L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Programme prioritaire de recherche sur la lutte contre le changement climatique

A la suite de la décision des Etats-Unis de sortir de l’Accord de Paris, le Président de la République a lancé un appel aux chercheurs et aux enseignants, aux entrepreneurs, aux associations et aux ONG, aux étudiants et à toute la société civile à se mobiliser et à rejoindre la France pour mener la lutte contre le réchauffement climatique. Cet appel s’est concrétisé par le lancement de la plateforme internet Make Our Planet Great Again.

Afin de poursuivre cet engagement, un Programme prioritaire de recherche sur la lutte contre le changement climatique est mis en oeuvre.  

Le ministère de la Recherche et le Conseil général à l'investissement mandatent le CNRS pour ce programme qui sera basé sur le principe de 1 par institution (en crédits ou en nature), pour 1 de moyens additionnels, dans le cadre de l’action Programmes prioritaires de Recherche du PIA3, qui apportera 30 M de moyens additionnels. L’effort global de financement sera ainsi d’un montant de 60 M pour l’accueil d’une cinquantaine de chercheurs sur une durée de 5 ans.

Ce programme concerne des scientifiques de haut niveau, établis à l’étranger, qu’ils soient expérimentés ou jeunes à haut potentiel, notamment américains. Les domaines concernés sont : les Sciences du climat  ; l’observation et la compréhension du Système terre ; les Sciences et technologies de la transition énergétique.

Vague de chaleur dans plusieurs régions

La plate-forme téléphonique, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h), permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles.

Rappel de conseils simples permettant de protéger sa santé, en particulier pour les personnes les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants…) :

• buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
• rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour ;
• mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
• évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
• maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
• si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Plan national de lutte contre le dépérissement du vignoble

Dans le cadre du plan national de lutte contre le dépérissement du vignoble, 9 projets de recherche ont été retenus pour un co-financement partagé entre l’Etat et la profession viticole.

Ces projets remarquables par leur qualité scientifique ont été distingués parmi 26 projets.

Le financement accordé pour ces 9 projets s’élève à 3,1 M€ dont 0,9 M€ en provenance du Compte d’affectation spéciale "Développement agricole et rural" (Casdar), 1,1M€ du Comité national des interprofessions du vin à appellation d'origine et à indication géographique, 1,1M€ de FranceAgriMer.

L'Institut français du vin (IFV) mobilisera également ses compétences pour la lutte contre le dépérissement du vignoble dans des actions de recherche et de développement. Dans le cadre de son programme annuel financé par le Casdar, l’IFV réservera 600 000€/an à ces actions.

Ces projets seront engagés dès le second semestre 2017. Ils se dérouleront sur 3 ans et demi et couvriront les axes du plan Recherche - Innovation - Développement.

Lire aussi Jacques Mézard inaugure le salon Vinexpo à Bordeaux, sur le site du ministère de l'Agriculture

Les JNA ou l'archéologie à la portée de tous

Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 juin, dans le cadre de la 8ᵉ édition des Journées nationales de l’archéologie (JNA), collectivités territoriales, musées, centres de recherches, monuments historiques, associations et opérateurs d’archéologie publics et privés en France métropolitaine et en Outre-Mer se mobilisent pour sensibiliser les plus larges publics à la richesse et à la diversité du patrimoine archéologique. Véritable rendez-vous culturel et scientifique, l’édition 2017 des JNA donne l’opportunité aux familles de découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique. Des "Villages de l’archéologie", répartis sur l’ensemble du territoire, proposent, notamment, des ateliers ludiques et pédagogiques à portée des plus jeunes.

Le programme complet des JNA

Outre-Mer : suivi des engagements en faveur "des Réunionnais de la Creuse"

Le ministère des Outre-Mer a accueilli la 2e réunion du groupe de suivi des mesures en faveur des ex-mineurs déplacés dits "Réunionnais de la Creuse". Entre 1963 à 1982, plus de 2000 enfants réunionnais furent envoyés arbitrairement par l’État dans 65 départements de l’Hexagone dans le but de repeupler ces départements victimes d’un important exode rural.

En avril dernier, sur la base des préconisations d'une commission d'experts, le ministère s'est engagé à travers 2 conventions à accompagner juridiquement et administrativement les ex-mineurs ayant fait le choix de reconstituer leur histoire personnelle sur place, à l’Ile de La Réunion.
Ces conventions, signées avec l’Union départementale des associations familiales de la réunion et la Fédération nationale d’aide aux victimes et de médiation, prévoient d'accorder désormais tous les 3 ans aux ex-mineurs le bénéfice d’un voyage aller-retour de la France hexagonale vers La Réunion, l’hébergement et la restauration sur place, ainsi qu'une prise en charge psychologique des victimes et de leurs proches par le biais d’une plateforme téléphonique.

Depuis la signature de ces conventions, 3 personnes ont bénéficié des nouveaux dispositifs d'accompagnement et de soutien. La commission nationale d’experts rendra son rapport au 1er trimestre 2018.

Muriel Pénicaud s'exprime sur la directive "travailleurs détachés" en Europe

A l'issue du  Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (Epsco), Muriel Pénicaud s’est exprimée sur la directive "travailleurs détachés".

Le Conseil Epsco a pour mission d'augmenter les niveaux d'emploi et d'améliorer les conditions de vie et de travail, tout en garantissant un niveau élevé de protection de la santé humaine et des consommateurs dans l'Union européenne.

"Nous sommes très attachés au marché intérieur, qui est un vecteur de croissance. Nous avons en France 60% du commerce extérieur, et les investissements étrangers en France, qui sont intra-européens. Donc nous en bénéficions. Mais en même temps, cela ne peut marcher, et cela explique notre position sur la directive "détachés", que s’il y a une concurrence loyale et une meilleure protection des salariés et des citoyens, donc que si l’Europe sociale monte à la hauteur de l’Europe économique", a notamment fait valoir la ministre.

Rentrée 2017 : 4 mesures pour bâtir l'École de la confiance

Retrouvez les quatre mesures pour bâtir l'École de la confiance qui seront appliquées à partir de la rentrée 2017 : dédoubler des classes de CP en REP+, adapter les rythmes scolaires, aménager la réforme du collège, instaurer le programme "devoirs faits".

Lire l'intégralité du communiqué

Utilisation de l'internet à des fins terroristes : plan d'actions franco-britannique

Le Président de la République a reçu le Premier ministre britannique, Theresa May, à l’Elysée, en présence de Gérard Collomb et de son homologue britannique, Amber Rudd.

À cette occasion, la France et le Royaume-Uni se sont accordés sur un plan d’action conjoint pour lutter contre l’utilisation de l’Internet à des fins terroristes, placé sous la responsabilité des ministres de l’Intérieur Gérard Collomb et Amber Rudd.

La France et le Royaume-Uni se coordonneront avec les pays de l’Union européenne et du G7 sur ces questions, et appellent notamment à l’organisation prochaine d’une réunion des ministres de l’Intérieur du G7 pour élargir le soutien au plan d’action.

Gérard Collomb recevra prochainement les grands acteurs de l’Internet pour faire le point sur les progrès réalisés et les défis encore à relever pour lutter contre l’utilisation d'Internet à des fins terroristes.

Lire l'intégralité du communiqué

Rénovation de notre droit du travail : le calendrier de la concertation

Dans les 18 prochains mois, le Gouvernement engagera six grandes réformes pour rénover notre modèle social. Elles feront l’objet d’une concertation préalable approfondie. La première de ces six grandes réformes est la rénovation de notre droit du travail.

Le détail du calendrier

Tout savoir sur les ordonnances

Pour rénover notre droit du travail, le Gouvernement utilisera des ordonnances pour garantir la bonne exécution de son programme. Cette procédure se déroule en 5 étapes et fait l’objet de deux examens et votes par le Parlement.

Pages