L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Un plan d’action pour le fret fluvial

Alain Vidalies a présidé la Conférence nationale sur le fret fluvial, réunissant l’ensemble des acteurs de la filière. Elle a pour objectif d’accroître la compétitivité du transport fluvial, en faisant le point sur les actions déjà entreprises et les leviers de développement, afin d’aboutir à un plan d’action national cohérent pour la filière.

A l'occasion de cette réunion, le Secrétaire d’Etat a engagé la rédaction d’un plan d’action pour le développement du fret fluvial, organisé autour de 2 grandes thématiques structurantes :

- la compétitivité, l’innovation et la sécurité ;

- le développement commercial.

Un groupe de travail sera constitué pour chaque thématique.

Consulter le dossier de presse



Baisse des charges sociales pour les éleveurs et agriculteurs en difficulté

Dans le cadre des mesures annoncées le 3 septembre dernier en faveur de l’élevage, le Gouvernement a ouvert à tous les agriculteurs ayant eu des revenus très faibles en 2014 la possibilité dérogatoire d’opter en faveur de l’assiette des revenus 2014 pour le calcul des cotisations 2015, à la place de l’assiette triennale de droit commun (correspondant à la moyenne 2012-2014). La même dérogation est prévue pour le calcul des cotisations 2016. Cela représente une baisse de charges sociales de 87 M€ en 2015, dont 46 M€ en faveur des éleveurs. Au-delà  des éleveurs, le dispositif pourra bénéficier également aux autres agriculteurs (par exemple à des producteurs de fruits et légumes ou à des céréaliers en difficulté).

Lire la suite du communiqué

Soutien aux énergies renouvelables en Outre-Mer, la prime "bagasse" revalorisée

Conformément à l’engagement du Premier ministre lors de son déplacement à la Réunion au mois de juin, le montant de la "prime bagasse" a été revalorisé.
L’arrêté interministériel redéfinissant les conditions du soutien applicable aux installations produisant de l’électricité à partir de biomasse issue de canne à sucre (ou bagasse) en Outre-Mer a été publié. Il fixe le montant de cette prime à 14,5 €/tonne de canne à sucre, contre 13 € auparavant.

CPERD Martinique : 419m€ mobilisés, un puissant levier d’investissement pour l'Outre-Mer

Manuel Valls a signé à Matignon, le 15 octobre, en présence de George-Pau-Langevin, le protocole d’accord du Contrat de plan État-région-département (CPERD) pour la Martinique. Pour la période 2015-2020, ce département d’Outre-Mer bénéficiera, au total, de 419 millions d'euros.

Lire l'article sur gouvernement.fr

La pratique sportive pour mieux traiter les maladies : 1res Assises européennes Sport-Santé

Thierry Braillard est intervenu lors des 1res Assises européennes "Sport-Santé". L'occasion pour lui de rappeler de la politique ambitieuse qu’il porte dans ce domaine et qui est formulée autour de 2 défis :

- mieux lutter contre l’inactivité physique qui est la 4e cause de mortalité dans notre pays, devant le tabagisme ;

- mettre en place, sur les territoires, la prescription médicale de l’activité physique à des fins thérapeutiques.

Le secrétaire d’Etat a réaffirmé la volonté forte du Gouvernement de voir le texte sur la prescription médicale, qui sera débattue en 2e lecture par les députés dans le cadre du projet de loi de modernisation de notre système de santé, mi novembre, adopté.

Lire le discours de Thierry Braillard

Lutte contre le gaspillage alimentaire : les grands chantiers pour 2016

A l'occasion de la Journée anti-gaspi alimentaire, le Comité national de suivi du Pacte contre le gaspillage alimentaire a fait le point sur les suites données au rapport parlementaire de Guillaume Garot présenté en avril 2015. Il a en outre lancé une feuille de route qui fixe le programme de travail pour l’année 2016, notamment :

- la mise en place d’un groupe de travail afin d’examiner les évolutions réglementaires à opérer sur les dates de péremption ;
- la mise à disposition d’une convention-type pour les dons des GMS aux associations caritatives ;
- l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques à destination des établissements hospitaliers et médico-sociaux ;
- la mise en place d'un groupe de travail visant à échanger sur l'éducation à la lutte contre le gaspillage alimentaire chez les jeunes et à proposer des outils pédagogiques adaptés ;
- la réalisation d’une étude par l'Ademe pour quantifier les pertes et gaspillages tout au long de la chaîne alimentaire ;
- le lancement d’une campagne de sensibilisation large sur le sujet qui sera notamment diffusé via les réseaux sociaux.

Pour en savoir plus sur les actions menées sur la lutte contre le gaspillage alimentaire

Inscriptions aux concours enseignants pour l'année 2016 : l'augmentation se confirme

Les inscriptions à la session 2016 des concours de recrutement d’enseignants des premier et second degrés, de conseillers principaux d’éducation et de conseillers d’orientation-psychologues, ouvertes depuis le 10 septembre, sont closes depuis le 15 octobre et font apparaître, de nouveau, une nette augmentation du nombre des candidats inscrits.

Dans le 1er degré, le nombre d’inscrits a progressé de 8,69% avec 68 550 inscrits contre 63 067 en 2015.

Dans le 2nd degré, le nombre d’inscrits progresse de 9,25% avec 96 361 inscrits contre 88 204 en 2015.

Le recrutement à l'Éducation nationale

La conférence sociale pour l'emploi se tient le 19 octobre

La conférence sociale pour l’emploi est le moment où le Gouvernement échange avec les acteurs concernés pour définir la feuille de route de la prochaine année. Elle inscrit les actions de chacun dans un mouvement cohérent.

Ouverte par le président de la République, et clôturée par le Premier ministre, la conférence sociale pour l’emploi réunit plus de 300 participants, représentants des organisations syndicales, d’employeurs et des collectivités territoriales.

Les tables rondes portent sur les thèmes suivants :

- sécurisation des parcours professionnels et la création du compte personnel d’activité ;

- transition énergétique, COP21 : les enjeux pour l’emploi, la croissance verte et la formation ;

- nouvelle France Industrielle et transformation numérique.

Suivez en direct les séances de la Conférence

Innovation publique : prochain lancement de la plateforme "le.taxi"

Bernard Cazeneuve et Clotilde Valter annoncent le prochain lancement de la plateforme "le.taxi".

Cette innovation majeure, issue de la loi du 1er octobre 2014 relative aux taxis et VTC, a pour objectif de développer l’accès des clients aux chauffeurs de taxi par voie électronique au moyen d’un registre national de géolocalisation. Élément-clé de la  modernisation du secteur, cette plateforme est développée par la DSCR et le SGMAP, en lien étroit avec les professionnels du taxi.

Actuellement en phase de test en conditions réelles dans plusieurs agglomérations françaises, le.taxi ouvrira progressivement au grand public à partir de la fin de l’année.

Dans le cadre de la semaine de l’innovation publique, cette plateforme sera présentée au public, avec d’autres innovations majeures - comme la saisine par voie électronique des administrations ou la consultation en ligne du solde de points du permis de conduire sur le site dédié Télépoints - ce samedi 17 octobre à 10h00 à l’Anticafé Olympiades – la fabrique de l’innovation publique, 59 rue Nationale à Paris 13e.

Les détails et l’actualité du projet sont disponibles sur le site dédié

 


Une meilleure interaction entre la formation des jeunes et le monde de l’industrie

A l’occasion du Conseil national de l’industrie (CNI), des recommandations sur les besoins et les attentes de l’industrie en matière de compétences et de formation ont été présentées à Emmanuel Macron qui présidait la séance en présence de Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomri. Deux recommandations ont plus particulièrement retenu l’attention des ministres :

- la nécessité d’améliorer l’interaction entre l’industrie et le système éducatif a été affirmée. Pour cela, les ministres ont demandé que, dans un 1er temps, un travail soit mené  avec  2 filières industrielles représentatives pour élaborer des visions prospectives partagées des emplois et des compétences industrielles, avant une généralisation à toutes les filières ;

-  attirer davantage de jeunes vers les formations et les métiers industriels. Suivant les recommandations du CNI d’élaborer une stratégie collective pour "donner envie de travailler dans les différentes activités de l’industrie" et attirer les jeunes vers les métiers et les parcours de l’industrie et les services associés, les ministres ont demandé au CNI d’élaborer une identité commune autour de l’industrie française, permettant une appropriation simple et rapide par l’ensemble des citoyens, en particulier les jeunes.

Pages