4 mars 2016

Installation du comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans le département du Nord

 

Jean-François Cordet, préfet de la région Nord - Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, représenté par Sophie Elizéon, préfète déléguée à l'égalité des chances, a installé, le vendredi 4 mars 2016, le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CORA) dans le département du Nord, en présence de Gilles Clavreul, délégué interministériel à la Lutte contre le racisme et l'antisémitisme. 

L'installation de cette instance opérationnelle, prévue dans le cadre du plan national de mobilisation contre le racisme et l’antisémitisme, traduit la volonté du Gouvernement de faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une priorité de l’action publique locale. Succédant à la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté (COPEC), le CORA constitue le lieu d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi du plan départemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

A l'occasion de cette réunion d'installation, les membres ont contribué à l’élaboration d’un diagnostic partagé qui a permis de définir quatre axes stratégiques qui guideront la conception du plan départemental de lutte contre le racisme et l'antisémitisme :

- améliorer le recueil de données et le partage d’informations pour objectiver la situation départementale ;

- favoriser l’accès aux droits et l’accompagnement des victimes ;

- sensibiliser et qualifier les acteurs de l’emploi, de l’insertion, du logement, de l’éducation, de la santé et des services au public ;

- favoriser le développement d’actions de promotion des valeurs de la république, d’engagement citoyen et de lutte contre les préjugés racistes et antisémites.

Concernant ce dernier axe, l’appel à projets national lancé par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en décembre 2015 a permis le soutien dans le département du Nord de onze projets associatifs pour un montant global de 130 000 euros.

Par ailleurs, le préfet a souligné la nécessité de promouvoir et de faire connaître "Pharos", la Plate-forme d'Harmonisation, d'Analyse, de Recoupement et d'Orientation des Signalements qui permet de signaler les comportements illicites, notamment les contenus à caractère raciste ou antisémite, sur internet ainsi que le site « égalité contre racisme » récemment développé par le Défenseur des droits.

Sous la présidence du préfet, de la vice-présidence du président du Conseil départemental et du procureur de la République, ce comité rassemble le recteur d’académie, le président du conseil départemental de l’accès aux droits, le délégué du Défenseur des droits, le président de l’association des maires du Nord et les maires dont les communes sont plus particulièrement concernées par les actions du comité opérationnel. Sont également associés les services de l’Etat concernés - la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, la direction départementale de la sécurité publique, le groupement départemental de gendarmerie et la direction départementale de la cohésion sociale - ainsi que Pôle Emploi et l’association régionale de l’habitat.