L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Conseil interministériel du tourisme

Avec 83 millions de touristes internationaux accueillis en 2016, la France est la première destination touristique mondiale.

Le secteur touristique dans son ensemble représente en France près de 8% du PIB et 2 millions d’emplois directs et indirects.

L’ambition du gouvernement est de conforter cette première place, en portant le nombre d’arrivées touristiques à 100 millions de touristes internationaux à l’horizon 2020. Il souhaite que cet objectif s’accompagne d’une prolongation de la durée moyenne de leur séjour sur le territoire.

A l'occasion du conseil interministériel du tourisme, le Premier ministre a présenté la feuille de route du gouvernement en matière touristique et des mesures concrètes dans six domaines prioritaires :

  • La qualité de l’accueil et la sécurisation des sites constituant des facteurs essentiels de satisfaction et de fidélisation des touristes ;
  • La structuration de l’offre touristique permettant d’attirer un nombre croissant de touristes internationaux ;
  • Le soutien étatique en matière d’investissements, volet fondamental de la stratégie du gouvernement ;
  • La formation et l’emploi, domaines clés de la qualité de l’offre de services ;
  • Le soutien à la numérisation et au partage d’information permettant de renforcer la compétitivité de la filière ;
  • L’accès aux vacances pour le plus grand nombre.

 

Consulter le dossier de presse

Consulter le discours du Premier ministre

Ministère des Affaires étrangères : nomination de Nathalie Loiseau et Jean-Baptiste Lemoyne

Sur proposition du Premier ministre, Edouard Philippe, le président de la République a nommé Nathalie Loiseau ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes. Elle succède à Marielle de Sarnez.

Jean-Baptiste Lemoyne est, quant à lui, nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Téléphonie mobile : fin des frais d'itinérance dans l'Union européenne

A compter du 15 juin, tous les frais supplémentaires pour les appels, l'envoi de SMS ou l'utilisation de l'internet mobile à l'étranger au sein de l'UE, sur téléphones ou tablettes, ne seront plus facturés, en vertu de la loi définitivement adoptée le 27 octobre 2015 par le Parlement européen.

Lire la déclaration de Marielle de Sarnez, sur France diplomatie