L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Fleur Pellerin : "les bibliothèques pourront bénéficier de 1 Md d'euros d’investissement de l’État dans les territoires"

Les bibliothèques et médiathèques sont déterminantes dans la vitalité de notre démocratie, garantes de l’égalité d’accès au savoir et à la culture pour tous, ainsi que du pluralisme de l’information.

Marylise Lebranchu et Fleur Pellerin partagent ainsi le souhait de les accompagner afin qu’elles puissent toujours mieux répondre aux nouvelles attentes, liées à l’évolution des modes de vie et des pratiques culturelles des français, auxquelles elles font face.

Les 2 ministres  rappellent également le rôle joué par l’État pour soutenir la construction et la modernisation des médiathèques à travers le concours particulier pour les bibliothèques de la Dotation générale pour la Décentralisation. Elles mettent en avant la nécessité de préserver les crédits qui y sont alloués.

Grâce au fonds d’un milliard d’euros mis en place, l’État soutient ainsi les collectivités territoriales dans leurs projets d’investissement : cette enveloppe pourra être utilisée dans les territoires pour financer notamment des infrastructures et usages liés au numérique, qui pourront bénéficier aux projets locaux de développement de la lecture publique et d’accès à la culture et aux médias sous toutes leur formes.

Accord tripartite pour consolider et valoriser le modèle français de sécurité civile

L’État, l’ADF et l’AMF ont signé un accord tripartite pour consolider et valoriser le modèle français de sécurité civile.

Par cet engagement, ils réaffirment leur volonté commune de travailler de concert pour accompagner les évolutions de ce modèle qui a connu, ces vingt dernières années, d’importantes transformations.

Au niveau national, l’État a la responsabilité de garantir la cohérence de la politique de sécurité civile, qui ne peut se résumer à la juxtaposition d’une centaine de politiques départementales. Les départements, en association avec les communes et les EPCI, ont quant à eux la charge d’administrer les services d’incendie et de secours. Les services d’incendie et de secours sont placés pour leur activité opérationnelle sous l’autorité des maires et des préfets.

"Conférence pour la relance du fret ferroviaire" : priorité à l’amélioration de la qualité de service

Alain Vidalies s’est félicité de l’augmentation de plus de 6% du trafic de fret ferroviaire en France au 1er semestre 2015 et a invité l’ensemble des acteurs à poursuivre les efforts, pour que cette tendance se confirme dans les mois à venir.

Pour renforcer l’attractivité du fret ferroviaire et mieux répondre aux attentes des clients, Alain Vidalies a fait de l’amélioration de la qualité de service du fret ferroviaire une priorité.

Le secrétaire d’Etat a également confirmé la dynamique engagée en faveur de la sauvegarde du fret territorial sur les lignes "capillaires", indispensables à la desserte locale du fret.

Enfin, il s’est félicité des nombreuses démarches déjà engagées par le secteur pour redynamiser le fret ferroviaire, à l’instar de la mobilisation des chargeurs pour développer les flux ferroviaires diffus, c'est-à-dire le transport fret à la demande.
La prochaine conférence pour la relance du fret ferroviaire se tiendra mi-2016.

Enseignement supérieur : l'État mobilise 100 millions d'euros supplémentaires

"L’Etat mobilisera 100 millions d’euros supplémentaires pour le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche. Cette mesure sera introduite au cours du débat parlementaire sur la loi de finances pour 2016", a annoncé le Premier ministre à l'occasion de son déplacement à Avignon, le 28 septembre pour la rentrée universitaire avec Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon et Patrick Kanner.

Lire Réussite étudiante : "Nous avons une grande ambition pour l'université française" sur gouvernement.fr

"Octobre rose 2015" : grande concertation sur le dépistage du cancer du sein

A l’occasion d’Octobre rose, Marisol Touraine ouvre une grande concertation citoyenne et scientifique sur le dépistage du cancer du sein, en lien avec l’Institut national du cancer, et annonce la prise en charge à 100% des examens de dépistage pour les femmes particulièrement exposées.
La première étape de la concertation débute aujourd’hui sur Internet, avec l’ouverture du site www.concertation-depistage.fr, destiné à recueillir un maximum de contributions, d’avis et de points de vue sur le dépistage.
Objectif : améliorer la politique de dépistage du cancer du sein en donnant la parole aux citoyennes et aux citoyens, mais aussi aux différents acteurs du dépistage.

"Travail répétitif" : Hervé Lanouzière remet son rapport

Dans le cadre de la mise en place du compte pénibilité, le président de la République a diligenté une mission chargée de rendre le dispositif plus simple d’application. Un des enjeux était de clarifier la définition de certains facteurs de pénibilité et de définir les seuils d’exposition. Le rapport de la mission Sirugue/Huot/De Virville a préconisé une étude approfondie du facteur "travail répétitif" pour en apporter une définition simple, claire et faisant l’unanimité des partenaires sociaux.

Le rapport sur le travail répétitif vient d’être remis à Myriam El Khomri par Hervé Lanouzière.

"La qualité de ce travail va nous permettre de prendre les décrets clarifiant la définition des facteurs d’exposition ainsi que de leur seuil sur la base des conclusions du rapport de MM. Sirugue, Huot et De Virville d’ici à la fin du mois d’octobre", a annoncé la ministre.

Les perspectives du secteur sucrier après la fin des quotas : remise du rapport

La mission ministérielle, diligentée par Stéphane Le Foll en janvier 2015, avait pour objectif de réfléchir aux perspectives du secteur sucrier français après la fin des quotas européens en 2017.
Les 2 missionnaires, Serge Lhermitte et Thierry Berlizot, ont rencontré les acteurs concernés de l’amont et de l’aval, afin de dresser un état des lieux et formuler des recommandations. Ils ont mis en évidence que la filière française dispose d’ores et déjà de la capacité à produire des volumes importants de sucre de qualité à un prix compétitif. Ces atouts indéniables doivent lui permettre de tirer parti de la fin des quotas sucriers tout en augmentant la production ainsi que les exportations, qui ne seront alors plus limitées. Pour concrétiser ces ambitions, les missionnaires ont insisté sur l’importance de l’organisation des relations au sein de la filière, au travers notamment d’un accord interprofessionnel national en 2017.

Prenant acte des recommandations des rapporteurs, le ministre a notamment demandé que l’ensemble des parties prenantes soient consultées dans les prochaines semaines, pour retenir et mettre en œuvre les actions jugées prioritaires.

Consulter le rapport

Un Observatoire pour l’enseignement technique agricole

Chargé d’évaluer en toute indépendance l’organisation et les résultats de l’enseignement technique agricole public et privé, et son adéquation en termes de qualification et d’emploi mais aussi  d’insertion scolaire et professionnelle des élèves, étudiants, apprentis et stagiaires, l’Observatoire de l’enseignement technique agricole a été installé par Stéphane Le Foll. 

Il remettra chaque année un rapport au ministre chargé de l’agriculture. Ce rapport sera présenté au Conseil national de l’enseignement agricole (CNEA) et il sera rendu public.

Le ministre a annoncé à cette occasion le lancement début 2016 d’une étude prospective sur les métiers et les formations de l’enseignement agricole  à l’horizon 2030. L’observatoire sera étroitement associé à ces travaux, qui alimenteront ses réflexions.

 

Sécurité sanitaire : bilan 2014 des plans de surveillance et de contrôle

Chaque année, dans le cadre du dispositif de sécurisation sanitaire des aliments, la direction générale de l’alimentation pilote la mise en œuvre de plans de surveillance et de contrôle (PSPC). Ils visent à surveiller la contamination des productions primaires animale et végétale, des denrées alimentaires d’origine animale et de l’alimentation animale.

Ces plans constituent un outil essentiel de la sécurité sanitaire des aliments et contribuent dans le même temps à la valorisation des produits agricoles et agroalimentaires français à l’exportation. Chaque année, environ 60 000 prélèvements sont effectués dans le cadre de ces PSPC, donnant lieu à plus de 800 000 résultats d'analyses effectuées par des laboratoires agrées, encadrés par des laboratoires de référence.

Consulter le bilan 2014

Stratégie Mathématiques : les engagements du plan d’actions tenus

A l’occasion de sa venue au Forum des mathématiques vivantes à Lyon, Najat Vallaud-Belkacem a tenu à saluer la mise en place dès cette rentrée des engagements de la Stratégie Mathématiques, qu’elle avait annoncée le 4 décembre dernier

L’objectif de cette stratégie d’une ampleur inédite est d’améliorer le niveau des élèves en mathématiques à travers des programmes actualisés, une formation des enseignants renforcée et une image des mathématiques rénovée pour donner le goût de cette matière aux élèves. Les nouveaux programmes des cycles 2, 3 et 4 vont donner à la "maîtrise du nombre" la même place centrale que celle accordée à la "maîtrise de la langue", et comporteront des contenus nouveaux (algorithmique, informatique).

Pages