L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

@PatrickKanner "Les JO à Paris, un investissement utile"

"Les JO à Paris : un investissement utile"
Retrouvez mon interview pour @lemondefr : http://abonnes.lemonde.fr/jeux-olympiques/article/2015/02/13/patrick-kanner-les-jo-a-paris-un-investissement-utile_4575557_1616891.html


Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner estime que si Paris organisait les Jeux olympiques en 2024, le budget serait "bien maîtrisé".

Lire l'article dans Le Monde

Thierry Braillard : #JO2024 "La France peut être grande sans dépenser trop"

Alors que l’étude dite de faisabilité et d’opportunité d’une candidature de Paris aux Jeux olympiques et Paralympiques de 2024 a été remise à Patrick Kanner et Thierry Braillard par le Comité français du sport international, Thierry Braillard répond aux questions du Parisien.

Lutte contre les paradis fiscaux : l’impulsion de la France

Sous l’impulsion de la France et du G20, le Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales est devenue l’instance de référence en matière de normes et de standards internationaux dans la lutte contre les paradis fiscaux. Ce forum, qui regroupe aujourd’hui 120 membres, va en effet au-delà de la simple signature d’accords bilatéraux d’échange de renseignements mais en évalue l’effectivité à travers un mécanisme robuste d’évaluation par les pairs.

La lutte contre les paradis fiscaux s’est progressivement imposée comme une priorité de l’agenda diplomatique international, l’érosion des bases fiscales étant encore plus dommageable en temps de crise et de contraintes budgétaires fortes. C’est aussi un enjeu majeur en termes de développement, les pays en développement étant les premières victimes des stratégies d’évasion ou d’optimisation fiscales des entreprises multinationales, notamment à travers la manipulation des prix de transfert intra-groupe.



Six actions nouvelles pour accélérer les énergies renouvelables et les emplois verts

Dans son intervention au Colloque du Syndicat des énergies renouvelables, Ségolène Royal a annoncé 6 actions nouvelles pour soutenir le développement des énergies renouvelables. Ces actions portent sur : le développement des énergies renouvelables sur les territoires ; l'électricité photovoltaïque ; l'autoconsommation d’énergie ; l'éolien terrestre ; l'éolien offshore ; la méthanisation.

A noter : l’accélération des énergies renouvelables en 2014, comme le montrent les derniers chiffres publiés par RTE : pour la 1re fois, les énergies renouvelables représentent près de 20 % de la consommation électrique et l’énergie électrique produite par les énergies renouvelables  dépasse le thermique fossile ; plus de la moitié de cette énergie électrique renouvelable est d’origine éolienne, le reste se répartit entre le photovoltaïque et la biomasse ; après 4 années consécutives de baisse, la puissance éolienne raccordée augmente de nouveau en 2014, et dépasse même son niveau de 2011.


Lancement de la campagne contrats doctoraux handicap 2015

Dans le cadre de sa politique dans le domaine du handicap, le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche lance la campagne 2015 des contrats doctoraux handicap. 25 contrats sont proposés à des étudiants handicapés porteurs d'un projet de thèse et reconnus bénéficiaires de l'obligation d'emploi.

Les objectifs sont de favoriser l'émergence d'un vivier de personnes handicapées titulaires d'un doctorat pour : répondre aux exigences du marché du travail ; inciter les étudiants handicapés à poursuivre leurs cursus au plus haut niveau de formation.

Un site internet pour accompagner la mise en place du projet éducatif territorial

pedt.education.gouv.fr : une banque de ressources en ligne pour accompagner les élus dans l’élaboration des projets éducatifs territoriaux (PEDT).

Maire, élu, président d'établissement public de coopération intercommunale ou responsable administratif d'une commune ou d’une intercommunalité : des informations pratiques et des ressources sont mises à votre disposition pour vous aider dans la construction de votre projet éducatif territorial.

Le PEDT formalise une démarche permettant aux communes et aux EPCI volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

@najatvb #CapitalFilles "Battez-vous en allant le plus loin possible dans vos études"

Mon message #CapitalFilles Croyez-en vous & battez-vous en allant le + loin possible dans vos études & puis redonnez! pic.twitter.com/tb2vtCBKX8

Najat Vallaud-Belkacem est intervenue devant plus de 300 filleules de l’association Capital Filles lors du colloque "Capital Filles : "l’égalité des chances au féminin" organisé pour le renouvellement du protocole d'accord liant le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et les entreprises partenaires.

État de santé de la population française : les réponses apportées par la loi de santé

Le rapport sur l’état de santé de la population en France, publié aujourd’hui par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), confirme le diagnostic du Gouvernement sur l’évolution nécessaire du système de santé, confronté à l’allongement de l’espérance de vie, au développement des maladies chroniques et à la persistance des inégalités de santé.

Pour répondre à ces trois défis, Marisol Touraine a lancé un vaste projet de refonte de notre système de santé, la "stratégie nationale de santé", articulé autour des 3 objectifs suivants : encourager la prévention ; faciliter l’accès aux soins ; développer la recherche et l’innovation en santé.

Au terme de plusieurs mois de débats avec l’ensemble des acteurs du système de santé, la ministre a présenté un texte de loi visant à adapter le système de santé à ces nouveaux enjeux. Le projet de loi de santé, qui sera examiné à l’Assemblée nationale au début du mois d’avril 2015, propose, à cet effet, des mesures à la fois structurantes et concrètes.

Installation de l'instance de Dialogue national des territoires

Marylise Lebranchu a installé avec André Vallini l’instance de Dialogue national des territoires. Cette instance répond à une attente conjointe du Gouvernement et des associations d’élus. Elle doit permettre d’évoquer au plus haut niveau les sujets d’intérêt commun entre le Gouvernement et les collectivités territoriales et particulièrement la réforme territoriale en cours.
La première réunion s’est tenue autour de trois thèmes :

- les normes. Le Gouvernement s'est engagé à ramener à zéro le coût net annuel des normes nouvelles applicables aux collectivités locales dès 2015 et un travail est en cours pour supprimer des normes déjà existantes et très contraignantes pour les collectivités ;

- la réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement. Des travaux seront lancés début avril 2015 au sein du Comité des finances locales, pour permettre au Gouvernement d’annoncer des premières décisions à l’été, en vue du projet de loi de finances 2016 ;

- le soutien à l'investissement local. Les collectivités sont invitées à préparer dès à présent des projets à financer au titre du plan Juncker (315 milliards d'investissements, mobilisés en 3 ans) pour les soumettre à la BEI, responsable du dispositif.

Relations commerciales : les différents acteurs appelés à la responsabilité

Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron, et Carole Delga ont réuni les représentants des producteurs agricoles, des industries agroalimentaires et des distributeurs pour faire le point des négociations commerciales en cours, à 15 jours de la conclusion des négociations LME 2015.

Les ministres ont appelé les acteurs à la responsabilité. Le contexte macroéconomique est globalement favorable, le Gouvernement a mobilisé d’importants moyens, au travers du Pacte de responsabilité ou du Programme des Investissements d’avenir, pour accompagner l’investissement et renforcer la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire. En 2014 : 1259 actes de contrôle ont été effectués dans 310 établissements. Les pratiques abusives feront l’objet de suites appropriées, et notamment d’assignations. Les solutions sont connues : prendre en compte la réalité économique des industriels et des filières, anticiper et lisser la volatilité des cours lorsqu’elle est connue et prévisible, comme c’est le cas par exemple dans la filière laitière, afin de préserver tous les maillons des filières.

Les représentants de la grande distribution présents à la réunion se sont inscrits dans cette logique. Ils ont également rappelé leur volonté de privilégier les produits français et de mettre en avant l’origine française des produits.

Pages

Liens secondaires