L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Immobilier : anticiper les évolutions dans le domaine du numérique

A l'occasion du 69e Congrès de l’Immobilier, Sylvia Pinel a appelé les professionnels de l’immobilier à s’approprier la révolution numérique : "L’outil numérique, si on l’appréhende et si l’on utilise ses immenses potentialités, constitue une formidable opportunité pour questionner les modèles actuels."

La ministre a annoncé la mise en place d’une mission de réflexion début 2016 qui formulera des propositions concrètes pour anticiper les évolutions de la profession immobilière dans le domaine du numérique.
Elle a rappelé les actions de l’Etat pour dynamiser et moderniser les métiers du secteur. Parmi les annonces principales :

- l'amélioration des conditions d’accession à la propriété avec le nouveau Prêt à Taux Zéro (PTZ) ;

- la simplification des transactions et des relations entre les acteurs de l’immobilier (décret instituant un "bail type" ou bien ceux listant les pièces pouvant être demandées au candidat locataire...).




Accélérer le déploiement des maisons de services au public

Sylvia Pinel a signé un accord national avec plusieurs opérateurs nationaux afin de créer un fonds de financement pour accélérer le déploiement des 1 000 maisons de services au public d’ici fin 2016.

Doté de 20 millions d’euros, ce fonds complétera de manière équivalente les financements de l’Etat afin de couvrir 50% des coûts de fonctionnement des maisons de service au public, l’autre moitié étant financée par les collectivités territoriales.
A ce jour, 380 maisons de services au public sont labellisées. L’objectif est d’en créer 1 000 d’ici à fin 2016, en accélérant leur implantation dans les territoires.

Les maisons de services au public :
- sont des espaces mutualisés qui regroupent en un lieu unique une gamme élargie de services à la population : aides et prestations sociales, emploi, insertion, accès aux droits, offres culturelles, mobilité, vie associative... ;
- offrent aux usagers une aide, une écoute et un accompagnement dans les démarches de la vie quotidienne (mise à disposition de documentation et d’outils, aide à l’utilisation des services en ligne des opérateurs, accompagnement à la réalisation d’entretiens à distance…).

UE : accord sur les quotas de pêche et les totaux admissibles de captures pour 2016

A l’issue du conseil des ministres européens de la pêche des 14 et 15 décembre 2015, et au terme d’une intense négociation entre les 28 Etats membres et la Commission européenne, Alain Vidalies salue l’accord trouvé sur les Totaux admissibles de captures ("TAC") et quotas pour 2016.
Les discussions ont permis de parvenir à un accord équilibré, tenant compte des objectifs d’exploitation durable des ressources tout en préservant la viabilité économique et sociale de la filière pêche. Par ailleurs, les mesures de gestion responsables et ambitieuses proposées par les professionnels français ont permis d’obtenir des évolutions favorables dans la discussion, afin de parvenir à l'objectif du rendement maximal durable.

Harlem Désir au conseil "affaires générales" pour préparer le prochain Conseil européen

Les travaux sont principalement consacrés à la préparation du Conseil européen des 17 et 18 décembre.

Harlem Désir plaidera pour que celui-ci puisse adresser un signal fort sur la mobilisation de l’Union européenne afin de mettre en oeuvre l’accord de Paris du 12 décembre sur la lutte contre le dérèglement climatique.

Après l’accord intervenu sur le PNR européen, les participants discuteront de l’engagement européen pour lutter contre le terrorisme et notamment du renforcement du contrôle aux frontières extérieures et de la lutte contre le financement du terrorisme.

Ils feront aussi le point sur la crise migratoire et souligneront l’urgence d’une mise en œuvre complète des mesures adoptées.

Présentation du plan d'actions "Développement et Numérique"

Annick Girardin et Axelle Lemaire ont présenté le plan d’actions "Développement et Numérique".

Lancé le 9 juillet 2015 et fruit d’un important travail de concertation avec de nombreux représentants des secteurs publics et privés du numérique et du développement, ce plan d’actions répond à l’ambition d’accompagner la révolution technologique dans les pays en développement.

Le numérique contribuera en effet fortement au succès du nouvel Agenda du développement durable adopté en septembre 2015 et plus largement au développement durable des territoires du Sud.

La France est déterminée à accompagner les pays en développement dans leurs efforts pour déployer des réseaux et développer l’économie numériques et pour renforcer les liens entre nos objectifs de coopération au développement et de diplomatie économique numérique.

Sapeurs-pompiers volontaires : une convention pour inciter au volontariat

Un accord-cadre a été signé par le ministère de l’Intérieur et le Medef pour faciliter la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires pendant leur temps de service au sein de leur entreprise.

Cet accord permet de concilier l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires et les impératifs de leur vie professionnelle. Il facilite leur disponibilité avec leur employeur pour des actions de formation ou des situations opérationnelles. Ce partenariat permet de pérenniser leur démarche citoyenne dans la durée et vise à aplanir les difficultés qu’ils peuvent éprouver dans l’exercice de leur métier.

Le volontariat chez les sapeurs-pompiers constitue un enjeu majeur de notre société, notamment dans les territoires ruraux. Aujourd’hui, 79 % des sapeurs-pompiers sont volontaires, soit 193 756 hommes et femmes. Ils assurent la moitié des interventions en milieu semi urbain et 80 % des missions en zone rurale.


Lancement du parcours "Réussite Apprentissage"

Le comité interministériel pour l’Egalité et la Citoyenneté du 6 mars a décidé la mise en place du parcours "Réussite Apprentissage". Cette initiative vise à permettre à 10 000 jeunes d’accéder à l’apprentissage.
Ainsi, le dispositif vient renforcer l’accès à l’apprentissage pour les jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville qui restent sous-représentés parmi les apprentis. D’une durée de 12 mois, c’est un dispositif intégré, allant de la définition du projet jusqu’au suivi du jeune durant son contrat.
169 projets ont été déposés auprès des services du ministère. Après instruction, 146 ont été retenus et concernent majoritairement des missions locales dans le cadre de projets partenariaux avec les centres de formation des apprentis. Les 1ers jeunes entrent dans ce dispositif en ce moment.
Au-delà des bénéfices générés sur l’insertion des jeunes des quartiers "politique de la ville" dans l’apprentissage, "Réussite Apprentissage" provoquera un effet de levier favorable à la remobilisation de tous les acteurs en faveur du développement de l’accès à cette filière d’avenir et qui débouche sur l’emploi.

Répondre aux besoins RH des TPE et PME

Myriam El Khomri et le Conseil supérieur de l’Ordre des experts comptables ont signé une convention de partenariat pour renforcer leur appui aux TPE-PME.
Dans le cadre de ce partenariat, le Conseil informera le ministère sur les besoins exprimés par les chefs d’entreprise en matière de recrutement, de formation ainsi que les difficultés rencontrées. Le Conseil s’intégrera dans un partenariat en vue d’améliorer l’accès des TPE et PME à des prestations d’information, de conseil et d’orientation sur les problématiques RH sur l’ensemble du territoire.
L’objectif est de répondre aux besoins en matière de gestion des ressources humaines, exprimés par les responsables de TPE-PME, par exemple :
- avant le recrutement : l’évaluation du coût du salarié, les opérations de recrutement, les aides mobilisables, etc.
- pendant la période d’exécution du contrat de travail : la formation, le franchissement des seuils sociaux, etc.

"La diversité, une richesse pour notre pays" : Passeport Avenir fête ses 10 ans

"Passeport Avenir a permis de révéler et de réveiller de nombreux talents", a déclaré Myriam El Khomri à l'occasion de la célébration des 10 ans de l'association. "Vous avez mené un travail remarquable."

Passeport Avenir accompagne, avec les entreprises, 5 000 jeunes par an issus des milieux modestes dans leurs parcours scolaires et professionnels, pour faire émerger, en tant qu’exemples de réussite et de diversité, une nouvelle génération de dirigeants différents.

La ministre a rappelé que l’emploi et principalement celui des jeunes est une priorité pour le Gouvernement, en énonçant :

- la nécessité de développer le parrainage ;

- les mesures mises en place pour accompagner les jeunes dépourvus de qualification (emplois d’avenir, la garantie jeunes, apprentissage, parrainage, "contrat starter" ou encore avec les dispositifs de 2e chance) ;

- la lutte contre les discriminations à l’embauche et dans le travail, en encourageant la responsabilité sociale des entreprises en matière de diversité en s’appuyant davantage sur les expériences de parrainage, en renforçant les actions de testing professionnel, en encourageant le recours au CV vidéo ou par la promotion du label diversité.

Lutte contre le financement du terrorisme : réunion du Groupe d’action financière

A l’issue de la réunion plénière exceptionnelle du Groupe d’Action financière (Gafi) consacrée à la lutte contre le financement du terrorisme, Michel Sapin a rencontré son président, Je-Yoon Shin. Lors de cet entretien, le ministre a rappelé les attentes de la France :

- une pression efficace sur les pays ne se conformant pas ou seulement partiellement aux normes définies par le Gafi en matière de lutte contre le financement du terrorisme, notamment par une opération de présentation publique des pays ;

- une réforme de la gouvernance du "réseau des Gafi" ;

- la révision de certaines normes pour réduire l’anonymat des transactions et les adapter à la menace comme la criminalisation du financement des voyages de djihadistes. La France a ainsi abaissé en septembre le seuil de paiement en espèces à 1 000 euros.

Au-delà des mesures législatives et règlementaires, la France a également conduit depuis janvier 2015 des actions ciblées vers les professions financières et les associations. Elle est aussi intervenue auprès de l'UE dans le cadre de l’agenda européen de sécurité (Stratégie de sécurité intérieure renouvelée 2015-2020).



 

Pages