L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Rapport de Yannick L’Horty sur les discriminations dans l’accès à l’emploi public

Dans la continuité du comité interministériel "Egalité et Citoyenneté" du 6 mars 2015, le Gouvernement s’est engagé en faveur de l’égalité d’accès aux métiers de la fonction publique et d’une plus grande diversité des profils et des parcours. Le principe de l’égal accès aux emplois revêt une importance fondamentale pour la fonction publique qui a vocation à être exemplaire dans le recrutement des femmes et des hommes selon "leurs capacités et sans autre distinction que celles de leurs vertus et de leurs talents" conformément à l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789.

Une mission a été diligentée pour évaluaer les risques de discriminations des recrutements dans les 3 versants de la fonction publique.

Les résultats de la mission confiée à M. L’Horty offrent au Gouvernement un point de situation et d’attention qui permet de renforcer les mesures existantes et de mesurer l’ambition des mesures adoptées récemment pour que la fonction publique reflète mieux la société qu’elle a vocation à servir.

Le dossier de presse sur les discriminations dans l’accès à l’emploi public

Rapport de Yannick L’Horty sur les discriminations dans l’accès à l’emploi public

Résultats provisoires au diplôme national du brevet 2016

711 800 candidats ont été admis, soit un taux de réussite de 87,3 %, en hausse de 1 point par rapport à 2015. 815 800 candidats se sont présentés à l’examen (97,8% des inscrits) :

- 12,5 % des candidats ont obtenu le DNB avec une note moyenne d'au moins 16/20 (mention très bien) ;

- 19,4 % des candidats l’ont eu avec une note comprise entre 14 et 16 (mention bien) ;

- 25,0 % des candidats reçus avec une note comprise entre 12 et 14 (mention assez bien) ;

- 30,3 % des candidats reçus avec une note comprise entre 10 et 12 ;

- 12,7 % des candidats ont échoué avec une note moyenne inférieure à 10.

Résultats de la session de juin du baccalauréat 2016

À la session de juin 2016, 715 200 candidats se sont présentés aux épreuves du baccalauréat, 50% dans les séries générales, 20% dans les séries technologiques, 30% dans la voie professionnelle. On compte 11 700 candidats de plus qu’en 2015, issus en quasi-totalité des séries générales.

Avec 88,5% d’admis, le taux de réussite global à cette session de juin est en hausse par rapport à 2015 (+0,7 point). Cette session permet à 632 700 candidats de devenir bacheliers.

Le taux de réussite dans les séries générales s’élève à 91,4%. Il est stable par rapport à 2015 (91,5 %). Le nombre de bacheliers généraux est proche de 327 000, 10 100 de plus qu’en 2015.

Le taux de réussite dans les séries technologiques s’établit à 90,7 %, stable par rapport à 2015 (90,6 %).

Le taux de réussite du baccalauréat professionnel s’établit à 82,2% avec une progression marquée par rapport à l’année précédente (+1,9 point). Il a permis de qualifier plus de 179 200 jeunes, 63 000 de plus qu’en 2010.
 

Extension du Pass Éducation à tous les personnels des établissements scolaires de l'Éducation nationale

Aujourd'hui réservé aux seuls enseignants, le Pass Éducation est une carte qui leur permet d’accéder gratuitement aux collections permanentes de plus de 160 musées et monuments nationaux pour servir de levier à l’éducation artistique et culturelle. 
Il sera étendu à l’ensemble des personnels des écoles et établissements scolaires, correspondant à 250 000 nouveaux bénéficiaires (personnels de direction, personnels administratifs, personnels sociaux et de santé, personnels d’éducation).

Cette mesure est complémentaire à l’ouverture de 3 musées nationaux, parmi les plus fréquentés au monde, aux publics scolaires le jour de leur fermeture hebdomadaire. À cet effet, Najat Vallaud-Belkacem et Audrey Azoulay ont signé une convention avec le musée du Louvre, le musée d’Orsay et de l’Orangerie, ainsi que le château, le musée et le domaine national de Versailles.

Le comparateur public de tarifs bancaires s’étoffe !

Lancé début février 2016 et fort de plus de 420 000 visites depuis sa mise en ligne, le comparateur public de tarifs bancaires www.tarifs-bancaires.gouv.fr propose désormais de visualiser l’évolution des tarifs des établissements. Afin d'apporter aux internautes une meilleure compréhension des données présentées dans le Comparateur des Tarifs Bancaires, un système d'abréviations a été mis en place.

Le portail de l'alternance fait peau neuve

Suite aux retours d’utilisateurs du portail de l’alternance, des améliorations ergonomiques sont apportées pour permettre aux internautes de trouver plus aisément l'information ou le service recherché.

Un accès plus facile aux services proposés : faire une demande d’aide TPE jeunes apprentis ; publier une offre d’emploi en alternance ; simuler les salaires et les aides ; rechercher une offre de formation, etc. sont directement accessibles en page d’accueil.

Une optimisation de l’accès au contenu informationnel : le menu de navigation a été simplifié pour proposer une information plus condensée pour "Découvrir l’alternance" et mieux "circuler" dans le portail selon son profil (employeur, alternant, organisme de formation).

L'adresse principale du portail reste la même, mais les url des pages intérieures du site sont modifiées. Merci d’actualiser vos liens, le cas échéant.

 

 

Premier séminaire de think tanks allemands et français sur les enjeux européens

A l’initiative d'Harlem Désir, les principaux think tanks français et allemands travaillant sur les enjeux européens tiendront un premier séminaire commun dans le cadre du lancement de la plateforme de coopération entre think tanks de nos 2 pays, "Think Tanks Tandem".

Les crises que traverse l’Union européenne appellent une mobilisation renforcée des acteurs de la société civile et du débat public en Allemagne et en France. Le lancement de ce processus de rencontres de travail permettra, par la capacité d’expertise et la liberté d’analyse de ses participants, de favoriser l’émergence d’un débat d’idées, plus nécessaire encore après le référendum britannique, et de contribuer ainsi à relancer la construction européenne.

Création d'un examen national d’entrée aux écoles d’avocats

L’examen d’accès aux centres régionaux de formation à la profession d’avocats (CRFPA) est réformé. Jusqu’à présent, il était organisé par les universités qui déterminaient les sujets et en assuraient la correction de façon autonome. Il en résultait d’importantes disparités des taux de réussite, allant de 13 à 57% selon le lieu d’examen.

Pour assurer l’égalité des candidats partout en France, à compter de la rentrée 2017, l’examen d’accès aux centres de formation restera organisé par les universités, mais il sera unifié : les sujets et les directives de correction des épreuves écrites seront les mêmes pour tous ; les épreuves orales d’admission seront uniquement constituées de l’exposé discussion (le "grand oral") et d’une épreuve de langue étrangère ; la formation, elle-même sera réformée. 

Pour en savoir plus, lire le communiqué

PMA à l’étranger : droit au même suivi médical pour toutes les femmes enceintes

Le le texte diffusé le 14 janvier 2013 rappelant les sanctions applicables en cas d’entremise pour recourir au don de gamètes rémunéré a été abrogé. En effet, ce texte avait été interprété comme pénalisant les gynécologues prenant en charge les patientes ayant bénéficié d’une PMA à l’étranger.

Dans un courrier adressé au président de l’Ordre des médecins, Marisol Touraine a par ailleurs réaffirmé que si les médecins devaient naturellement se conformer à leurs obligations légales et déontologiques lorsqu’ils accompagnent les femmes dans leur désir de grossesse, rien ne pouvait faire obstacle à la prise en charge des femmes ayant eu recours à une PMA dans un pays étranger.

Le Haut Conseil du travail social est installé

Le Haut Conseil du travail social (HCTS) aura notamment pour mission de formuler des avis et recommandations concernant les évolutions à apporter aux pratiques professionnelles du secteur, et de réaliser des travaux d’observation, d’évaluation et de recherche sur le travail social. Il est chargé de produire d’ici à la fin de l’année des recommandations sur 3 sujets prioritaires : le rôle et les finalités du travail social, les conditions du partage d’informations entre travailleurs sociaux, et la participation systématique des personnes aux décisions qui les concernent.

A l’occasion de cette installation, Michel Thierry, ancien vice-président du Conseil supérieur du travail social, a remis son rapport "Valeurs républicaines, laïcité et prévention des dérives radicales dans le champ du travail social".

Lire le discours prononcé par Ségolène Neuville
 Lire le rapport de Michel Thierry
Lire le rapport de Brigitte Bourguignon, présidente du HCTS

Pages