Au sens du Bureau international du travail (BIT), une personne en emploi (ou actif occupé) est une personne qui a travaillé au moins une heure par semaine. Le taux d’emploi désigne le rapport entre le nombre de personnes remplissant cette condition et l’ensemble de la population âgée de 15 à 64 ans.

Pourquoi cet indicateur ?

Première priorité des Français, l’accès à l’emploi est l’un des objectifs majeurs du Gouvernement. Le taux d’emploi révèle, à la fois,  la capacité des structures productives à mobiliser la main-d’œuvre potentielle et la capacité de l’économie à favoriser l'inclusion sociale des personnes par l’emploi.

Comment évolue cet indicateur ?

En 2015, en France métropolitaine, 64,3 % des personnes de 15 à 64 ans sont en emploi au sens du BIT. Ce taux est inchangé par rapport à 2014 et reste donc à son plus haut niveau depuis près de 30 ans. Ce constat n’est pas incompatible avec un niveau de chômage qui reste élevé : il traduit le fait que de plus en plus de personnes inactives entrent sur le marché du travail, alors même que de nombreux actifs peinent à trouver un emploi. .

Tendance de fond depuis le milieu des années 1990, l’augmentation du taux d’emploi tient à une meilleure participation des femmes au marché du travail. Si le taux d’emploi des hommes (67,5 % en 2015) reste supérieur à celui des femmes (61,1 %), l’écart entre les deux  s’est considérablement réduit depuis 1975.

 
+10 points
C’est la progression du taux d’emploi des 55-64 ans depuis 2006.
En dix ans, le taux d’emploi des seniors a augmenté de 10 points (à 48,8%), sous l’effet notamment des mesures prises pour augmenter l’âge de départ en retraite : l’âge moyen de départ en retraite dans le régime général est passé de 61 ans en 2006 à 62,4 ans en 2015.

Comment la France se situe-t-elle par rapport à ses partenaires européens ?

64,5%
C’est le taux d’emploi dans la zone euro.
Le taux d’emploi des 15-64 ans en France est légèrement inférieur à la moyenne de l’Union européenne (65,6 %) et proche de celui de la zone euro (64,5 %).

Établis à 9,9 % au deuxième trimestre 2016, les chiffres du chômage montrent également que la France se situe entre la moyenne européenne (8,6 %) et celle de la zone euro (10,1 %).
 
Le taux d’emploi des jeunes varie sensiblement selon les pays européens. Ces disparités proviennent de systèmes scolaires et de cumuls emploi-études variables d’un pays à l’autre, mais aussi d’une insertion plus ou moins aisée sur le marché du travail. Dans la plupart des pays européens, le taux d’emploi des 15-24 ans diminue depuis 2008 (-4,2 points dans l'ensemble de l'UE28, -3 points en France entre 2008 et 2015).
 
En 2015, le taux d’emploi des plus âgés (55-64 ans) s’élève à 53,3 % dans l’ensemble de l’UE. Il augmente presque partout, y compris depuis 2008, sous l’effet là aussi de réformes pour repousser l’âge de départ en retraite.
 
Evolution du taux d’emploi par tranches d’âge en France et dans l’Union européenne.

 

Données ouvertes

L'ensemble des statistiques en accès libre sur Data.gouv.fr
Accéder aux sources
 
Accédez au rapport complet sur les 10 nouveaux indicateurs de richesse
Consulter le document