L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Patrick Kanner : "Je veux aussi être le ministre de ceux qui ne sont pas Charlie"

"Je veux aussi être le ministre de ceux qui ne sont pas Charlie. Qu'est-ce que cela signifie ? J'ai rencontré des jeunes qui "ne sont pas Charlie", dont beaucoup se trouvent dans les quartiers prioritaires, et je les ai entendu dire des choses qui m'ont fait mal. Le mot de complot n'a pas été utilisé mais il était sous-jacent, et 80% des débats portaient sur la place de la religion. Il y a là une digue républicaine à recréer, avec la laïcité. Je veux les convaincre, je veux les écouter : il y a des chantiers de reconquête à mener", explique notamment le ministre de la Ville, Patrick Kanner, qui répond aux questions de "metronews".

L’Observatoire national de la Politique de la ville remplace l'Onzus

Le décret portant création de l’Observatoire national de la Politique de la ville (ONPV) et adaptation des missions et du fonctionnement du Conseil national des villes (CNV) et du comité interministériel des villes (CIV) est publié.

Prévu dans la loi de programmation pour la Ville et la cohésion urbaine de février 2014, l’ONPV se substitue à l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (Onzus) et intègre désormais le Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine.

Placé auprès du ministre chargé de la Ville, l’ONPV est en charge de l’observation de la situation socio-économique et urbaine des quartiers prioritaires, et de l’évaluation des politiques publiques qui y sont déployées.

Le décret procède dans le même temps à une adaptation des missions et du fonctionnement des instances en charge de la politique de la ville que sont le CNV et le comité interministériel CIV. Le CNV comportera désormais un collège habitants et s’efforcera de mieux associer l’ensemble des partenaires de la Politique de la ville.

Le premier Pacte culturel ministère de la Culture/collectivité territoriale est signé

Jeudi 29/01 @fleurpellerin signe le premier Pacte culturel avec la Ville de @ClermontFd @olivierbianchi1 @MinistereCC pic.twitter.com/NuUofRnd4O

Un mois après l'appel lancé par la ministre aux collectivités pour soutenir un engagement fort pour la culture, dans un contexte de fortes contraintes budgétaires, cette signature avec la ville de Clermont-Ferrand est la mise en œuvre concrète de l'une des réponses qu'elle a souhaité apporter à l'échelon local.  "A travers ce pacte, nous rappelons l'ambition partagée de l'Etat et des collectivités territoriales, forts de 50 ans de partenariat. De même que le Gouvernement a manifesté avec force son engagement en préservant le budget de la culture pour 2015 et en l'augmentant en 2016, je soutiendrai les collectivités qui font le même choix, un choix budgétaire qui est un véritable choix politique". Ce pacte engage les signataires autour de valeurs communes et d'une stabilité des budgets consacrés à la culture sur les 3 prochaines années.

French Tech 2015 : transformer l’essai à l’international

Emmanuel Macron et Axelle Lemaire ont présenté, à l’occasion de la cérémonie des vœux, la stratégie internationale de la French Tech qui s’appuiera sur 3 piliers : l’émergence de French Tech Hubs au sein de grandes régions internationales d’innovation pour mobiliser l’écosystème entrepreneurial français au sein de ces régions afin d’accélérer le développement des start-up françaises  souhaitant s’y implanter et promouvoir l’attractivité de la France auprès des entrepreneurs et investisseurs locaux ; le lancement de la Plateforme d’attractivité internationale de la French Tech. Dotée d’un budget global de 15 millions d’euros, elle a vocation à soutenir des initiatives, portées en particulier par les acteurs privés, visant à valoriser et donner à voir l’excellence française en matière d’innovation ; la mise en œuvre des French Tech Tickets. Cet outil vise à attirer en France de jeunes entrepreneurs internationaux en leur fournissant un titre de séjour, une bourse individuelle, un hébergement dans un lieu d’innovation et un accompagnement personnalisé pour leur installation et leur développement. Une 1re promotion de 130 projets sera accueillie en 2015.



 

La sécurité des entreprises françaises à l’étranger

La 9e édition de la rencontre sur la sécurité des entreprises françaises à l’étranger a été ouverte par Annick Girardin et conclue par Mathias Fekl.

Cette rencontre réunit chaque année plus de 400 responsables de haut niveau du secteur privé, de la société civile et de l’administration, afin de répondre aux préoccupations des entreprises. Cette édition était consacrée à l’évolution des risques sécuritaires ainsi qu’à la gestion des risques sanitaires, dont l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

Cinq nouvelles initiatives en faveur de la mobilité électrique

Alors que les immatriculations de véhicules électriques particuliers ont progressé de 20% en 2014, Ségolène Royal et Emmanuel Macron souhaitent amplifier la dynamique en 2015, avec : le crédit d’impôt de 30 % : la loi de finances pour 2015 crée un crédit d’impôt sur le revenu "transition énergétique" de 30 % qui s’applique aux dépenses d’acquisition d’un système de charge pour véhicule électrique, payées avant le 31 décembre 2015 ; de nouvelles recommandations pour simplifier l’accès aux bornes et en faciliter leur usage ; des panneaux pour faciliter la localisation et l'accès aux stations de recharge ; l’accélération du déploiement des bornes de charge sur le domaine public ; le bonus écologique maintenu pour 2015 à 6300 € pour les véhicules électriques (<20gCo2/km) et 4000 € pour les hybrides rechargeables (<60gCo2/km).

Lire : Le Guide technique pour la conception et l’aménagement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.


 

Le ministère de l’Éducation nationale renouvelle son partenariat avec la Licra

La lutte contre le racisme et l’antisémitisme est une des missions fondamentales de l’École, réaffirmée dans la loi de refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 et dans le cadre de la grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République à la suite des attentats parisiens des 7, 8 et 9 janvier derniers.

Signée le 29 janvier pour trois ans, la nouvelle convention engage la Licra (Ligue internationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme) dans les mesures de responsabilisation des élèves, dont la ministre a annoncé le développement, afin de mieux les éduquer à la gravité des comportements xénophobes. Elle implique également la Licra dans la "formation des formateurs" ainsi que dans la formation initiale et continue des enseignants et des équipes pédagogiques.

A noter, des ressources pédagogiques sont à disposition des enseignants et des équipes éducatives sur le site Eduscol.

Stéphane Le Foll : "les produits phytosanitaires sont comme une bombe à retardement"

Stéphane Le Foll a répondu aux questions du journal "Libération" quelques heures avant de présenter son nouveau plan Ecophyto à l'occasion de la conférence nationale "2015 : an 1 de l’agro-écologie" organisée par le ministère de l’Agriculture ce vendredi.

Parcs naturels régionaux : une création et un renouvellement

Le décret de création du Parc naturel régional des Baronnies provençales est publié au Journal officiel. Au carrefour des influences alpines et méditerranéennes, ce Parc naturel régional abrite une faune et une flore d'exception avec 10 sites Natura 2000, 5 espaces naturels sensibles et des espèces emblématiques telles que le sabot de Vénus, le chou sauvage, la loutre, l'écrevisse à pieds blancs…


Le renouvellement du classement du Parc naturel régional de Lorraine interviendra pour une durée de 12 ans. La procédure de renouvellement du classement a été l’occasion pour le territoire de redéfinir ses ambitions pour une protection accrue des richesses naturelles et des paysages, tout en les valorisant afin de favoriser le développement touristique et de participer à l’attractivité de la Lorraine. La volonté de maintenir une agriculture de qualité, en développant les circuits courts et une économie de proximité constituent également les nouvelles pistes de travail pour le parc (lire le communiqué).

Bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents : le plan d’action du Gouvernement


Le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures visant à "bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents du spectacle", notamment un projet de loi qui sera présenté au Parlement au cours du premier semestre 2015.

Ce plan d'action est articulé autour de 4 grands axes : sécuriser l’existence d’un régime adapté d’assurance-chômage des artistes et des techniciens au sein du régime interprofessionnel d’assurance-chômage ; responsabiliser les partenaires sociaux représentatifs du secteur du spectacle en leur permettant de définir eux-mêmes les règles applicables aux intermittents ; encadrer le recours aux contrats intermittents pour combattre les abus et supprimer la "permittence" ; développer l’emploi et adapter la protection sociale pour mieux garantir les droits des intermittents. 

Pages

Liens secondaires