L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Fleur Pellerin a annoncé la création d'un "fonds d'aide exceptionnel" pour les professionnels après les attentats

"Tout sera fait pour que la #musique continue de vivre dans notre pays" @fleurpellerin > bit.ly/1j3iYCZ pic.twitter.com/nxdKXT0xVa


"Face à la barbarie, [...] la #culture est notre bouclier le plus grand, et nos artistes sont notre meilleure arme. (...) Je sais que vous ne renoncerez pas à monter sur scène, à créer des spectacles, à faire tourner des concerts", a-t-elle souligné devant la profession à laquelle elle a promis un fonds pour l'aider à faire face aux conséquences économiques des attentats.
Ce fonds exceptionnel, dont le montant n'est pas encore connu, doit être "alimenté pour partie par les réserves" du CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz) et par le ministère de la Culture, en lien avec le  ministère des Finances, a indiqué la ministre dans ce discours prononcé au CNV.

Déclaration du ministre de l'Intérieur suite aux interpellations réalisées le 16 novembre 2015

Déclaration de M. Bernard CAZENEUVE du 16 novembre 2015

Attentats de Paris : contribution des armées au plan Blanc

Les hôpitaux militaires (HIA) de la plateforme hospitalière d’île de France, Begin à St Mandé et Percy à Clamart ont soigné de nombreux blessés des attentats de Paris, dont certains dans un état très grave. Au total, 52 blessés ont été pris en charge par les HIA.

Les équipes ont œuvré sans discontinuer (...) elles ont effectué sur les victimes des attentats, les mêmes gestes et prodigué les mêmes soins que sur les blessés de guerre.

Le ministère de la Santé a également sollicité le SSA pour la prise en charge psychologique à l’école militaire des familles et des victimes des attentats (...).

Communiqué de presse du centre interministériel de crise relatif à l'accueil des familles des victimes

Un lieu d’accueil pour les familles des victimes des attaques terroristes est ouvert depuis samedi 14 novembre sur le site de l’Ecole militaire (1 Place Joffre, Paris 7e).

Ce centre mobilise les cellules de soutien psychologique du Samu de l’APHP (Assistance publique – hôpitaux de Paris), du service de santé des Armées et de la Sécurité civile, ainsi que les associations agréées de sécurité civile (Croix-Rouge, Protection Civile).

Réunion extraordinaire du Conseil Justice et Affaires intérieures

Communiqué de presse du Ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, du Commissaire européen chargé de Migration, des Affaires intérieures et la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos et du vice-Premier Ministre et ministre de la Sécurité intérieure Luxembourgeois Etienne Schneider, représentant la présidence du Conseil de l’Union européenne.

Christiane Taubira publie une circulaire relative à l’état d’urgence

A la suite des attentats qui ont endeuillé la région parisienne, le gouvernement s’est mobilisé pour apporter une réponse ferme et adaptée. Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice a adressé à tous les procureurs une circulaire détaillant le cadre juridique de l’état d’urgence.

Sentinelle : poursuite des opérations de renfort

48 heures après les attentats du 13 novembre à Paris, l’opération Sentinelle a été renforcée de 1 000 hommes et femmes venus de toute la France. D’autres soldats arriveront d’ici mercredi.

Lire aussi Protection des Français : l'armée mobilisée en appui des forces de sécurité intérieur.


Services d'aide à domicile : 25 millions€ supplémentaires pour le fonds de restructuration

25 millions d’euros supplémentaires sont mobilisés pour le fonds de restructuration des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Ce fonds a pour objectif de soutenir financièrement les SAAD en difficulté économique et engagés dans des plans de restructuration. Depuis 2012, ce sont 130 millions qui ont été engagés permettant de soutenir près de 1 600 services, dont 460 employant 53 000 salariés en 2014.
Avec la mise en place d’un régime unique d’autorisation pour l’ensemble des SAAD à compter de 2016, ce soutien financier accompagne la refondation des services à domicile, processus indispensable pour réussir la mise en œuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. En effet, les SAAD auront un rôle primordial dans la mise en œuvre de la prévention, de la réforme de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile et du nouveau droit au répit pour les proches-aidants.

Quatre mesures concrètes pour revaloriser la profession de médecin scolaire

Najat Vallaud-Belkacem annonce 4 mesures pour revaloriser et rendre plus attractive la profession de médecin scolaire :

- la rémunération indemnitaire sera améliorée dès 2015. Une indemnité exceptionnelle de 600€ sera versée début 2016 au titre de 2015 aux médecins dont la charge de travail a été augmentée du fait des emplois non pourvus. Le montant indemnitaire moyen des médecins scolaires est également revalorisé au niveau du plafond réglementaire actuel de 8 000€, et cette revalorisation est consolidée dans le cadre du nouveau régime indemnitaire. Les médecins de l’éducation nationale conseillers techniques bénéficieront également d’une revalorisation et d’une harmonisation des niveaux indemnitaires au sein des groupes de fonctions ;
- le déroulement de carrière est amélioré grâce à l’augmentation du nombre de médecins de l'éducation nationale pouvant accéder à la 1ère classe ;
- des instructions seront données aux académies afin de relever le niveau de salaire de primo-recrutement des médecins contractuels jusqu’à l’indice majoré 582, soit une hausse de plus de 4 700€/an ;
- l'accueil et le tutorat d'internes en médecine dans les services de médecine scolaire sera facilité. Les médecins tuteurs des internes seront rémunérés à hauteur de 600€/an/interne encadré.

 

Culture : adoption par l’Assemblée de 2 amendements majeurs en faveur de la création française

L'Assemblée nationale a adopté 2 amendements au projet de loi de finances 2016 qui viennent renforcer, à un niveau sans précédent, la politique de soutien à la création dont Fleur Pellerin a fait sa priorité :

- pour accompagner davantage la jeune création et les entreprises de spectacle, la représentation nationale a adopté la création d’un crédit d’impôt pour le spectacle vivant (CISV). Au total, le CISV, selon les premières estimations, devrait s’élever à 1,9 million d’euros en 2016, 5,6 M€ en 2017 et 7,3 M€ en 2018 ;

- pour favoriser le développement de la fiction française et la relocalisation des tournages sur le territoire national, les parlementaires ont aussi adopté l’amendement qui vient renforcer le crédit d’impôt en faveur de la fiction audiovisuelle. Le taux appliqué à la fiction sera désormais de 25%, et son plafond par minute sera fortement revalorisé, en fonction du budget de production.


Pages