L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Création en cours, résidences de jeunes artistes dans les écoles et établissements scolaires

Une centaine d'artistes diplômés depuis moins de 5 ans et issus de tous les champs de la création contemporaine proposent, à partir de janvier 2017, des projets de création et de recherche impliquant au moins 20 jours de résidence au cœur des écoles et établissements scolaires et s’inscrivant dans une démarche de co-construction avec les équipes pédagogiques et de participation active des élèves tout au long du processus de création.
Lancé par le ministère de la Culture et le ministère chargé de l’Éducation nationale, Création en cours, c'est : 101 résidences, 130 artistes, 5 300 élèves. Ce dispositif croise les enjeux de démocratisation culturelle et d’éducation artistique et culturelle, avec un double objectif de présence de la culture dans tous les territoires et d’attention portée à l’insertion professionnelle des jeunes artistes.

Lancement national des célébrations des 30 ans d’Erasmus+ en 2017

Le 9 janvier 2017, la France célèbre les 30 ans d’un succès européen : Erasmus, devenu le programme intégré Erasmus + (2014-2020). Organisé à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, cet événement donne la parole aux jeunes et aux adultes, européens et étrangers, bénéficiaires du programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.
Le programme Erasmus+ a pour principaux objectifs de permettre au citoyen d’acquérir des compétences utiles pour un métier, de contribuer au multilinguisme et à la citoyenneté européenne.

Outre-Mer : des avancées importantes en faveur des fonctionnaires à Mayotte

Deux décrets ont été publiés qui mettent en oeuvre des avancées importantes en faveur des fonctionnaires à Mayotte, à travers notamment la reconstitution des carrières grâce à la reprise d’ancienneté, ainsi que l’amélioration de la situation des instituteurs de la fonction publique de l’État recrutés à Mayotte (IERM).

 Globalement, pour l’ensemble des fonctionnaires concernés, les mesures relatives au déroulement des carrières représentent un quasi doublement de la rémunération brute sur 10 ans et un effort financier conséquent pour les employeurs, qu'il s'agisse de l'Etat ou des collectivités locales.

En ce qui concerne l’attractivité, l’indexation du traitement, actuellement de 30%, sera de 40 % à partir du 1er janvier 2017. Le décret du 1er décembre 2016 relatif à la situation des fonctionnaires affectés à Mayotte harmonise les conditions de prise en charge des frais de changement de résidence et ouvre le bénéfice de l’indemnité de sujétions géographiques aux fonctionnaires  primo affectés. Les personnels bénéficieront d’une prise en charge complète de leurs frais de changement de résidence : la valorisation du temps passé à Mayotte et la mobilité au retour font également l’objet d’une attention particulière.

Mise en œuvre d’une stratégie d’éducation financière

L’éducation financière correspond à un socle de connaissances des sujets budgétaires, bancaires et financiers, nécessaires pour prendre les bonnes décisions financières tout au long de sa vie. Son ambition est de permettre aux citoyens de disposer des bases nécessaires à la compréhension des principaux enjeux concernant l’investissement de leur épargne ou la gestion de leur budget individuel ou familial.

C’est dans ce cadre que s’est réuni le 1er Comité national de l’éducation financière. Lors de cette réunion ont été présentés les 3 axes du projet de stratégie nationale d’éducation financière que souhaite mettre en œuvre le Gouvernement : développer l’éducation budgétaire et financière en milieu scolaire (production de ressources pédagogiques pour accompagner les enseignants à aborder les questions budgétaires et financières…) ; soutenir les compétences budgétaires et financières des Français tout au long de la vie ; et accompagner les publics en situation de fragilité financière, en lien avec le dispositif des 53 Points Conseils budget actuellement expérimentés dans 4 régions.

Enfin, un portail internet national d’éducation financière sera mis en ligne début 2017.

Lire le dossier de presse 

Consulter l'enquête d'opinion -  Education financière : connaissances et pratiques des Français

La réforme du cursus conduisant au diplôme national de master adoptée par l'Assemblée nationale

La réforme du cursus conduisant au diplôme national de master a été adoptée par l'Assemblée nationale. La proposition de loi sera très prochainement promulguée et pourra entrer en vigueur dès la rentrée universitaire prochaine.

Ce texte offre des garanties de clarté et de continuité aux établissements et aux étudiants. Il achève le sens de la réforme LMD et met fin à la sélection entre la 1re et la 2nde année de master au profit d’un recrutement à l'entrée du M1 assorti d’un droit à la poursuite d’études pour tous les diplômés de licence et d’un droit à l’information permettant à chacun de construire son orientation.

Revalorisation au 1er janvier 2017 des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation-psychologues

Le décret fixant l’échelonnement indiciaire de certains personnels enseignants, d’éducation et d’orientation relevant du ministre chargé de l’Éducation nationale a été publié au Journal officiel du 29 novembre. Il constitue la 1re étape de la revalorisation de la rémunération principale des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation-psychologues.

La revalorisation interviendra en 3 étapes (janvier 2017, janvier 2018 et janvier 2019) et concernera tous les échelons de carrière des corps des personnels concernés.

Le Comité technique ministériel de l’Éducation nationale du 7 décembre prochain sera consulté sur 2 autres décrets mettant en œuvre les étapes suivantes de revalorisation dans le cadre d’une carrière rénovée au 1er septembre 2017, permettant de renforcer l’attractivité et la reconnaissance des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation-psychologues.

Consulter le décret

Pour en savoir plus

Enseignants : vers un nouveau modèle de formation tout au long de la vie

Le comité national de suivi de la réforme de la formation des enseignants et personnels d’éducation a remis son rapport annuel portant sur la formation tout au long de la vie et sur le continuum de formation.

Il préconise notamment que, dans le prolongement de la formation initiale, une démarche d’accompagnement et de formation soit instaurée lors de l’entrée dans le métier en concevant un dispositif de formation continuée et continue des professionnels sur des principes équivalents à la formation initiale universitaire. Il propose de mettre en œuvre une formation continue qualifiante et diplômante, en favorisant les expérimentations de modèles hybrides de formation continue fondés sur les démarches scientifiques et favorisant le transfert des travaux de recherche qui permette de susciter et d’accompagner les évolutions des pratiques professionnelles.

Les missions du comité de suivi sont prolongées pour 3 années supplémentaires. Ses prochains travaux seront consacrés plus spécifiquement à la polyvalence des professeurs des écoles dans le cadre de ce continuum qui court des deux dernières années de licence jusqu’aux premières années de titularisation et au-delà dans la formation continue, à l’adossement de la formation dispensée en ESPE à la recherche et à la sensibilisation des étudiants aux activités de recherche.

Consulter le rapport sur la formation continue

Présentation du plan d’action "Bien-être et santé des jeunes"

Ce plan s’inscrit dans la continuité des politiques poursuivies par le Gouvernement depuis 2012 en matière, notamment, de réussite éducative pour tous, d’égalité d’accès aux soins et de précocité des prises en charge. Il poursuit 4 grands objectifs :

- permettre aux professionnels de mieux identifier les signes de mal-être ou de souffrance des adolescents ou des jeunes adultes, et aider ces personnels à faire face à ces situations ;

- faire en sorte que les jeunes se sentent davantage soutenus et écoutés ;

- mieux orienter les jeunes vers les professionnels compétents, faciliter des interventions précoces, diversifier et améliorer les prises en charge, tout en réduisant les inégalités dans ce domaine ;

- construire une veille partagée sur ces problématiques et sur les symptômes émergents de l’adolescence contemporaine.

Plan interministériel "Bien-être et santé des jeunes"

Attractivité de l'école rurale et de montagne : 2 nouvelles conventions signées

A l'occasion de son déplacement dans l'académie d'Aix-Marseille, Najat Vallaud-Belkacem a signé deux nouvelles conventions "ruralité" avec les élus des départements des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence.

Avec déjà 25 conventions signées et une trentaine d'autres en cours d'élaboration, ce dispositif contractuel permet de créer les conditions d'un dialogue durable et de confiance avec les élus locaux pour renforcer la qualité et l'attractivité de l'école rurale et garantir la réussite scolaire de tous les élèves.

Parce que ces conventions sont un outil de lutte contre les inégalités territoriales, depuis la rentrée 2015, des emplois ont été spécifiquement consacrés au soutien de ces démarches partenariales et l'impact des baisses d'effectifs dans les territoires ruraux et de montagne a été neutralisé en tout ou partie ; l'intégration de ces démarches dans les procédures d'allocation de moyens sera poursuivie pour la prochaine rentrée.

Pour en savoir plus

De nouveaux moyens pour les lycées les plus défavorisés

À l'occasion de son déplacement à Marseille, Najat Vallaud-Belkacem a présenté ses engagements pour les lycées et lycées professionnels relevant de l’éducation prioritaire et scolarisant les élèves les plus défavorisés.

La ministre a confirmé : le maintien des indemnités des enseignants de ces lycées. Toutes les dispositions sont prises pour sécuriser les rentrées 2017, 2018 et 2019. Les textes sont parus ; le maintien des droits dont les personnels bénéficient pour leur mutation. Toutes les dispositions sont prises pour sécuriser les rentrées 2017, 2018 et 2019. Les textes sont parus.

Elle a également annoncé une dotation exceptionnelle de 450 emplois nouveaux à la rentrée 2017 pour les lycées et lycées professionnels les plus défavorisés. Ces emplois permettront d’abaisser le nombre d’élèves par classe et d’améliorer le nombre d’adultes dans les établissements.

 

Pages