L'essentiel des ministères

Sélectionné et mis à jour en continu
 

Le Parlement européen a voté la ratification de l'accord UE-Canada (CETA)

Cet accord sera bénéfique pour l’Union européenne et la France. Il contient des avancées significatives en matière d’accès aux marchés publics, y compris au niveau des provinces, de propriété intellectuelle avec la protection de nos indications géographiques - ou encore sur le volet industriel. Il facilitera l’exportation des entreprises françaises vers le marché canadien, en particulier des PME. Par exemple, l’accord prévoit un accès facilité au marché canadien dans le secteur du textile, dans lequel les PME françaises sont nombreuses et dynamiques. Aujourd’hui, les entreprises européennes sont sous-représentées sur ce marché (7 % du marché canadien seulement). Ces avancées seront bénéfiques aux entreprises et à l’emploi.

Pour rappel : la France est le 8e partenaire commercial du Canada. Le Canada est notamment importateur net de services français (614 M$). 270 filiales d’entreprises canadiennes sont implantées sur le territoire français représentant plus de 21 000 emplois dans de nombreux secteurs et environ 550 entreprises françaises employant plus de 80 000 personnes sont implantées au Canada.

La France reste la 1re destination touristique

Compte-tenu des différentes enquêtes dont celle de la Direction des entreprises et de la Banque de France, le nombre de touristes ayant visité la France peut être estimé, en 2016, dans la fourchette de 82,5 à 83 millions. La France devrait rester la destination la plus visitée dans le monde en 2016.
Un 4e trimestre très encourageant pour les nuitées des touristes étrangers en France avec une hausse de +2,9% (source Insee)
100 millions de touristes étrangers par an, c’est l’objectif de la France d’ici à 2020, de même que l'allongement de la durée des séjours et l'augmentation de la dépense moyenne par touriste étranger.

Le tourisme est également un secteur clé de l’économie française, qui génère entre 7 et 8 % du PIB et représente 2 millions d’emplois directs et indirects : une force pour l’économie française.

Infographie : les grands axes de la diplomatie sportive

A l'heure du lancement de la campagne internationale de la promotion de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, le ministère des Affaires étrangères revient en infographie sur les grands axes de la diplomatie sportive française.

Pour rappel : le projet Paris 2024 est une priorité du Gouvernement. La France possède une longue tradition d’accueil et d’organisation d’événements sportifs internationaux, ainsi qu’un savoir-faire reconnu. Elle souhaite accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques, le plus grand événement sportif au monde, qui doit être spectaculaire, festif, populaire, porteur de passion, d’engagement et de sens. C’est la promesse de Paris 2024 et celle de la France.

Lire aussi : Une nouvelle étape clé pour Paris 2024, sur le site du ministère des Sports

Le site du ministère des Affaires étrangères fait peau neuve

Avec une fréquentation de plus d’1,5 million de visites par mois, France Diplomatie est le troisième site gouvernemental le plus consulté. Il poursuit sa démarche de modernité et fait peau neuve pour la nouvelle année 2017.

Trois axes ont guidé la refonte des contenus et services du site : ergonomie simplifiée, meilleure lisibilité des contenus, plus grande place à l’image.

 

#DiploNum : le 1er hackathon pour dé-coder le Quai d'Orsay est lancé

Imaginer de nouveaux usages, intégrer les avancées de la géolocalisation aux missions du ministère, présenter des interfaces web permettant de mieux visualiser les données et de servir d’outil d’aide à la décision… Les 25 et 26 janvier, le ministère des Affaires étrangères (Maedi) fait appel à tous les acteurs innovants des nouvelles technologies pour solliciter leur expertise et leur ingéniosité au service de sa modernisation et de son ouverture.

Les développeurs pourront en outre présenter des projets de nouveaux services numériques susceptibles de permettre au Maedi de mieux remplir ses missions et de mieux servir les publics concernés.

Pour en savoir plus

La Nuit des idées 2017, un monde en commun

Le 26 janvier, plus de 40 pays, 50 villes, une centaine de lieux proposeront des évènements autour d’une thématique commune : "Un monde commun".

La Nuit des idées mobilise, dans le monde entier, le réseau des Instituts français à l’étranger et ses partenaires. Pour sa 2e édition,  elle s’ouvrira, à l’est, par la "Nuit des océans" à Tokyo, et se clôturera à l’ouest, à Los Angeles, pour une "Nuit des utopies".

Entretemps elle aura poussé, au nord, jusqu’à Varsovie, Helsinki ou Stockholm ; au sud, jusqu’à Johannesburg et la station balnéaire d’Ostende en Argentine.

Afin de célébrer le lancement de cette programmation inédite, le Quai d’Orsay ouvre ses portes au public le 26 janvier.

Pour en savoir plus

Diplomatie économique : la France, une destination attractive pour les investisseurs américains

Dans son baromètre analysant le moral des investisseurs américains en France, la chambre américaine de commerce confirme l’attractivité de la France.

Parmi les moteurs de l’attractivité française sont en particulier mis en avant : la qualité de vie, la qualité des infrastructures, l’accès privilégié aux services de santé, tout comme l’innovation et le dynamisme du secteur numérique puisque 81% des dirigeants américains identifient la France comme une destination attractive dans ce domaine.

Cette tendance est confirmée avec l’annonce par Facebook de la création de son tout premier programme d’accompagnement de start-up ("Startup Garage from Facebook"). Cette annonce a été doublée par celle de la création d’un laboratoire d’innovation en partenariat avec Sciences Po Paris. Cinq start-up ont déjà été sélectionnées dans le cadre du programme qui devrait à terme accueillir une quinzaine de jeunes pousses pour une durée de 6 mois.

Les enjeux de la conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient

Cette réunion, ouverte et présidée par le ministre Jean-Marc Ayrault, avec une intervention du président de la République, rassemble de nombreux pays ou organisations internationales (70 environ), dont les principaux acteurs internationaux concernés : le Quartet (États-Unis, Union européenne, Russie, Nations unies), les 5 membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, des partenaires arabes, européens, les pays du G20 et autres acteurs intéressés par la paix. Il s’agit d’une conférence internationale plus large en terme de participation que celle du 3 juin dernier. Ce sera le rôle de la France de faire part à Israël et à l’Autorité palestinienne du message de la conférence.

Dossier de presse : conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient

Lire aussi - Conférence de Paris pour la paix au Proche-Orient - La journée en direct

Tweet from @francediplo

Une nouvelle étude déclare le français la 3e langue la plus puissante au monde.

Aide au développement : la priorité accordée à l’Afrique et aux pays les moins avancés réaffirmée

Lors du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (Cicid), le Gouvernement a réitéré son engagement de consacrer au moins 20 Mds€ de financement entre 2014 et 2018 à l’Afrique. De plus, 75% de l’effort financier de l’Etat en subventions et en prêts (hors annulation de dette) et 85% de celui de l’Agence française de développement (AFD) seront consacrés à la zone Afrique et Méditerranée.

Il a aussi été décidé que la France intensifiera sa coopération avec les pays les moins avancés, en particulier ceux de l’espace francophone, et avec d’autres pays partenaires dont le développement et la stabilité sont jugés prioritaires (dont les Balkans occidentaux, et l’Ukraine).

Ces engagements visent à répondre aux défis de la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités, la préservation de la planète, la montée du terrorisme et l’augmentation des flux migratoires.

Relevé de décisions du Cicid

Annexe : Liste des pays prioritaires de l'aide française au développement

Pages