Oeufs

Fipronil : l’Anses confirme le risque très faible pour la santé humaine

Les résultats de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) ont confirmé le risque très faible pour la santé humaine, au vu des niveaux de fipronil constatés dans les œufs contaminés et au vu des habitudes françaises de consommation alimentaire.
 
Bien que le risque pour la santé humaine soit écarté, les investigations, dans les élevages de volailles et dans les établissements producteurs d’ovoproduits, se poursuivent activement.
 
La vigilance et la mobilisation du Gouvernement sont totales. Face à ces nouveaux éléments, toutes les mesures nécessaires pour garantir la protection et la santé des Français sont prises.
 
  • Une traçabilité aval systématique sera demandée aux entreprises sur l’ensemble des œufs provenant des élevages contaminés recensés en Belgique et aux Pays-Bas.
  • Cette traçabilité sera assurée à la fois sur les établissements d’ovoproduits et sur les établissements producteurs d’aliments à base d’œufs et d’ovoproduits.
 

Les produits retirés de la vente en France

Conformément aux engagements de Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'alimentation, une première liste de produits commercialisés en France et dont le niveau de fipronil dépasse la "limite maximale de résidus"(LMR) vient d'être mise en ligne.
 
Ces produits ont été immédiatement retirés de la vente en France. Les niveaux de fipronil constatés dans les produits concernés ne présentent pas de risque pour le consommateur.

L’information sur le retrait des produits est portée à la connaissance du public par les distributeurs dans les points de vente.

La liste des produits retirés de la vente sera actualisée en fonction des résultats des analyses qui se poursuivent.