COP.

COP 21 : création de l'alliance solaire internationale

Le président de la République et le Premier ministre indien Narendra Modi ont lancé l’Alliance solaire internationale, en présence du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, en marge de l'ouverture de la COP 21.

Concrètement, cette Alliance vise à :

- mettre les énergies propres et renouvelables à la portée de tous, à un coût abordable ;

- entreprendre des efforts innovants et concertés afin de réduire le coût du financement et le coût  technologique du déploiement immédiat d’installations solaires ;

- augmenter  de  manière  significative  la  production  d’électricité  solaire ;

- travailler sur le soutien aux installations de R&D, le rôle des normes, la facilitation de l’évaluation des ressources ;

- permettre une coopération entre les pays industrialisés qui disposent de technologies et de financements et les pays en développement.

L’énergie solaire est la plus abondante des énergies renouvelables dans les pays du sud, mais les technologies et les financements y sont encore insuffisants.

 

La Conférence Paris 2015 jour par jour

Suivez les conférences et la présentation des projets des espaces Générations climat, vivez de l’intérieur les négociations en zone bleue, regardez en direct les retransmissions d’ONU TV des séances plénières et conférences de presse, abordez la COP sous un autre angle grâce à la série "La COP dessinée" ou les reportages vidéo du ministère des Affaires étrangères…
Pendant toute la durée de la conférence Paris Climat, retrouvez chaque jour sur cette page ce qui fait de Paris 2015 - COP 21 une conférence aux enjeux sans précédent.

Le ministère de la Justice mobilisé pour les droits des personnes séropositives

La défense des droits des personnes séropositives constitue un axe fort de l’action de la garde des Sceaux.

La loi organique relative au statut de la magistrature exige aujourd’hui, pour intégrer l’ENM, que les candidats soient reconnus "indemne ou définitivement guéri de toute affection donnant droit à un congé de longue durée". La ministre de la Justice a décidé de supprimer cette rédaction pouvant être discriminante dans le cadre du projet de loi organique J21 modifiant le statut de la magistrature. Déjà adopté par le Sénat le 5 novembre dernier, le texte sera examiné en février 2016 à l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, un guide méthodologique sur la procédure de suspension de peine pour raison médicale à destination de l’ensemble des professionnels est actuellement en cours de rédaction. Il sera publié au début de l’année 2016. Et, en lien étroit avec le ministère de la Santé, des kits de prévention sont distribués dans les quartiers arrivants des établissements pénitentiaires.

Enfin, afin de permettre aux jeunes sous protection judiciaire de bénéficier d’actions éducatives à la prévention du VIH et des infections sexuellement transmissibles, la PJJ a pris part en 2014 au plan national VIH/Sida, et de nouveaux projets participatifs sont lancés.

Convention de partenariat favorisant l’accès au droit

Christiane Taubira a signé avec le Défenseur des droits Jacques Toubon une convention de partenariat sur l’accès au droit.
Cette convention a pour objet de développer la collaboration entre le ministère et le défenseur à travers la mise en place d’actions de communication, l’échange et la diffusion d’informations ainsi que l’organisation d’actions conjointes en faveur d’un meilleur accès au droit. Elle consacre l’intervention des délégués du défenseur des droits dans les 139 maisons de la justice et du droit (MJD) du territoire qui offrent une information juridique de qualité aux justiciables et une aide aux démarches en vue d’un exercice effectif de leurs droits.

Depuis sa prise de fonction, la ministre de la Justice a soutenu la création et le développement des conseils départementaux de l’accès au droit et des maisons de justice et du droit. Dans le projet de loi de finances 2016 les crédits consacrés à l’accès au droit sont pasés de 5 à 7 millions d’euros. Il s’agit d’une augmentation sans précédent destinée à doter les 100 conseils départementaux de l’accès au droit de moyens substantiels pour améliorer le maillage du territoire.

Martine Pinville "Je veux promouvoir ce modèle d’entreprendre autrement qu’est l’Economie sociale et solidaire"

Dans le cadre du mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS), Martine Pinville a effectué un déplacement en Bretagne. Avec 13,9 % de l’emploi local lié à l’ESS, la Bretagne est en tête des régions de ce modèle économique. La secrétaire d’Etat a visité des structures de l’ESS consacrées à l’insertion par l’activité économique, l’accompagnement des personnes âgées dépendantes et l’aide aux victimes de violences conjugales.

D'autre part, afin d'exposer la vision française de l’ESS et promouvoir l’idée d’une économie sociale et solidaire transfrontalière en Europe, Martine Pinville s'est rendue le 20 novembre au Maroc pour participer aux séances inaugurales des Assises nationales de l’ESS organisées à Rabat ; et à Lisbonne le 24 novembre pour la conférence économique franco-portugaise sur l’ESS.

Elle sera au Luxembourg le 4 décembre pour un évènement qui réunira de nombreux ministres européens autour d’une déclaration commune en faveur de ce modèle économique.

Lire :

Martine Pinville au Maroc dans le cadre des Assises nationales de l'ESS

Mois de l'ESS : déplacement de Martine Pinville à Lisbonne

Journée mondiale de lutte contre le sida : "Se faire dépister, c’est prendre soin de son avenir"

Alors que le risque de contamination reste bien réel dans notre pays - 6600 nouveaux cas l’année dernière -, le dépistage permet de se protéger et de protéger les autres contre le VIH. C’est pourquoi, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida du 1décembre, Marisol Touraine lance une grande campagne de communication en faveur du dépistage. Des mesures fortes ont été prises récemment pour renforcer la protection des populations les plus exposées :

- autotests mis gratuitement à la disposition des usagers via les associations ;

- pour éviter les contaminations de certaines personnes particulièrement exposées et moins réceptives aux outils classiques de prévention, la ministre a annoncé l’autorisation et la prise en charge à 100% du Truvada, traitement préventif contre le sida, qui sera délivré de façon encadrée à l’hôpital et dans les centres de dépistage ;

Mais la ministre rappelle que le préservatif est le meilleur moyen de prévention contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST).

Pages