L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Frontex : la France répond à l’appel du Conseil européen

Face à la tragédie de la situation humanitaire en Méditerranée, le Conseil européen a décidé le 23 avril 2015 de renforcer la présence de l’Union européenne en mer, afin d’"éviter toute nouvelle perte de vies humaines".

Face à l’urgence de cette situation, le président de la République s’est engagé à mettre à disposition de l’agence Frontex un bâtiment de la marine nationale. L’aviso Commandant Birot a rejoint lundi 27 avril la zone de l’opération Triton où il patrouille dans un secteur s’étendant du sud de la Sicile au sud de l’Italie.

La France est ainsi parmi les premières nations européennes à répondre à l’appel du Conseil européen en fournissant un bâtiment à l’opération Triton. La rapidité de cette réponse est rendue possible grâce au dispositif permanent de la marine nationale en Méditerranée.

 

Remise du rapport de France Stratégie et la Dares "Prospective des métiers et qualifications"

Le rapport remis à  François Rebsamen porte sur la prospective des métiers et qualifications à l’horizon 2022. Selon le scénario envisagé, entre 735 000 et 830 000 postes par an seraient à pourvoir entre 2012 et 2022. Environ 80 % de ces "postes à pourvoir" correspondent à des départs en fin de carrière ; les autres sont des créations nettes d’emploi.

Quelques tendances lourdes sur le marché du travail se dégagent qui se poursuivraient en projection : une tertiarisation des métiers, une relative polarisation de l’emploi et une progression de la part des femmes dans l’emploi.

Consulter le rapport

Tremblement de terre au Népal : l'aide humanitaire s'organise

Dans la nuit du 27 au 28 avril, le premier des 3 vols prévus pour le Népal a décollé avec des équipes d’urgence et 20 tonnes de matériel à son bord. A la demande des autorités locales et du coordinateur des Nations unies, ces équipes spécialisées vont se concentrer en priorité sur la question de l’eau potable.

L’appareil acheminera également plusieurs dizaines de personnels des ONG et il rapatriera de Katmandou ceux de nos compatriotes se trouvant dans la situation la plus précaire notamment des familles avec de jeunes enfants et les blessés.

Les autorités françaises ont également veillé à ce que quarante tonnes d’aide humanitaire, notamment des générateurs électriques, des tentes, des médicaments, du matériel chirurgical et des suppléments nutritionnels, soient envoyés par un vol spécial transportant également du fret des ONG.


L’Agence française de développement et Business France signent un accord de partenariat

Cet accord-cadre vise à intensifier les échanges d’informations entre les 2 agences et à développer des participations croisées lors des événements organisés par les deux groupes (ateliers, forums, séminaires…). L’AFD pourra ainsi mieux identifier les entreprises en France performantes sur ses sujets d’intérêt et Business France sera en mesure d’aider plus efficacement les entreprises exportatrices françaises à saisir les opportunités de développer leur activité à l’international.

Ce partenariat, qui vise en particulier les pays émergents, les pays d’Afrique subsaharienne et les pays du pourtour méditerranéen, sera mis en œuvre sur des secteurs prioritaires comme la ville durable et les infrastructures d’énergie, de transport, d’eau et d’assainissement, le développement rural et l’agro-alimentaire ou encore la santé.

Les demandeurs d'emploi en mars 2015

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité dans le mois) a augmenté de 15 400 personnes (+0,4 %) au mois de mars, pour s’établir à 3,5 millions en France métropolitaine. Sur les 3 premiers mois de l’année, l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, a avoisiné 3 000 chaque mois en moyenne. Ce rythme de progression est près de 4 fois moins élevé que celui observé en 2014 et le plus faible enregistré depuis début 2011.

Malgré la hausse du nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A (+1,0 %, soit +5 200 personnes par rapport au mois de février), leur nombre reste orienté à la baisse au 1er trimestre (-0,7 %, soit -3 800 jeunes).

Le début d’année 2015 demeure une phase d’amélioration de la tendance, même si elle ne suffit pas à obtenir, pour le moment, une baisse régulière du nombre de demandeurs d’emploi. Signe positif : les déclarations d’embauches de plus d’un mois depuis le début de l’année progressent (+1,6% selon l’Acoss), en particulier dans les TPE.

Les mesures adoptées commencent à porter leurs fruits et le gouvernement poursuit son effort de soutien et d’enrichissement de la croissance en emplois.


Le suramortissement : une mesure exceptionnelle pour soutenir l'investissement productif

Le Premier ministre a annoncé le 8 avril dernier une mesure visant à soutenir et à accélérer l'investissement productif. Elle a été introduite par voie d'amendement dans le projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques et a d'ores et déjà fait l'objet d'une instruction fiscale.

Il s’agit d’une mesure exceptionnelle d’un an visant à encourager l’investissement productif privé des entreprises en leur permettant de pratiquer un suramortissement de 40%.

Les entreprises peuvent donc amortir les biens à hauteur de 140% de leur valeur, ce qui leur apporte un double avantage, en termes de trésorerie et en termes de rendement. Ainsi, pour un investissement de 100 000 euros, l’économie d’impôt, s’ajoutant à l’amortissement classique, sera, pour un taux normal d’impôt sur les sociétés, d’environ 13 000 euros.

L'instruction qui en détaille les modalités est disponible ici.

La France prendra la présidence du "Partenariat pour le gouvernement ouvert" en 2016

Le comité directeur du "Partenariat pour le gouvernement ouvert" ou Open Government Partnership réuni à Mexico le 24 avril 2015 a retenu la candidature française, soumise par François Hollande, à la présidence de l'organisation. L’élection de la France à la présidence du PGO témoigne du succès de l’engagement de la France dans la promotion des valeurs démocratiques, un an seulement après son adhésion au Partenariat. 

La France publiera, en juin 2015, un Plan d’action national co-concerté avec des structures citoyennes et associatives, pour traduire en projets concrets cette dynamique de modernisation de la vie publique. La préparation de ce plan a été engagée en octobre 2014 par la consultation sur le numérique lancée par Manuel Valls, Premier ministre, et portée par Thierry Mandon et Axelle Lemaire.

Lutte contre le décrochage scolaire : des premiers résultats encourageants

Najat Vallaud-Belkacem se félicite des résultats publiés par l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat), qui montrent que même si des progrès restent à accomplir, la France est sur la bonne voie en matière de lutte contre le décrochage scolaire.

Mise en oeuvre du plan antiterroriste

Les mesures du plan de lutte contre le terrorisme renforcent la mobilisation  du ministère de la Justice, de tous ses personnels et prévoient des moyen indispensables à leur mise en oeuvre. Elles s'inscrivent dans le prolongement et la consolidation du travail engagé par Christiane Taubira depuis 2012, qui s'était déjà traduit par la mise en place d'un dispositif global de lutte contre le terrorisme (identification des détenus radicalisés, renforcement du pôle terroriste de Paris, des effectifs du renseignement pénitentiaire, installation de magistrats référents anti-terroristes dans les parquets...).


Le Gouvernement a accordé des moyens exceptionnels à la Justice. Aux 1834 postes déjà prévus sur le triennal 2015-2017, viennent s'ajouter 950 postes supplémentaires. Ils s'accompagnent de moyens de fonctionnement et d'investissement conséquents: 181 M€ sur le triennal.

Lancement du comité stratégique de la filière Sport

La filière sport est une chance pour notre attractivité cc @EmmanuelMacron @PatrickKanner @MatthiasFekl pic.twitter.com/wfqDe6Pk2g


Les ministres Emmanuel Macron, Patrick Kanner, Thierry Braillard et Matthias Fekl mettent en place un comité stratégique de filière chargé de proposer, avant la fin de l’année, un contrat stratégique de filière contenant des propositions concrètes pour développer les atouts des entreprises françaises de l’économie du sport.

Les entreprises françaises démontrent sur tous les segments de l’économie du sport un savoir-faire et une expertise reconnus.  Le marché représente près de 60 000 emplois (hors pratique sportive) et un chiffre d’affaires de 35 milliards d’euros par an.

Dans les 5 prochaines années, les multiples grands évènements sportifs internationaux (GESI) accueillis en France, au 1er rang desquels l’Eurobasket 2015, l’Euro 2016 et l’ensemble des rendez-vous sportifs récurrents comme Roland Garros ou le Tour de France seront une vitrine de l’excellence française en la matière. A cet égard, le marché mondial des GESI, qui représente près de 50 milliards d’euros par an, constitue une opportunité majeure de développement.

Pages