L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Un pacte pour développer l'emploi dans la construction navale en Loire-Atlantique

A l'occasion du Salon Euromaritimes, Myriam El Khomri et Christophe Sirugue ont signé le Pacte territorial pour le développement des emplois et des compétences dans le secteur de la construction navale en Loire-Atlantique.

En 2017, la construction navale devrait créer 400 emplois en Loire Atlantique. Les carnets de commande sont fournis, chez les donneurs d’ordre comme chez les sous-traitants, soulignant le dynamisme de la filière au plan mondial.

Pour répondre à ces opportunités d’emploi, le Pacte vise la formation des demandeurs d’emploi locaux aux besoins des entreprises locales.

Le Pacte doit ainsi anticiper les besoins d’emplois et de compétences des entreprises pour mieux former les demandeurs d’emploi du territoire et faciliter leur recrutement. Il doit également pérenniser l’emploi des salariés embauchés en contrat aidé, par la formation là-encore.

Signature du COP du Centre national de la propriété forestière pour 2017-2021

Le nouveau contrat d'objectifs et de performance (COP) du Centre national de la propriété forestière (CNPF) pour la période 2017-2021 est signé.

Ce COP s’organise autour de 3 axes :

- améliorer la gestion durable en forêt privée pour mobiliser davantage de bois en développant les documents de gestion durable et en favorisant les regroupement de propriétaires forestiers notamment grâce à l’outil groupement d’intérêt économique et environnemental forestier ;

- conduire le changement par l’innovation, le transfert des connaissances et le partenariat ;

- adapter le fonctionnement du CNPF.

Ce contrat d’objectifs sera décliné dès 2017. Un plan d’actions impliquant chaque agent du CNPF sera mis en place pour permettre la réussite du contrat.

Consulter le contrat d’objectifs et de performance du Centre national de la propriété forestière 2017-2021

Remise du rapport sur "L’avenir de la profession d’avocat"

Elaboré par un groupe de travail paritaire et représentatif des diversités de la profession, le rapport est construit sur la base de 130 auditions d’avocats et d’experts en économie et en nouvelles technologies. Ainsi, les réflexions portent sur les domaines et les modalités d’exercice.

Prospectif autant que pragmatique, ce rapport est bâti autour d’objectifs cardinaux : excellence, agilité, innovation, mobilité, symétrie des attentions, bien-être au travail. Il suscite des réflexions telles que, notamment : la création d’un parcours du jeune avocat en matière de formation continue ; le développement d’offres de services fondées sur les nouvelles technologies en partenariat avec les acteurs de la legal tech ; l’expérimentation d’une discrimination positive pour l’embauche d’avocats de la diversité.

Consulter le rapport

Contrats à impact social : résultats de l’appel à projets

Les contrats à impact social permettent de mener des programmes innovants, de prévention sociale, pour apporter des réponses nouvelles à des défis tels que l’exclusion, les addictions ou bien encore la dépendance.

Depuis le lancement de l’appel à projets en mars 2016 par Martine Pinville, 2 contrats à impact social ont été signés et 3 projets sont en cours de contractualisation. Au total, depuis 2016, 38 projets ont été soumis au comité de sélection de l’appel à projets composé des cabinets des ministres et des administrations compétentes sur les thématiques abordées par les initiateurs des expérimentations.
Par ailleurs, 6 projets ont particulièrement retenu l’attention du comité de sélection, à la fois pour leur caractère innovant, et au vu du degré d’aboutissement du projet présenté, dans le respect
du cadre exigeant et novateur posé par le cahier des charges. Pour ces 6 projets, une phase complémentaire d’instruction et d’échanges avec les parties prenantes s’engage désormais, afin de déterminer les conditions et les modalités contractuelles qui permettront, le cas échéant, d’engager concrètement ces expérimentations.

Pour en savoir plus

trouvermonmaster.gouv.fr : un panorama détaillé de l'offre nationale de masters

Le portail trouvermonmaster.gouv.fr répertorie l’intégralité des diplômes nationaux de masters proposés par les établissements d’enseignement supérieur français. Avec ce nouvel outil, les étudiants disposent désormais d’une information centralisée et complète leur permettant de faire des choix d’orientation éclairés et ainsi de multiplier leurs chances d’admission en master.

Consulter le portail

Minima sociaux : de nouvelles mesures pour faciliter l'accès aux dispositifs de solidarité

De nouvelles mesures ont été mises en place pour faciliter l’accès des Français modestes, fragiles ou précaires aux dispositifs de solidarité : développement des démarches en ligne, meilleure prise en compte des changements de situation, accompagnement plus adapté du handicap, renforcement des démarches d’insertion professionnelle.

Les décrets d’application publiés au JO du 2 février concernent les modes d’ouverture et de calcul des prestations (allocation aux adultes handicapés, revenu de solidarité active, prime d’activité).

Décret n° 2017-122 relatif à la réforme des minima sociaux

Décret n° 2017-123 relatif à la réforme des minima sociaux

Restos du Cœur : une convention pour l'insertion des plus fragiles

Depuis 1989, les Restos agissent aussi pour l’emploi avec des chantiers d’insertion. La Convention triennale, signée le président des Restos du Cœur et la ministre du Travail, encourage et valorise ces actions pour l’insertion.

Sur toute la France, les chantiers d’insertion des Restos du Cœur, ce sont 41 jardins d’insertion, 19 entrepôts logistiques ou encore 11 ateliers de rénovation de logement qui accueillent des personnes éloignées de l’emploi.

Ces chantiers répondent aussi aux besoins de l’association. Les jardins alimentent en fruits et légumes les Restos, les entrepôts assurent la logistique et les travaux de rénovation remettent en état des logements destinés aux plus démunis.

Transport routier : 9 pays européens s’unissent pour lutter contre le dumping social

Pour garantir les droits sociaux des travailleurs routiers et pour rétablir une concurrence équitable et saine entre les acteurs économiques, les ministres des Transports de 9 pays européens (l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège et la Suède) se sont réunis à Paris à l'’invitation d’Alain Vidalies pour le lancement et la signature d’une "Alliance du routier".

Objectifs :

- faire converger certaines mesures nationales d’application de la réglementation européenne pour faciliter leur application par les opérateurs et améliorer la vie des travailleurs et la sécurité routière ;

- améliorer les pratiques de contrôle sur la base des expériences mutuelles et renforcer la coopération, pour rendre plus efficace la lutte contre la fraude.

En effet, aujourd’hui, en Europe, le transport routier de marchandises est confronté à une concurrence déloyale reposant fortement sur le dumping social. Ce secteur est en particulier victime du recours à la fraude sophistiquée et au détournement des règles du marché intérieur et du droit du travail.

Télécharger la déclaration de l’Alliance du routier signée mardi 31 janvier

Energies renouvelables : appel d’offres pour les installations éoliennes terrestres

L'appel d’offres s’inscrit dans la redéfinition du mécanisme de soutien à l’éolien terrestre engagé en 2016 : arrêté tarifaire en complément de rémunération pour les installations jusqu’à 6 éoliennes, en cours d’examen par la Commission européenne ; appel d’offres pour les plus grandes installations.
Il  s’étalera sur 3 ans avec 2 périodes de candidature par an, une unique période est prévue pour 2017. Cet appel d’offres permettra d’attribuer 3GW d’éolien terrestre et, en complément du guichet ouvert pour les installations jusqu’à six éoliennes, d’atteindre les objectifs de la Programmation pluriannuelle de l’énergie.

Les lauréats de l’appel d’offres, dont la date de la 1re période de candidature est prévue début novembre, se verront attribuer un contrat de complément de rémunération sur 20 ans.

Consulter le dossier de presse

La Grande École du Numérique accueille 70 nouvelles formations

La Grande École du Numérique élargit son réseau et accueille 70 nouvelles formations, qui viennent de recevoir le label "Grande École du Numérique". Près de 2,7 M€ ont été accordés pour soutenir cette nouvelle vague de formations innovantes et former au total plus de 5 000 apprenants sur l’ensemble du territoire. D’ici à fin 2017, l’objectif est de former 10 000 apprenants, notamment 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation et 30% de femmes.

La Grande École du Numérique est un réseau de 268 formations aux métiers du numérique reconnues pour leur qualité et leur démarche innovante. Elle porte une double ambition : répondre aux besoins croissants du marché de l’emploi en compétences numériques et favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics éloignés de l’emploi et de la formation. Au total, 15 M€ de subvention sont mobilisés pour favoriser l’émergence de formations aux métiers du numérique.
Afin de toucher les publics les plus isolés, les formations en ligne assurant un accompagnement socioprofessionnel à leurs apprenants seront désormais éligibles au label.

Pour en savoir plus : le site de la Grande École du Numérique

Pages