L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Un nouvel élan pour l’habitat participatif

Sylvia Pinel a réuni, le 6 octobre, les acteurs de l’habitat participatif. Objectif : faire un état des lieux sur le développement de ce modèle alternatif d’accès au logement, ses atouts, et les freins juridiques, techniques ou financiers qu’il reste encore à lever.

L’habitat participatif repose sur une démarche citoyenne qui permet à un groupe d’habitants de s’associer, parfois avec l’appui d’un bailleur social, pour participer à la conception, la réalisation, puis la gestion au quotidien d’un immeuble destiné à leur habitation.

 La loi Alur a donné un nouvel élan à l’habitat participatif en le dotant d’un statut, d’une reconnaissance officielle et d’un cadre légal avec la définition des sociétés d’autopromotion et d’attribution et les coopératives d’habitants. Un décret d’application, qui sera publié en octobre, précisera notamment les modalités de retrait d’un associé, de mise en location de logements construits, ou encore de cession ou de legs des parts de la société. Deux autres décrets, à paraître dans les prochains mois, définiront la nature et les modalités de la garantie d’achèvement de l’immeuble, ou encore la manière dont la participation des habitants à la construction du bâtiment se traduit par une acquisition de part dans la société.

Lire Habitat participatif, mode d'emploi

Reconnaissance du statut de "proche aidant" avec une aide de 500€ par an et par aidé

A l’occasion de la journée nationale des aidants, Laurence Rossignol a notamment rappelé :

- les mesures qui figurent dans le projet de loi relatif à l’Adaptation de la Société au Vieillissement, dont l’entrée en vigueur est prévue en janvier 2016. L’article 35 du texte, qui reconnait le statut de "proche aidant", prévoit la mise en place d’un droit au répit, permettant aux aidants qui accompagnent les personnes atteintes d’une grande perte d’autonomie, de prendre un temps de repos en finançant l’accueil de la personne aidée dans une structure adaptée à ses besoins. Le montant de l’aide par aidé représente en moyenne 500 euros par an ;

- le plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019 prévoit notamment une réflexion sur l’accès pour les aidants à un soutien psychologique adapté et un renforcement du soutien aux aidants avec 65 nouvelles plateformes d’accompagnement et de répit.

Le "train du climat" est en marche et ouvre la Fête de la science

Inauguré par Ségolène Royal et Thierry Mandon, le train du climat, événement-phare de la Fête de la science (du 7 au 11 octobre), sillonne la France du 6 au 25 octobre, et fait étape dans 19 villes. Il héberge une exposition interactive et ludique sur le climat conçue et animée par des scientifiques. Plus de 30 chercheurs "messagers du climat" sont mobilisés sur l'ensemble du parcours.

"Le train du climat est une action emblématique de la COP 21, qui a été initiée par des chercheurs. Cette action s'inscrit dans la Fête de la science 2015 (...) qui est une occasion unique de sensibiliser tous les Français à l'importance, dans leur vie quotidienne, de la recherche et des technologies qui y sont associées, à la contribution de ces techniques au développement durable et aux solutions qu'elles peuvent apporter aux grands défis contemporains comme l'énergie, l'agriculture et la santé", explique Thierry Mandon.

La réforme du collège en 10 points

Personnels d'éducation, retrouvez à travers le magazine en ligne "La réforme du collège en 10 points" tous les éléments utiles pour comprendre et mettre en place la réforme du collège qui entrera en vigueur à la rentrée 2016.

Projet de loi "liberté de création, architecture et patrimoine" adopté en 1re lecture à l'Assemblée

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de loi relatif à la liberté de création, à l'architecture et au patrimoine. "Ce projet de loi marquera l'histoire de ce quinquennat pour la politique culturelle, pour les Français et pour la liberté de création", a déclaré Fleur Pellerin à l'issue du vote.

Suivre le discours de la ministre

Lutte contre les filières djihadistes : campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont partis en Syrie

Comme d’autres pays de l’Union européenne, la France est aujourd’hui confrontée au basculement de plusieurs centaines de personnes dans l’engagement radical violent, le plus souvent en lien avec des filières terroristes.

L’action de l’État en matière de lutte contre le terrorisme se décline à plusieurs niveaux. C’est dans le cadre de son action préventive qu’intervient cette campagne réalisée à l’initiative des familles et soutenue par le ministère de l’Intérieur.

4 spots vidéo ont été réalisés. Dans chacun d’eux, la mère, le père ou le frère d’un jeune parti en Syrie témoigne :

• Véronique : http://www.dailymotion.com/video/x38bhr2_stop-djihadisme-le-temoignage-de-veronique-ile-de-france_news

• Jonathan : http://www.dailymotion.com/video/x38b582_stop-djihadisme-le-temoignage-de-jonathan-picardie_news

• Saliha : http://www.dailymotion.com/video/x38bepm_stop-djihadisme-le-temoignage-de-saliha-belgique_news

• Baptiste : http://www.dailymotion.com/video/x38avym_stop-djihadisme-le-temoignage-de-baptiste-ile-de-france_news

Pour rappel : un numéro vert (0 800 005 696) a été mis en place par le Gouvernement. Il permet à ceux qui s’interrogent ou s’inquiètent d’un possible embrigadement de l’un de leurs proches, d’être écoutés en toute confidentialité et de bénéficier, s’ils le souhaitent, d’un entretien détaillé indispensable pour établir un premier diagnostic de leur situation. Un formulaire de signalement est également disponible sur le site www.stop-djihadisme.gouv.fr

Lire le dossier de presse de la campagne de sensibilisation

COP21 : lancement des travaux du site du Bourget

Laurent Fabius a lancé au Bourget les travaux du site qui accueillera la conférence de Paris pour le climat, qu’il présidera du 30 novembre au 11 décembre. Ce chantier doit permettre de créer, en 40 jours, un lieu de 16 hectares, qui accueillera 40 000 personnes : les délégations de 195 pays et celle de l’Union européenne, des représentants de 2 000 associations et ONG, près de 3 000 journalistes et 20 000 visiteurs.

La conférence sera neutre en carbone et certifiée ISO 20121. Les choix faits pour le site viseront à rendre plus aisés les échanges et le rapprochement des points de vue des délégués, à permettre une large expression de la société civile et à faciliter le travail des médias du monde entier.

La Sécurité sociale fête ses 70 ans

La 1re ordonnance fondatrice de la Sécurité sociale française a été promulguée le 4 octobre 1945.

La célébration de ces 70 ans ne se limite pas à une commémoration. Elle offre, au contraire, l’occasion d’aller au-devant des publics de la Sécurité sociale, assurés, allocataires, employeurs, mais aussi les bénéficiaires futurs : les jeunes, pour mieux expliquer, et donner à comprendre les valeurs, les missions ainsi que les actions.

Depuis avril 2015, et jusqu’à la fin de l’année, cette volonté s’est traduite : par des actions vers les jeunes et notamment un concours national dans les lycées ; par 279 manifestations locales communes des caisses de sécurité sociale…

Ouverte par Marisol Touraine et clôturée par le président de la République, la rencontre nationale du 6 octobre constitue le véritable temps fort de ces actions. Elle réunit décideurs et acteurs de la protection sociale, pour marquer, faire résonner l’actualité, mais aussi la pertinence des valeurs d’origine. 

En savoir plus sur la sécurité sociale

La Sécurité sociale en chiffres

Lire le discours de la ministre

La semaine de l’égalité professionnelle, c'est du 5 au 11 octobre

La semaine de l’égalité professionnelle femmes/hommes est l’occasion de mettre en avant les actions et les initiatives destinées à réduire les inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail. Depuis 2012, le Gouvernement multiplie les actions concrètes pour faire avancer cette égalité dans les faits, autour de 3 priorités : l’égalité professionnelle et salariale ; l’insertion des femmes sur le marché du travail ; la mixité des métiers.

Qu’il s’agisse d’incitations, de mesures obligatoires, de dispositifs de soutiens ou de sanctions, le Gouvernement emploie toute la gamme des outils possibles. Cette action porte ses fruits : les écarts de salaires diminuent 2 fois plus vite en France que dans le reste de l’UE, le taux d’activité des femmes a atteint les 2/3 pour la première fois en 2014 et la mixité des métiers progresse.

Pascale Boistard a ouvert cette semaine en signant le 5 octobre une nouvelle convention "Territoire d’excellence pour l’égalité femmes-hommes" à Caen avec la Région Basse-Normandie.

Le salon des micro-entreprises débute aujourd'hui

L'édition 2015 du salon des micro-entreprises se tient jusqu'au 8 octobre, au Palais des Congrès de Paris. Depuis plus de quinze ans, cet événement national permet aux dirigeants, créateurs de petites entreprises et indépendants de faire le point sur le développement de leurs activités ou de leurs idées de créations. Objectif : repartir avec des solutions et un plan d'action personnalisés pour booster leur projet.

Pour en savoir plus

Pages