Cet indicateur se distingue de la simple espérance de vie à la naissance qui mesure l’âge moyen au décès d’une génération. L’espérance de vie en bonne santé évalue, à la naissance, le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne. L’indicateur est construit grâce à l’enquête européenne sur les conditions de vie (SILC). Comme dans toute enquête, les réponses sont sensibles aux formulations employées, ce qui rend cet indicateur plus fragile que l’espérance de vie. Seuls les gens qui ne déclarent aucune limitation sont considérés comme en bonne santé.

Pourquoi cet indicateur ?

La santé est régulièrement classée parmi les 5 premières priorités des Français (et même parmi les toutes premières dans le domaine social). L’espérance de vie en bonne santé est déjà, par ailleurs, l’un des indicateurs utilisés par la Commission européenne et l’OCDE dans leurs travaux.

Comment évolue cet indicateur ?

9,7 années
C’est l’espérance de vie en bonne santé à 65 ans pour les hommes
En 2015, l’espérance de vie en bonne santé atteint 62,6 ans pour les hommes et 64,4 ans pour les femmes. L’espérance de vie en bonne santé à 65 ans s’établit à 10,6 ans pour les femmes et 9,7 ans pour les hommes.

En dix ans, l’espérance de vie des hommes a progressé de 2,2 ans et celle des femmes de 1,2 an, pour atteindre respectivement 78,9 et 85,0 ans.

De 2013 à 2015, l’espérance de vie a faiblement progressé pour les hommes (augmentation de 0,2 an) et stagné pour les femmes. Ce ralentissement s’explique essentiellement par l’épisode grippal de l’hiver 2014/2015, qui a accru la mortalité chez les personnes âgées, et conduit à un recul de l’espérance de vie en 2015 par rapport à 2014. Le retour de la progression tendancielle est donc attendu pour 2016.

La prévalence des incapacités ayant légèrement diminué pour les femmes, leur espérance de vie en bonne santé progresse légèrement (+0,2 an). En revanche, elle a progressé de manière sensible chez les hommes de plus de 75 ans, ce qui conduit à une baisse de l’espérance de vie en bonne santé chez les hommes (-0,3 an).

Comment la France se situe-t-elle par rapport à ses partenaires européens ?

62,6 années
C’est l’espérance de vie en bonne santé pour les hommes (contre 61,4 années en Europe).
En 2014 (dernière année disponible en comparaison européenne) , la France se situe au-dessus de la moyenne européenne en matière d’espérance de vie en bonne santé (61,4 ans pour les hommes et 61,8 pour femmes en Europe), comme en matière d’espérance de vie à la naissance (78,1 ans pour les hommes et 83,5 ans pour les femmes en Europe).
 
64,4 années
C’est l’espérance de vie en bonne santé pour les femmes (contre 61,8 années en Europe).
Pour les hommes, la France se situe autour du 10ème rang européen (sur 28) pour l’espérance de vie en bonne santé, comme pour l’espérance de vie. Pour les femmes, elle se situe également au 10ème rang européen pour l’espérance de vie en bonne santé, alors qu’elle est au 2ème rang pour l’espérance de vie.  
 
Espérance de vie en bonne santé à la naissance et espérance de vie à la naissance, en France (en 2015) et dans l’Union européenne (en 2014)
Espérance de vie en bonne santé à la naissance et espérance de vie à la naissance, en France (en 2015) et dans l’Union européenne (en 2014)

 

Données ouvertes

L'ensemble des statistiques en accès libre sur Data.gouv.fr
Accéder aux sources
 
Accédez au rapport complet sur les 10 nouveaux indicateurs de richesse
Consulter le document