L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Les indicateurs de résultats des lycées

Les indicateurs de résultats des lycées relatifs à la session 2016 du baccalauréat sont consultables en ligne. Ils permettent d'évaluer l'action propre de chaque lycée en prenant en compte la réussite des élèves au baccalauréat et leur parcours scolaire dans l'établissement. Ils concernent l'ensemble des lycées d'enseignement général et technologique et des lycées professionnels, publics et privés sous contrat.

Lycée d'enseignement général et technologique

Lycée professionnel

Création en cours : en route pour la 2e édition

La 1re édition de "Création en cours se déroule actuellement sur l’ensemble du territoire national.

Plus de 130 jeunes artistes diplômés des écoles nationales supérieures, dans tous les domaines du spectacle, des arts visuels, de l’architecture, de l’écriture et de l’audiovisuel ou du cinéma,  développent leur projet de création et de transmission en résidence au cœur d’une école ou d’un collège, avec l’appui des équipes pédagogiques, dans une centaine de communes parmi les plus éloignées de la culture, en zones rurales et périurbaines, dans les quartiers de la politique de la ville et en outre-mer. Les 101 projets impliquent dans des démarches collectives et participatives plus de 5 000 élèves de CM1, CM2 et 6e, ainsi que leurs enseignants.
Devant le succès de cette 1re édition, une 2e édition est annoncée pour l’année scolaire 2017-2018, avec la publication de l’appel à candidatures le 15 avril 2017 et une sélection des projets à la rentrée.
150 résidences d’artistes seront soutenues partout en France pour l’année scolaire 2017/2018, marquant ainsi la volonté conjointe du ministère de l'Education nationale et du ministère de la Culture d’une montée en puissance progressive.

"L’éducation : un enjeu prioritaire pour la croissance, des bénéfices pour la société"

Dans la lignée de la stratégie nationale en matière d'éducation financière, le colloque "L'éducation, un enjeu prioritaire pour la croissance, des bénéfices pour la société" organisé par la direction générale du Trésor, a été clôturé par Michel Sapin et Najat Vallaud-Belkacem. Il avait pour objectif de faire un tour d'horizon approfondi des grands enjeux liés à l'éducation. Par le biais de trois tables rondes au sein desquelles sont intervenus scientifiques et décideurs publics spécialistes de la question, les participants ont dressé un état des lieux des besoins futurs en matière d'éducation. Ces réflexions ont permis d’évoquer des pistes concrètes d’évolution du système éducatif français à la lumière des enseignements de la recherche et des expériences étrangères.

En savoir plus sur la stratégie nationale en matière d'éducation financière

Lire le dossier : Trésor-éco "Lutter contre les difficultés scolaires"

Lancement du site internet trousseaprojets.fr

Lancée dans les 5 académies pilotes de Lille, Montpellier, Orléans-Tours, Reims et Versailles, la Trousse à projets est une plateforme solidaire de financement participatif, au service de projets éducatifs et pédagogiques bénéficiant aux élèves scolarisés, de la maternelle au lycée, en particulier dans les établissements dont les élèves sont issus de catégories socioprofessionnelles défavorisées ou situés dans des zones isolées. La création de la Trousse à projets doit répondre à 3 étapes essentielles à leur réussite :

- être un centre de ressources pédagogiques et méthodologiques pour les enseignants ;

- être un espace de visibilité et de valorisation de ces projets ;

- être une plateforme solidaire de financement participatif qui permettra de faciliter la collecte de fonds et d'en améliorer la transparence.

La variété, l'ambition, le nombre des initiatives pédagogiques prises par les enseignants à l'école, au collège et au lycée représentent un atout formidable au service de la réussite et de l'épanouissement des élèves. Atelier robotique, classes découvertes, expériences de botanique, échanges interculturels, écriture et édition d'ouvrage, projets scientifiques, etc.

Plus d'infos sur  www.trousseaprojets.fr



Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme du 18 au 26 mars

La Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, contre le racisme et l'antisémitisme, a lieu du 18 au 26 mars 2017. C'est l’occasion de donner une impulsion nationale forte aux actions éducatives de prévention du racisme et de l’antisémitisme, de défense et de promotion des Droits de l’Homme et des principes fondamentaux de la République.

Toute la semaine, associations, établissements scolaires, universitaires, clubs sportifs, établissements culturels se mobilisent. En soutien, le Ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT ont créé un répertoire interactif d’actions, ouvert à tous ceux qui souhaitent s’engager. Actions culturelles, conférences, expositions, théâtre de rues, fresques, projections : proposez vos actions dès aujourd’hui !  Vous pouvez également télécharger et diffuser dès à présent le kit de communication de la Semaine du 21 mars.

Education nationale : revalorisation de 25% des bourses de collège

Dans la suite de la mise en œuvre des recommandations du rapport Grande pauvreté et réussite scolaire, le ministère de l'Education nationale annonce la revalorisation de 25% des bourses de collège.

Cette hausse de 25% concerne les 840 000 collégiens boursiers et contribue à lutter contre les inégalités et la grande pauvreté. Ainsi, à l’échelle d’un collégien, cela conduira à une augmentation annuelle de 21 € pour une bourse échelon 1, de 58 € pour une bourse échelon 2 et 90 € pour une bourse échelon 3.

77 Campus des métiers et des qualifications désormais labellisés

26 nouveaux campus des métiers et des qualifications ont été labellisés au niveau national dans le cadre du quatrième appel à projets, mis en place au titre de la plate-forme État-région conclue en mars 2016.

Avec cette dernière vague de labellisation, ce sont désormais 77 Campus des métiers et des qualifications qui maillent le territoire et proposent une offre de formation professionnelle d’excellence, coconstruite avec tous les acteurs et répondant aux enjeux de développement économique des territoires et de filières (infrastructures et écoconstruction, chimie et biotechnologie, mécatronique, mobilité et transports, gastronomie et tourisme etc.). Ils illustrent le dynamisme du partenariat État-région au service du développement de l’offre de formation en lycées professionnels, en lien avec l’enseignement supérieur, et la construction de parcours plus fluides et mieux accompagnés pour les jeunes permettant leur qualification et leur insertion dans l’emploi.

Installation du Conseil scientifique sur les processus de radicalisation

La création de ce Conseil scientifique s’inscrit dans la politique que mène le Gouvernement dans le cadre du Plan gouvernemental d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART), initié au lendemain des attentats de janvier 2015. Cette mobilisation repose sur 5 axes : la prévention, le repérage et le signalement, le suivi des jeunes en voie de radicalisation scolarisés, la formation et la recherche. La création du Conseil est une mise en œuvre concrète de ce 5e axe, dans une volonté de renforcer le dialogue entre le monde de la recherche et celui des décideurs publics.

Sa 1re mission est de travailler sur les phénomènes de radicalisation religieuse en France, de ses conséquences sur la société française et sur les moyens d’en protéger les populations. Il va contribuer à créer une dynamique et une culture commune entre la recherche et l’action publique. Les sciences humaines et sociales ont un rôle fondamental à jouer au service d’une action publique efficace et, en retour, une meilleure connaissance de cette dernière va contribuer à nourrir les réflexions scientifiques.

Lire le communiqué

Donner à chacun la maîtrise de sa vie numérique

Le Safer Internet Day est un événement mondial annuel organisé par le réseau européen Insafe au mois de février pour promouvoir un internet meilleur auprès des jeunes, leurs parents et la communauté éducative et encourager les comportements responsables en ligne. 

Cette année encore, Internet sans Crainte, programme national de sensibilisation des jeunes aux enjeux et risques de l’internet, mobilise tous les acteurs de la communauté éducative autour de la mise en place d’actions de sensibilisation sur la citoyenneté numérique et le cyberharcèlement. Le programme national de sensibilisation a choisi de concentrer ses actions sur ces 2 thématiques qui sont au coeur des usages de la jeune génération.

Les cyberviolences et, plus spécifiquement, le cyberharcèlement sont parmi les risques les plus importants auxquels peuvent être confrontés les jeunes internautes aujourd’hui et en ces temps d’explosion des usages des réseaux sociaux, l'accent doit être mis sur la compréhension des enjeux de l’Internet, du fonctionnement de ces mêmes réseaux et de l'importance des données.

Pour en savoir plus sur Internet Sans Crainte

Pour en savoir encore plus, vous inscrire, cliquez ici...

La Grande École du Numérique accueille 70 nouvelles formations

La Grande École du Numérique élargit son réseau et accueille 70 nouvelles formations, qui viennent de recevoir le label "Grande École du Numérique". Près de 2,7 M€ ont été accordés pour soutenir cette nouvelle vague de formations innovantes et former au total plus de 5 000 apprenants sur l’ensemble du territoire. D’ici à fin 2017, l’objectif est de former 10 000 apprenants, notamment 50% de jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation et 30% de femmes.

La Grande École du Numérique est un réseau de 268 formations aux métiers du numérique reconnues pour leur qualité et leur démarche innovante. Elle porte une double ambition : répondre aux besoins croissants du marché de l’emploi en compétences numériques et favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics éloignés de l’emploi et de la formation. Au total, 15 M€ de subvention sont mobilisés pour favoriser l’émergence de formations aux métiers du numérique.
Afin de toucher les publics les plus isolés, les formations en ligne assurant un accompagnement socioprofessionnel à leurs apprenants seront désormais éligibles au label.

Pour en savoir plus : le site de la Grande École du Numérique

Pages