L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

@territoires "L'innovation dans le bâtiment, un des 5 axes du plan #RelanceConstruction"

L'#innovation dans le bâtiment, un des 5 axes du plan de #RelanceConstruction : http://bit.ly/1uAw14d pic.twitter.com/58uRJlloQN


"L’innovation est [...] un facteur de qualité. Elle apporte des réponses nouvelles pour améliorer le quotidien, pour répondre à des exigences de plus en plus élevées de sécurité, de confort, de durabilité", a notamment rappelé Sylvia Pinel lors de son intervention à l'occasion de la Journée TPE-PME innovantes dans les territoires.

Lire le discours de la ministre

@s_neuville Handicap,"permettre un meilleur accès à l'emploi et le maintien dans l'emploi"

"Je clôturais aujourd'hui le colloque du FIPHFP sur les 10 ans de la loi du 11 février 2005" 

Ségolène Neuville a clôturé le colloque "Ensemble pour relever les défis de l’égalité" organisé par le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, dans le cadre du "10e anniversaire de la loi du 10 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".

Lire le discours de la secrétaire d'Etat

Harcèlement sexiste dans l’espace public et les transports

Marisol Touraine et Pascale Boistard demandent au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) d’examiner le harcèlement sexiste dont sont victimes les femmes dans l’espace public, en particulier dans les transports en commun, et de formuler des recommandations pour le faire reculer.

Il est demandé au HCEfh de fournir un avis dès le mois de mars afin d’alimenter les réflexions du groupe de travail sur les violences faites aux femmes dans les transports regroupant le ministère de l’Intérieur, les secrétariats d’Etat chargés des Droits des femmes et des Transports, la SNCF, la RATP, l’Union des transports publics et ferroviaires et le Groupement des autorités responsables de transports. Ce groupe a été lancé lors du Comité national de sécurité dans les transports en commun du 16 décembre 2014 et doit rendre ses conclusions à la fin du premier semestre 2015.

Insertion professionnelle des jeunes et des personnes handicapées : signature de 2 accords

Le 1er accord signé entre l’Etat, Pôle emploi et Cap emploi, favorise l’organisation des dispositifs en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Cette convention vise à rendre complémentaires les offres de services des 2 opérateurs.

Le 2e, signé entre l’Etat, Pôle emploi et les missions locales, vise à mieux coordonner localement les services proposés aux jeunes demandeurs. Dans le cadre de la priorité donnée à la jeunesse par le président de la République, de nombreux dispositifs dédiés à l’emploi des jeunes ont été confiés aux missions locales (Emplois d’avenir, Garantie Jeunes) en plus de ceux existants (le parrainage, la plateforme pour les décrocheurs, etc.). Parallèlement, Pôle emploi affectera en 2015, 700 conseillers dédiés spécifiquement aux jeunes. Cet accord propose donc une articulation entre les réseaux et une meilleure complémentarité des actions et des expertises.

Le projet de loi transition énergétique en discussion au Sénat

Après son adoption à l’Assemblée nationale le 14 octobre 2014, et son examen par la commission développement durable et la commission des affaires économiques du Sénat en janvier, le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte est examiné par le Sénat en séance publique depuis le 10 février. Le vote solennel sur l’ensemble du texte aura lieu le 3 mars.

Le projet de loi va permettre à la France de renforcer son indépendance énergétique, de réduire ses émissions de gaz à effets de serre et de donner à tous des outils concrets pour accélérer la croissance verte.

Innovation dans l’artisanat : un appel à candidatures pour de nouvelles labellisations

Pour renforcer leur compétitivité, les artisans ont de plus en plus besoin d’évoluer et d’améliorer leurs produits et procédés. Afin de les accompagner, le Gouvernement lance un appel à candidatures pour de nouveaux pôles d’innovation pour l’artisanat (PIA).

Les PIA, labellisés par l’Etat, sont des pôles de compétitivité créés pour soutenir les artisans dans leurs démarches d’innovation. Ils les accompagnent par des actions de détection, de coaching, de suivi des chefs d’entreprises ou encore de diffusion des bonnes pratiques. Cet appel à candidatures entend rénover le dispositif, renforcer sa visibilité et son efficacité. Pour cela, il s’appuie sur 2 axes : tenir compte de tous les types d’innovations et fédérer des écosystèmes d’entreprises artisanales.

Le label sera accordé pour une durée de trois ans. Avec une possibilité de reconduction après évaluation.

@najatvb "Orientation des élèves, lutter contre l’auto-censure"

Échange avec des élèves du lycée V. Hugo sur l'orientation, pour lutter contre l'auto-censure. http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2015/02/10/une-orientation-des-eleves-qui-lutte-contre-lauto-censure/ … pic.twitter.com/1FJVQCiZH3

Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue avec le Premier ministre et Myriam El Khomri au lycée Victor Hugo de Marseille sur le thème de l'orientation. Cette rencontre a permis de faire le point sur les différents dispositifs qui permettent aux élèves de véritablement choisir leur orientation et ainsi de lutter contre les déterminismes sociaux :

- la procédure classique de pré-inscription à une première année de l'enseignement supérieur relève du portail Admission Post Bac (APB) ;

- au-delà de cette procédure classique, le "dispositif pour les meilleurs bacheliers", mis en œuvre depuis l'an dernier, offre aux 10% des meilleurs bacheliers de chaque filière (L, ES, S, technologique, professionnelle) de chaque lycée un droit d'intégrer une filière sélective de l'enseignement supérieur ;

- avec le même objectif de lutte contre l'auto-censure, le lycée Victor Hugo mise par ailleurs sur les "Cordées de la réussite", partenariats noués avec des établissements d'excellence de l'enseignement supérieur. Près de 350 "Cordées de la réussite" existent sur l'ensemble du territoire, dont plus d'un tiers concernent des lycées situés dans des quartiers de la politique de la Ville.

Christiane Taubira : "Assécher le terreau dans lequel [les terroristes] recrutent"

La ministre de la Justice Christiane Taubira est aux Etats-Unis pour son premier déplacement outre-Atlantique afin de renforcer notamment la coopération en matière de lutte antiterroriste. La correspondante à Washington d'itélé, Laurence Haïm, s'est entretenue avec la ministre, qui prononcera ce mardi à New York un discours devant le comité contre le terrorisme des Nations unies.

Patrick Kanner signe son premier contrat de ville à Arras

Piloté par la communauté urbaine d’Arras, le premier contrat de ville a été signé par Patrick Kanner.

L’établissement public de coopération intercommunale s’était porté candidat en 2013 comme site préfigurateur pour expérimenter la mise en œuvre de ces nouveaux contrats. Au total, 13 389 habitants (soit 13 % de la population de l’intercommunalité) vivent dans l’un des cinq quartiers prioritaires de la politique de la ville que compte la communauté urbaine.

Appelés à succéder aux contrats urbains de cohésion sociale (Cucs), les contrats de ville élaborés pour la période 2014-2020 présentent 4 grandes nouveautés :

- des contrats de ville intégrés, qui portent sur la nouvelle géographie prioritaire et qui reposent sur 4 piliers (cohésion sociale ; cadre de vie et le renouvellement urbain ; développement de l’activité économique et de l’emploi ; valeurs de la République et citoyenneté) ;
- des contrats de ville portés par les intercommunalités, qui associent les régions, gestionnaires des fonds européens, les départements ainsi qu’une large communauté d’acteurs ;
- des contrats de villes centrés sur la mobilisation du droit commun des collectivités territoriales et de l’Etat ;
- des contrats de ville co-construits par, pour et avec les habitants via l’instauration des conseils citoyens prévus par la loi.

Nouvelles solutions face au chômage de longue durée

Le plan d’action contre le chômage de longue durée apporte une réponse globale, concrète et ciblée, pour mieux accompagner vers l’emploi, aider à surmonter les obstacles de la vie, aider les entreprises qui recrutent des demandeurs d’emplois de longue durée. Concrètement, il engage : un doublement du nombre de place en accompagnement intensif (460 000) ; un soutien à la création de crèches à vocation d’insertion professionnelle dans les quartiers défavorisés ; des périodes de mise en situation professionnelle. Le Gouvernement et les partenaires sociaux s’assureront du suivi régulier de ce plan.

Aujourd’hui, la France compte 1,1 million de chômeurs de longue durée au sens du BIT, soit 4 demandeurs d’emploi sur 10.

"1,1 million de chômeurs de longue durée, ce sont autant de souffrances, de perte de confiance en soi, de désespoirs, parfois.
Parce qu’il abîme, qu’il stigmatise, le chômage de longue durée est une menace pour la cohésion sociale", a déclaré François Rebsamen.

Le plan d’action présenté est le fruit d’un travail de réflexion, d’expertise et de concertation entre les différents acteurs concernés par la prévention et la lutte contre le chômage de longue durée.

Lire le dossier de presse

Consulter les éléments statistiques

Pages

Liens secondaires