L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Diplomatie économique : la France, une destination attractive pour les investisseurs américains

Dans son baromètre analysant le moral des investisseurs américains en France, la chambre américaine de commerce confirme l’attractivité de la France.

Parmi les moteurs de l’attractivité française sont en particulier mis en avant : la qualité de vie, la qualité des infrastructures, l’accès privilégié aux services de santé, tout comme l’innovation et le dynamisme du secteur numérique puisque 81% des dirigeants américains identifient la France comme une destination attractive dans ce domaine.

Cette tendance est confirmée par l’annonce par Facebook de la création de son tout premier programme d’accompagnement de start-up ("Startup Garage from Facebook"). Cette annonce a été doublée par celle de la création d’un laboratoire d’innovation en partenariat avec Sciences Po Paris. Cinq start-up ont déjà été sélectionnées dans le cadre du programme qui devrait à terme accueillir une quinzaine de jeunes pousses pour une durée de 6 mois.

Le tourisme, facteur d’accès à la culture

Audrey Azoulay et Matthias Fekl ont lancé les 1res rencontres du tourisme culturel au Centre Georges-Pompidou à Paris. La ministre de la Culture a annoncé l’élaboration d’une stratégie ministérielle en faveur du tourisme culturel, qui sera finalisée début 2017, en lien avec les établissements publics et les directions régionales des affaires culturelles.

Le ministère lancera, par ailleurs, en février 2017, la "saison culturelle" afin de promouvoir auprès des touristes les expositions et spectacles qui auront lieu au cours de l’année et qui font la richesse et l’attractivité de notre pays. Le ministère s’est aussi engagé à renforcer la sécurité des établissements publics culturels accueillant des touristes français et étrangers grâce à un budget de 9 M€ et la création de 73 emplois en 2017. S’agissant des festivals, le ministère poursuit son soutien au fonds d’urgence pour le spectacle vivant avec 4 M€ supplémentaires en 2017.

Enfin, Audrey Azoulay et Matthias Fekl ont annoncé que les 2 ministères travaillent à l’élaboration d’une nouvelle convention culture-tourisme visant à favoriser le travail commun pour le développement du tourisme culturel.

 

Condamnation des Etats-Unis à l’OMC pour les subventions accordées à Boeing

Le panel à l’OMC chargé d’examiner la conformité avec le droit de l’OMC des mesures fiscales adoptées en 2013 par l’Etat de Washington, au profit de l’industrie aéronautique américaine confirme que la majorité des mesures garantissant des exonérations fiscales jusqu’en 2040 en faveur du programme 777X de Boeing, pour un montant de près de 9 Mds $, sont illégales au vu du droit de l’OMC. Elles constituent une entrave avérée aux règles qui établissent un cadre de concurrence équitable dans le commerce international.
La décision montre que les Etats-Unis ont non seulement ignoré les 1res décisions de l’OMC, mais ont même décidé de prolonger une mesure condamnée.

Les Etats-Unis devront se mettre en conformité rapidement avec la décision qui vient d’être rendue et supprimer ces mesures illégales. A défaut, l’Union européenne sera en capacité juridique de mettre en place des mesures de rétorsion commerciales visant les importations en provenance des Etats-Unis.

Pour relancer la destination France, un plan de 42,7 millions d'euros

A l’occasion du comité interministériel du 7 novembre, un plan d’action immédiat de 15,5 M€ a été annoncé pour garantir la sécurité des touristes. Au-delà, des actions de promotion seront renforcées auprès des touristes français et étrangers (10,5 M€), un soutien sera apporté aux professionnels et aux salariés du secteur touristique (11M€), et le départ en vacances des Français les plus modestes sera encouragé (5,7 M€).
 La 2e conférence annuelle du tourisme, organisée par Jean-Marc Ayrault, se tiendra le 17 novembre.
Pour rappel : la France est la 1re destination touristique mondiale. Le tourisme représente 7,5% du PIB, plus de 2 millions d’emplois, 41,4 Md € de recettes en 2015.

Rencontres d’affaires : un nouvel élan pour un secteur clé du tourisme français

Christophe Sirugue et Matthias Fekl ont signé le contrat de filière "rencontres d’affaires". L’industrie des rencontres et évènements professionnels représente un secteur majeur pour l’économie française : les retombées économiques correspondantes s’élèvent en effet à 7,5 milliards d’euros, 120 000 emplois en dépendent (foires, salons, congrès et réunions d’entreprises), et le secteur contribue à la valorisation de l’offre française à l’export. Le contexte actuel du secteur touristique en France exige une mobilisation forte et collective des acteurs de la filière pour permettre à la France de maintenir et renforcer sa place parmi les pays leaders dans ce domaine à l’échelle internationale.
Fruit de cette démarche, le contrat de filière recense 21 actions, dont 5 d’application immédiate. Les mesures adoptées concernent spécifiquement : la promotion à l’international de l’offre française et l’amélioration de l’accueil des touristes ; la modernisation des infrastructures, notamment celles relevant du numérique ; le renforcement de la performance des activités connexes (sécurité, culture, accueil dans les aéroports et gares).

 Signature du contrat de filière pour les rencontres d'affaires et l'événementiel : un nouvel élan pour un secteur clé de l'attractivité touristique française

Tourisme : plan de relance de 10 M€ à l'international

L'ensemble des régions de France ainsi que les territoires les plus affectés par des baisses de fréquentation touristique ont été réunis par Matthias Fekl et Martine Pinville.

Cette réunion a permis d’aborder les grands axes de coopération entre l’Etat et les territoires :

- le développement de la marque "qualité tourisme", la mise en œuvre des contrats de destination et des Spott ;

- le départ en vacances des Français dans notre pays ;

- l’adaptation de la formation aux nouvelles attentes des touristes ;

- la mobilisation de la plateforme France Développement Tourisme pilotée par la Caisse des Dépôts et dotée de 1 Md € pour le développement de l’offre touristique.

La réunion a également permis d’associer l’ensemble des acteurs aux décisions relatives à la ventilation du fonds exceptionnel de 10 M€ débloqué par le ministère des Affaires étrangères pour renforcer les actions de promotion internationale.

Budget du ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Le budget 2017 du ministère des affaires étrangères s’élève à 4 679,7 M€ se décomposant en :

- 3 028,4 M€ sur la mission "action extérieure de l’Etat"(programmes 105, 151 et 185) ;

- 1 651,3 M€ sur la mission "aide publique au développement" (programme 209 uniquement).

A périmètre constant (en sortant les crédits exceptionnels ouverts en 2016 au titre de la COP 21, soit 139,2 M€ non reconduits en 2017), ce budget est en hausse de 1,15 % (+53,4 M€), pour répondre notamment aux 2 priorités que sont :

- sur la mission "action extérieure de l’Etat", le renforcement des moyens consacrés à la sécurité des Français de l’étranger, à la lutte contre le terrorisme et la radicalisation (+62,6 M€) ;

- sur la mission "aide publique au développement", le renforcement de l’aide sous forme de dons (+83,4 M€), conformément à la trajectoire fixée par le président de la République (de l’ordre de 400 M€ à l’horizon 2020).

UE : un accord gouvernemental et un accord de coopération signés avec la Serbie

Dans le cadre de la visite du Premier ministre serbe en France, Harlem Désir et Matthias Fekl se sont entretenus avec des membres du gouvernement serbe.

Ils ont évoqué la coopération entre les pays des Balkans occidentaux et la mise en œuvre des conclusions du sommet consacré aux Balkans qui s’est tenu à Paris en juillet dernier. Ils ont signé un accord intergouvernemental relatif à l’emploi des conjoints d’agents publics. Un accord de coopération dans le domaine de la cancérologie a également été signé entre institutions universitaires françaises et serbes.

Comité d'urgence économique pour le tourisme : 10 M€ pour promouvoir la destination France

Dans un contexte marqué par une baisse moyenne de 8% des arrivées internationales en France depuis le début de l’année et par un recul plus marqué en Ile-de-France et, dans une moindre mesure, en Paca, cette réunion, présidée par Jean-Marc Ayrault, a permis d’analyser les capacités de résilience de ces 2 destinations et d’évoquer les moyens à mobiliser pour leur permettre de retrouver une dynamique positive.

Le ministre a insisté sur la nécessité de renforcer les actions de promotion de la destination France, au-delà des 1,5 M€ débloqués en urgence depuis le début 2016. Cet effort exceptionnel du ministère des affaires étrangères sera porté à 10 M€ dès cette année.

Un accent sera mis sur les régions en situation de fragilité. L’opérateur Atout France sera chargé de la mise en œuvre des actions de promotion ainsi financées.

Diplomatie économique : déplacement de Matthias Fekl au Qatar

Matthias Fekl se rend au Qatar accompagné d'une vingtaine d'entreprises, grands groupes et PME, pour soutenir notre offre, notamment dans le cadre de la préparation de la coupe du monde de football en 2022.

Le secrétaire d'Etat s'entretiendra avec les ministres des finances, des transports ainsi que des municipalités et de l'environnement. Il rencontrera également le secrétaire général du comité d'organisation de la coupe du monde. A cette occasion, l'ensemble des sujets liés à la présence économique française seront évoqués avec les autorités qatariennes, notamment la responsabilité sociale et environnementale de nos entreprises.

En 2015, les exportations françaises ont enregistré une très forte progression de 88,7% par rapport à la même période en 2014, pour s'élever à 2,7 Mds d'. Pendant cette même année 2015, plus de 8 Mds d' de contrats civils et militaires ont été conclus par des entreprises françaises au Qatar.

Pages