L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Vague de froid : des moyens mobilisés pour éviter les coupures

La France connaît une vague de froid depuis quelques jours. Du fait de la place importante du chauffage électrique dans notre pays et des pics de consommation à certaines heures de la journée, le système électrique est très sollicité. Des moyens sont mobilisés pour éviter les coupures :

- malgré l’indisponibilité de 6 réacteurs nucléaires (sur 58), il n’y aura pas de coupures d’électricité en raison des conditions météorologiques favorables aux énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque) et qui permettent une production d’électricité équivalente à celle de 8 réacteurs nucléaires ;

- par ailleurs, le nouveau système énergétique français créé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte permet de résister à la vague de froid ressentie cette semaine ;
- enfin et pour la 1re fois, il n’y aura pas d’augmentation des consommations énergétiques : les politiques d’économies d’énergie menées permettent de stabiliser la consommation d’électricité qui augmentait régulièrement tous les ans.
Pour rappel : éteindre tous les appareils en veille = l’équivalent de la production d’un réacteur nucléaire. Toute l’année, à son domicile ou au travail, dans les entreprises et les collectivités, chacun peut contribuer à la réduction des consommations d’électricité en adoptant des gestes simples et faciles.

Lire le communiqué de presse sur les moyens mobilisés pour qu’il n’y ait pas de coupures d’électricité

Le compte personnel d'activité est opérationnel depuis le 1er janvier

Le compte personnel d’activité concerne toutes les personnes à partir de 16 ans (15 ans pour les apprentis), indépendamment de leur statut : les salariés du secteur privé, les fonctionnaires et agents publics, les demandeurs d’emploi et les travailleurs indépendants.

Il est entré en application dès le 1er janvier 2017 pour tous les salariés et les demandeurs d’emploi. Pour les travailleurs indépendants, il sera effectif le 1er janvier 2018.

Le CPA est un outil qui permet à chacun de faire évoluer sa carrière en toute liberté. Il crée de nouveaux droits et donne à chacun les moyens de mieux maîtriser son parcours professionnel, dans un monde du travail en mutation. Il accompagnera les actifs dans la gestion de leur carrière pour mieux anticiper les transitions subies ou choisies, rebondir dans un nouvel emploi ou encore créer une entreprise, tout en conservant leurs droits.

A partir du 21 janvier, une campagne de communication TV et digitale présentera le dispositif et encouragera tous les actifs à créer leur compte. Des outils sont également mis à disposition des entreprises et des DRHs : brochure, affichette, kakémonos, vidéo pédagogique. Toutes les informations sont disponibles sur : www.travail-emploi.gouv.fr/cpa/

Consulter le dossier de presse du compte personnel d’activité.

 

Diplomatie économique : la France, une destination attractive pour les investisseurs américains

Dans son baromètre analysant le moral des investisseurs américains en France, la chambre américaine de commerce confirme l’attractivité de la France.

Parmi les moteurs de l’attractivité française sont en particulier mis en avant : la qualité de vie, la qualité des infrastructures, l’accès privilégié aux services de santé, tout comme l’innovation et le dynamisme du secteur numérique puisque 81% des dirigeants américains identifient la France comme une destination attractive dans ce domaine.

Cette tendance est confirmée avec l’annonce par Facebook de la création de son tout premier programme d’accompagnement de start-up ("Startup Garage from Facebook"). Cette annonce a été doublée par celle de la création d’un laboratoire d’innovation en partenariat avec Sciences Po Paris. Cinq start-up ont déjà été sélectionnées dans le cadre du programme qui devrait à terme accueillir une quinzaine de jeunes pousses pour une durée de 6 mois.

Influenza aviaire : des mesures d’appui à la filière

Les éleveurs et accouveurs seront indemnisés selon des barèmes établis sur les mêmes bases que celles appliquées lors de la précédente épizootie. Ainsi l’Etat indemnisera les éleveurs en prenant en charge la valeur des animaux abattus et les pertes économiques liées au vide sanitaire.

Tous les efforts seront déployés pour mettre en place les

1ers versements d’ici au début du mois de mars et soulager la  trésorerie des exploitations.  Les  collectivités territoriales ont indiqué qu’elles étaient mobilisées pour apporter leur concours ; des reports de cotisations MSA pourront également être sollicités par les éleveurs.

En outre, Stéphane Le Foll a insisté sur l’impérieuse nécessité de tirer les enseignements de la crise actuelle. Ce nouvel épisode doit conduire la profession à revoir l’organisation des flux et des pratiques au sein de la filière palmipèdes du Sud-Ouest. A cet effet, le ministre salue les propositions du Cifog. Il a indiqué que l’Etat apporterait à la filière l’appui technique nécessaire pour qu’elle mette en œuvre une organisation sécurisée sur le plan sanitaire et économiquement viable.

Les principales règles de biosécurité

La généralisation du Service civique est en route

Le lancement de la nouvelle campagne institutionnelle du Service civique à destination du grand public a été l’occasion de réaffirmer le rôle majeur joué par le dispositif et ses effets dans la société.

En 7 ans, le Service civique a touché près de 200 000 jeunes de tout horizon, dont près de 100 000 rien qu’en 2016, et mobilisé près de 10 000 organismes pour proposer des missions d’intérêt général. La généralisation du Service civique est en route et ses effets dans la société se font ressentir auprès des jeunes mais aussi plus largement du grand public.

Le dispositif a changé le visage de la société française en remplissant ses objectifs de mixité sociale, de cohésion nationale et de services rendus auprès du plus grand nombre. Le Service civique a démontré sa capacité à remplir les objectifs de cohésion nationale et de mixité sociale fixés par le code du service national et à offrir une vraie expérience de citoyenneté aux jeunes, utile pour eux et pour la société. "Si la jeunesse a la chance d’avoir le Service civique, c’est bien la France qui a la chance d’avoir le Service civique", a affirmé Patrick Kanner.

Lancement du Programme d'aide à l'accueil en urgence des scientifiques en exil

Thierry Mandon a signé une convention avec le Collège de France et la Chancellerie des universités de Paris, portant création du Programme d'aide à l'accueil en urgence des scientifiques en exil (Pause).

Pour promouvoir un programme ambitieux et innovant, dont le développement sera assuré en lien avec la société civile, le ministère a ainsi alloué une dotation initiale d'un montant d'1 million d'euros et créé 3 emplois dédiés. 

Création en cours, résidences de jeunes artistes dans les écoles et établissements scolaires

Une centaine d'artistes diplômés depuis moins de 5 ans et issus de tous les champs de la création contemporaine proposent, à partir de janvier 2017, des projets de création et de recherche impliquant au moins 20 jours de résidence au cœur des écoles et établissements scolaires et s’inscrivant dans une démarche de co-construction avec les équipes pédagogiques et de participation active des élèves tout au long du processus de création.
Lancé par le ministère de la Culture et le ministère chargé de l’Éducation nationale, Création en cours, c'est : 101 résidences, 130 artistes, 5 300 élèves. Ce dispositif croise les enjeux de démocratisation culturelle et d’éducation artistique et culturelle, avec un double objectif de présence de la culture dans tous les territoires et d’attention portée à l’insertion professionnelle des jeunes artistes.

Publication du rapport d'audit de sécurité du système des titres électroniques sécurisés

Conformément aux engagements de transparence pris en novembre par le Gouvernement et compte tenu de l’intérêt manifesté par le public et la société civile à ce sujet, le ministre de l'Intérieur a souhaité rendre public le rapport d’audit de sécurité du système des titres électroniques sécurisés "TES".

Retrouvez ce rapport, la déclaration du ministre de l'Intérieur et les courriers adressés par M. Bruno Le Roux aux présidents des commissions des lois de l’Assemblée nationale et du Sénat au sein de la rubrique dédiée au système des titres électroniques sécurisés.

Entrée en vigueur de l’interdiction de pêche en eau profonde au niveau européen

Le nouveau règlement européen sur la pêche profonde est entré en vigueur, le 12 janvier. Le règlement introduit 3 mesures phares de protection :
- l’interdiction totale du chalut de fond au-delà de 800 mètres de profondeur ;
- l’interdiction de la pêche ciblée d’espèces d’eau profonde (grenadier, lingue bleue, daurade rose, sabres,…) en dehors des zones historiquement pêchées ;
- l’obligation pour tout navire pratiquant la pêche à des profondeurs supérieures à 400 mètres et rencontrant des écosystèmes marins vulnérables de s’éloigner des zones concernées puis de les signaler aux autorités en vue de leur fermeture.
Ce dispositif de protection s’accompagne de mesures renforcées sur le contrôle des activités de pêche, la collecte de données et l’observation scientifique à bord des navires.
Sont ainsi protégés : les récifs coralliens d’eau froide, les jardins de coraux, les agrégats d’éponges en eau profonde...

"Ensemble, économisons l’électricité"

Sensibiliser les Français aux pratiques qui permettent de réduire leur consommation d’électricité au quotidien et particulièrement en période de froid, c'est l'objet de la campagne d’information "Ensemble, économisons l’électricité" lancée par le ministère de l’Environnement et l’Ademe.
- Si chaque Français baisse de 1 degré la température de sa pièce de vie, c’est la production de 2 réacteurs économisée !
- Si chaque Français éteint l’ensemble de ses appareils en veille, c’est la production de 1 réacteur économisée !
- Si personne n’utilise sa machine à laver entre 17h et 20h, c’est la production de 2 réacteurs économisée !
Cette semaine, la campagne est renforcée avec des messages de sensibilisation via la radio, la presse régionale, la télévision et notamment les programmes météorologiques. Les fournisseurs d’énergie sont également mobilisés pour relayer ces messages auprès de leurs clients.

Pour en savoir plus

Pages