14 novembre 2016

Hommage aux nomades internés en France entre 1940 et 1946

Le président de la République s'est rendu le samedi 29 octobre 2016, à Montreuil-Bellay (49), à l’occasion de l’hommage national aux nomades internés en France entre 1940 et 1946, en présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable et de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire.
 
Le président a reconnu la responsabilité de la France dans l'internement de milliers de nomades dès 1940 et dans la lenteur de leur libération, en juin 1946. La cérémonie d'hommage a débuté avec le dévoilement du monument "Instant nomade" créé par Armelle Benoît qui recèle 473 patronymes de personnes internées dans l'ancien camp de Montreuil-Bellay. La création musicale d'Helios Azoulay pour quatuor à cordes, "Gnouf", a ensuite été interprétée par l'ensemble de musique Incidentale.



La journée, qui a rassemblé près de 1000 personnes, dont une majorité de voyageurs, a été organisée par les services de l'Etat, la municipalité de Montreuil-Bellay et la Commission nationale consultative des Gens du voyage (CNCGDV), qui a été à l'initiative de cet hommage et dont la Dihal assure le secrétariat.

C'est à la suite de la proposition de son président, Dominique Raimbourg, que la Commission a programmé cet hommage national aux nomades internés, pour commémorer le 70e anniversaire de la libération du dernier camp d’internement en France. Le site de Montreuil-Bellay, parce qu’emblématique du fait de son statut de camp inter-régional et de l’importance du nombre de personnes internées, a été choisi par les voyageurs participant au groupe de travail Mémoire de la Commission. Ses travaux ont donné lieu à l’élaboration d’une brochure dédiée à cet évènement et réalisée avec l’appui de la Dihal.

Cet hommage national comportait trois dimensions : la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l’internement des « nomades » entre 1940 à 1946, c’est-à-dire des personnes soumises au régime de la loi du 16 juillet 1912, dont la particularité a été l’internement familial ; la conservation et la préservation de la prison ; l'initiation des travaux pour la recherche historique et la transmission dans la mémoire nationale.

La cérémonie a été suivie l'après-midi par le vernissage de l'exposition photographique "Traces de l'internement" conçue par le Centre Régional Résistance et Liberté de Thouars pour la municipalité à l'hôpital Saint-Jean de Montreuil-Bellay, en présence de Dominique Raimbourg.
Des personnes qui ont été internées
Des personnes qui ont été internées
Le Président de la République dévoile l’œuvre commémorative
Le Président de la République dévoile l’œuvre commémorative
Des membres de la Commission nationale consultative des Gens du voyage (CNCGDV) qui est à l’initiative de cet hommage
Des membres de la Commission nationale consultative des Gens du voyage (CNCGDV) qui est à l’initiative de cet hommage
Interprétation de la création musicale « Gnouf » d’Helios Azoulay
Interprétation de la création musicale « Gnouf » d’Helios Azoulay
De gauche à droite : Dominique Raimbourg, Jean-Marc Todeschini, Emmanuelle Cosse, François Hollande
De gauche à droite : Dominique Raimbourg, Jean-Marc Todeschini, Emmanuelle Cosse, François Hollande
Discours du Président de la République
Discours du Président de la République
Le Président salue le public et des personnes qui ont été internées
Le Président salue le public et des personnes qui ont été internées
François Hollande en compagnie d’Emmanuelle Cosse et de l’historien local Jacques Sigot
François Hollande en compagnie d’Emmanuelle Cosse et de l’historien local Jacques Sigot
Les participants à l’hommage découvrent l’œuvre commémorative
Les participants à l’hommage découvrent l’œuvre commémorative
Les 473 patronymes de personnes internées ont été gravés sur les 8 colonnes du portique de l’œuvre « Instant nomade »
Les 473 patronymes de personnes internées ont été gravés sur les 8 colonnes du portique de l’œuvre « Instant nomade »
Cérémonie d'hommage national aux nomades internés en France entre 1940 et 1946, en présence du Président de la République.
Le discours du Président de la République
Plus d'infos sur le site de l'Elysée
Lire l'article dédié sur le site du ministère du Logement et de l'Habitat durable
Consulter la brochure éditée par la Dihal pour la CNCGDV à l'occasion de l'hommage national