L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Amélioration de la connaissance pour l’avenir du littoral

Suite à la conférence nationale pour la mer et l’océan et dans la poursuite de la COP21, le Gouvernement soutient l’amélioration de la connaissance pour l’avenir du littoral et la prévention des risques littoraux, pour la croissance bleue :

- mobilisation de 7,5 millions €, aux côtés des collectivités territoriales, pour finaliser le programme Litto3D réalisé par l'IGN et le Shom ;

- mobilisation de 1,5 million € pour soutenir le projet Homonim 2 qui vise à doter les départements d’Outre-mer, à l’image de ceux de métropole, d’une capacité de prévision des vagues et des submersions marines ;

- mise en ligne de la 1re cartographie de l’évolution du trait de côte en métropole sur le site internet du ministère de l’Écologie et sur le portail dédié, Géolittora

- lancement de la réalisation d’une synthèse des connaissances disponibles et des nouvelles données produites sur le littoral.

Entretien du garde des Sceaux avec le journal Le Parisien

Jean-Jacques Urvoas, nouveau ministre de la Justice, s'est entretenu avec la rédaction du Parisien. Déchéance de nationalité, état d'urgence, budget de la justice, prisons... Il a dévoilé les grands axes de son action pour les quinze mois à venir.

Grande école du numérique : 171 premières formations labellisées

D’ici 2017,10000 personnes formées au #numérique à @Ecole_Numerique ! Auj. annonce des 1res formations labellisées! bit.ly/1PMIu8U


La Grande École du numérique se concrétise. 171 formations ont été labellisées, à la suite du 1er appel à projets clôturé le 19 octobre.

Dispensées dans 130 fabriques du numérique réparties sur l’ensemble du territoire français, ces formations courtes et qualifiantes aux métiers du numérique permettront dès 2016 à un large public (jeunes et personnes sans qualification ou diplôme à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle, habitants de quartiers de la politique de la ville) de se former efficacement afin de trouver du travail rapidement dans cette filière d’avenir.

Une enveloppe globale de 5 M€ du programme d’investissements d’avenir "Projets innovants en faveur de la jeunesse" permettra dès cette année à 72 des 84 structures concernées de financer le développement de leur offre de formation.

Un prochain appel à projets sera lancé avant l’été, et donnera lieu à une nouvelle vague de labellisations.
L’objectif du Gouvernement est, d’ici à 2017, de former 10 000 personnes aux métiers du numérique, au sein de plus de 200 formations.

Consulter le dossier de presse

Succès de la 1re médiation sur les offres de livres numériques par abonnement

L'intervention du médiateur a permis d'engager la mise en conformité de l'ensemble des offres que proposent les entreprises concernées par la législation sur le prix du livre.

Le succès de cette 1re conciliation confirme la pertinence de cette instance et de la politique poursuivie par le Gouvernement depuis 2013 avec le plan pour la librairie, dont elle est issue.

La médiation aura en particulier permis de faire apparaitre des offres nouvelles, adaptées à des usages nouveaux, qui témoignent de l'innovation dans l'accès aux livres.

La conciliation étant désormais arrivée à son terme, le ministère de la Culture continuera de suivre le développement de ces offres dans un marché en devenir.

La Grande École du Numérique fait sa rentrée avec une 2e vague de labellisation

Après une première vague de 171 formations labellisées en février 2016, une seconde vague de l’appel à projets est lancée aujourd'hui. L’objectif est d’arriver, d'ici fin 2017, à labelliser 200 fabriques et former 10 000 apprenants dans les métiers du numérique pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes sans emploi ni formation.

Le 23 août 2016 a été lancée la seconde vague de l’appel à projets destiné à labelliser de nouvelles formations sur l’ensemble du territoire national. L’enveloppe allouée à ce second appel est de 10 millions d’euros.

Accéder au formulaire de candidature de la seconde vague de l’appel à projets Grande École du Numérique

En savoir plus sur La Grande École du Numérique

Point de situation sur la maladie à virus Zika

"L’épidémie est aujourd’hui installée en Martinique et en Guyane, avec respectivement 2287 et 245 cas évocateurs, dont près d’une centaine ont fait l’objet d’une confirmation biologique. 10 cas autochtones ont également été confirmés en Guadeloupe et 1 cas à Saint Martin.

Au total depuis le début de l’épidémie dans les départements français d’Amérique, 20 femmes enceintes ont été détectées positives au virus Zika. Ces femmes font l’objet d’un suivi renforcé, aucune malformation n’a été détectée à ce jour. 2 cas de syndrome de Guillain Barré ont par ailleurs été pris en charge, l’un d’entre eux est toujours en réanimation au CHU de Fort-de-France.

S’agissant de la Métropole, 9 cas importés de zika ont été pris en charge depuis le début de l’année. L’un d’entre eux, de retour en métropole après un séjour dans une zone touchée par le virus, présente une forme neurologique de l’infection.

Je veux rappeler que la saison hivernale actuelle n’est pas propice au développement des moustiques en métropole et qu’il n’y a donc pas aujourd’hui de risque épidémique dans l’hexagone", a notamment précisé Marisol Touraine lors de son point presse.

Lire l'intégralité de l'intervention de la ministre

Consulter le dossier "Maladie à virus Zika"

Généralisation de la complémentaire santé : installation du comité de suivi

Le comité de suivi de la généralisation de la complémentaire santé a été installé. Il permettra de procéder à l’analyse des données statistiques disponibles et d’évaluer l’impact des réformes récentes.

La 1re réunion a permis de présenter les dernières évolutions du droit en matière de complémentaire santé des salariés, ainsi que les outils qui accompagneront ces évolutions : un formulaire type sera prochainement mis à la disposition des entreprises pour simplifier la gestion des dispenses d’affiliation de leurs salariés, et un guide de la protection sociale complémentaire sera élaboré.

Elle a également permis de confirmer le dynamisme de la négociation de branche, puisque 60 accords de branche instaurant une couverture de frais de santé ont été présentés à l’extension entre la publication de la loi de sécurisation de l’emploi et la fin de l’année 2015. Il est rappelé que les salariés relèvent d’une couverture santé directement mise en place par leur entreprise si celle-ci n’a pas été prévue par un accord de branche.


Le suicide, un drame de santé publique

Dans ce 2e rapport, l’Observatoire national du suicide s’attache à mettre en lumière les données et les actions de prévention, menées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics comme par les associations. Il fait aussi le point sur les connaissances récentes concernant le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le 1er rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Lire le discours de la ministre

Lire le rapport

Education artistique et culturelle : un budget en progression de 35% par rapport à 2015

Éducation Artistique Culturelle : @fleurpellerin annonce des actions amplifiées et +35% de budget par rapport à 2015 bit.ly/1SqIVN2


A l'occasion de la réunion du Haut Conseil à l’éducation artistique et culturelle en présence de Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin, la ministre de la Culture a dressé le bilan positif de l’action menée en 2015 par son ministère dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Ce bilan intervient un an après que les 2 ministres ont présenté conjointement une feuille de route interministérielle pour mettre en œuvre de façon ambitieuse et commune cette priorité du Gouvernement.

Fleur Pellerin s’est félicitée que la connaissance, la pratique et la rencontre des arts ait pris une place centrale dans l’action de son ministère, comme en témoignent la mobilisation de ses équipes et la nette progression des crédits qui sont consacrés à l’EAC. En 2016, ce budget atteindra ainsi 55 millions d’euros, correspondant à une hausse de 80% par rapport à  2012 et de 35% par rapport à 2015.

Lire le communiqué sur le site du ministère de la Culture

Lutte contre le financement du terrorisme

Lutte contre le #FinancementTerro : #MichelSapin salue le plan d'action de la @EU_Commission …-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/1… pic.twitter.com/pG4fmXWeSN


La Commission européenne a présenté son plan d’action pour renforcer la lutte contre le financement du terrorisme.

Ce plan d'action reprend de nombreuses propositions portées par le ministre français des Finances depuis mars 2015, mises à jour en novembre dernier. Il prévoit notamment :

- des mesures de renforcement des moyens et de la coopération des cellules de renseignement financier, pour identifier et traquer les flux suspects ;

- des mesures pour encadrer et contrôler les transactions par cartes pré-payées ou les monnaies virtuelles type Bitcoin ;

- des mesures de lutte contre les trafics, notamment d’œuvres d’art et de biens culturels ;

- un renforcement des mécanismes européens de gel des avoirs, qui sont aujourd’hui trop fragmentés entre Etats membres et trop peu coordonnés.

Pages