L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Economie circulaire dans les collectivités d’Outre-Mer : Serge Letchimy remet son rapport

Serge Letchimy, député de la Martinique, a remis à Ségolène Royal son rapport sur la mise en œuvre d’un modèle d’économie circulaire dans les collectivités d’Outre-Mer. Consacré au traitement des bateaux hors d’usage, des déchets d’emballage, des équipements électriques et électroniques usagés, des déchets de textile ou d’éléments d’ameublement, celui-ci complète un 1er rapport déjà remis en juillet dernier plus spécifiquement consacré au démantèlement des véhicules hors d’usage.

Le rapport complémentaire contient 17 propositions qui permettent d’adapter la mise en œuvre le volet "économie circulaire" de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, pour :

- améliorer la prise en charge de déchets dans les collectivités d’Outre-mer et ainsi limiter l’impact sur l’environnement et la santé publique ;

- développer l’ensemble des gisements d’emplois qu’offrent le recyclage et la valorisation des déchets.

Téléchargez le rapport de Serge Letchimy


Laurence Rossignol : "C’est bien dans la famille que se noue une grande partie des inégalités"

Travail à temps partiel des femmes, interruption volontaire de grossesse, PMA, GPA... Laurence Rossignol répond aux questions du journal "Libération".

La ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes défend notamment le regroupement de ces trois sujets au sein de son portefeuille : "C’est bien dans la famille que se noue une grande partie des inégalités. Ce qui caractérise les femmes d’aujourd’hui, c’est qu’elles sont encore trop nombreuses à renoncer ou renvoyer leur projet professionnel en raison de leurs responsabilités familiales", explique la ministre qui ajoute : "Il faut déculpabiliser les femmes. Elles paient cher. La double journée, les projections diverses sur la réussite des enfants, les discours de type "tout se joue avant 3 ans". La culpabilité des femmes, c’est le compte épargne de toute la société : tout le monde puise dedans, c’est une mine d’or. Il faut le dire. Le redire. Je ne veux pas d’un ministère de la parole, la bataille féministe est aussi une bataille culturelle."

Lire l'intégralité de l'interview

Aides aux associations : la campagne 2016 de soutien financier est lancée

Les associations nationales, ou "têtes de réseau", dont l’action est menée au profit des quartiers prioritaires de la politique de la ville et de leurs habitants, bénéficient du soutien du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Elles peuvent déposer leur demande de subvention auprès du CGET jusqu’au 31 mars 2016.

Une attention particulière est portée aux actions qui contribuent à la lutte contre les discriminations, à la vie associative de proximité, au lien social et au renforcement du rôle joué par les habitants.

Pour toute demande de soutien financier, voir le détail sur Soutien financier au titre de la politique de la ville.

700 000 € pour favoriser le départ en vacances en Europe des 16-25 ans des quartiers prioritaires

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANVC) renouvellent leur partenariat pour encourager la mobilité et la citoyenneté européennes des jeunes des quartiers prioritaires n’étant jamais ou rarement partis en vacances. Ils ont lancé, le 1er février dernier, l’appel à projets 2016 relatif au soutien à la mobilité européenne des jeunes âgés de 16 à 25 ans résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).
Doté d’une enveloppe de 700 000 , il vise à accompagner la mobilité de 1 900 jeunes issus des QPV, dans 30 départements.
En 2015, le dispositif avait permis à près de 1 700 jeunes de participer à 175 séjours.

Les organismes à vocation socio-éducative, sociale, médico-sociale de statut associatif implantés au sein des QPV peuvent poser leur candidature.

Consulter le Cahier des charges de l’appel à projets

Consulter le Courrier de lancement appel à projets

Intérieur : démantèlement de 2 réseaux de passeurs à Grande-Synthe (Nord)

Hier et ce matin, les agents de la brigade mobile de recherche de Lille, appuyés par les forces locales, ont interpellé 17 individus, dont 7 passeurs qui exploitaient la détresse des migrants. 10 personnes au total ont été placées en garde à vue.

Bernard Cazeneuve rappelle l’efficacité de la lutte menée par les forces de l’ordre contre les réseaux de l’immigration clandestine : en 2015, 28 réseaux de passeurs ont ainsi été démantelés dans la région de Calais, soit le double de l’année précédente, et 251 filières au total ont été démantelées à l’échelle nationale.

Cette action va se poursuivre avec une totale détermination.

Opération Chammal, quand les forces françaises luttent contre Daech

Au lendemain des attentats qui ont frappé Paris en novembre 2015, la France intensifie son action dans la lutte qu’elle mène depuis plus d’un an contre Daech, dans le cadre de l’opération Chammal.
En octobre 2015, une équipe du "Journal de la Défense" (#JDef) est partie à la rencontre des soldats français et de ceux de la coalition en Irak, au Koweït, en Jordanie et dans le golfe arabo-persique.
Les témoignages de ces acteurs de l'opération Chammal vont vous permettre de mieux connaître leurs missions : renseignement, frappes aériennes, formation de l’armée irakienne, et de comprendre le dispositif déployé par la France aux côtés des pays partenaires.
Pour des raisons de sécurité, vous ne connaîtrez ni le visage ni le nom des militaires français qui ont accepté de participer à ce reportage.

Voir la vidéo

Chammal, Barkhane, Sangaris : points de situation au 11 février

- Chammal : en Irak, Daech reste sur une posture défensive, contenant la pression exercée par les forces de sécurité irakienne. En Syrie, l’organisation terroriste conduit principalement des actions d’opportunité.

- Barkhane : au Mali, la semaine a été marquée par une attaque terroriste, le 5 février à Tombouctou, contre un camp de l’Unpol(United Nations Police). Après plusieurs heures de combat, les forces armées maliennes (FAMa) ont réussi à neutraliser les terroristes qui avaient réussi à pénétrer dans ce camp récemment désaffecté.

Dans le reste de la bande sahelo-Saharienne, la situation sécuritaire n’a pas connu d’évolution majeure.

- Sangaris : en province comme à Bangui la situation sécuritaire reste calme. Les forces internationales restent vigilantes à l’approche des élections qui se dérouleront dimanche 14 février (2etour de l’élection présidentielle et 1ertour des élections législatives). Dans ce contexte, la Minusca a déployé un dispositif sécuritaire important pour assurer la bonne tenue des scrutins.

Sécurité sanitaire internationale : lancement du corps médical européen

Jean-Marc Ayrault a participé hier au lancement d’un "corps médical européen", qui vise à réagir plus rapidement et plus efficacement aux crises sanitaires internationales, notamment à la lumière de l’épidémie d’Ebola et dans le contexte préoccupant du développement du virus Zika.

La France salue la concrétisation de cette initiative franco-allemande, qui s’inscrit dans le cadre de la "réserve volontaire européenne" pour répondre aux catastrophes. Neuf Etats membres, dont la France, fourniront des équipes et du matériel.

Le renforcement de la sécurité sanitaire internationale est une priorité de notre politique étrangère. Une conférence de haut niveau sera organisée à Lyon les 22 et 23 mars pour faire le point et engager de nouvelles initiatives.

Justice : des moyens supplémentaires pour les services judiciaires

Pour son premier déplacement en juridiction, Jean-Jacques Urvoas s'est rendu à Chartres, le 12 février. 

A cette occasion, le garde des Sceaux a souligné la "situation paradoxale" que connaissent les services judiciaires : "nos juridictions sont en surchauffe, asphyxiées par les contentieux de masse et noyées par l’augmentation régulières des tâches confiées aux magistrats. Et dans le même temps, le taux de vacance de poste de magistrats n’a jamais été aussi important". Face à ce constat, il a tenu à rassurer les magistrats et fonctionnaires en annonçant que la Chancellerie disposait d’une enveloppe supplémentaire de 14 millions d’euros, venant s’ajouter au budget pour 2016 de 8,043 milliards d’euros.

Ce budget global renforcé permet le recrutement massif de personnels à travers tout le territoire. En 2016, ce sont donc 366 élèves magistrats et 800 directeurs de greffe et greffiers qui seront formés. Et sur les 2 années à venir, 150 secrétaires et adjoints administratifs et 300 assistants juridictionnels seront recrutés.

"Business Dialogue" : les acteurs économiques mobilisés pour la suite de la COP 21

Les principaux chefs d’entreprises du "Business Dialogue" ont été réunis autour de Ségolène Royal et Gérard Mestrallet (PDG d’Engie). Objectif : définir un plan d’actions pour 2016 et concrétiser les engagements de la Conférence de Paris dans les secteurs stratégiques de la croissance verte.
Le succès de la COP 21 a montré une véritable prise de conscience du monde économique : plus d’un tiers des 200 plus grandes entreprises se sont engagées à travers l’Agenda des Solutions. Les 70 initiatives annoncées à cette occasion représentent plusieurs centaines de milliards de dollars qui peuvent être réorientés vers les marchés de l’économie bas-carbone.
En cette année de présidence française de la COP 21, Ségolène Royal souhaite amplifier cette dynamique en agissant dans 3 domaines prioritaires : investissements pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; accès à l’énergie ; prix du carbone et financement de la lutte contre le dérèglement climatique.

Pages