22 avril 2016 - Actualité

"Faire se rencontrer l’Orient et l’Occident, c’est leur permettre de donner ce qu’ils ont de meilleur"

Manuel Valls a inauguré, le 21 avril 2016, l’exposition "Jardins d’Orient, de l'Alhambra au Taj Mahal" à l’Institut du monde arabe, à Paris. Une exposition autour du jardin, lieu de rencontres et d'échanges, qui traduit la mission que poursuit l'institut depuis bientôt 30 ans : créer, par la culture, de nouveaux ponts entre l’Orient et l’Occident.
 
En ouvrant officiellement l’exposition "Jardins d’Orient", le Premier ministre est venu célébrer une nouvelle incarnation de la rencontre de l’Orient et de l’Occident. "L’Institut du monde arabe poursuit ainsi la mission qu’il s’est fixée il y a bientôt 30 ans : créer, par la culture, de nouveaux ponts entre l’Orient et l’Occident. Permettre à chacun de comprendre, de s’approprier, d’être fier des apports de la culture orientale", a-t-il déclaré, rappelant l’attachement du Gouvernement à la culture.
 
Permettre à la culture d’être, plus encore, cet espace de rencontre et d’ouverture : c’est tout l’objectif de la politique de mon gouvernement.
Manuel Valls
Le 21 avril 2016, à l'Institut du monde arabe

La culture est l'une des priorités du Gouvernement. 50 millions d’euros supplémentaires y sont dédiés, dont plus de la moitié pour soutenir la création, les résidences d’artistes, les scènes de musiques actuelles. Le Premier ministre a rappelé sa volonté que les jeunes aient davantage accès à la culture. "Une politique de jumelages se met ainsi en place entre de grands établissements culturels comme le vôtre et des zones d’éducation prioritaire. Le ministère de la Culture lancera également, à la rentrée prochaine, un appel à projets afin d’encourager de nouvelles actions culturelles pour des publics d’enfants et d’adolescents", a-t-il expliqué.

Un échange fertile

"Votre message, c’est que les civilisations, quand elles se côtoient, se fertilisent. Faire se rencontrer l’Orient et l’Occident […] c’est leur permettre de donner ce qu’ils ont de meilleur", a déclaré le Premier ministre, qui a souligné l’émerveillement du nouveau monde qui a toujours marqué la culture française, notamment à travers la littérature "avec Lamartine, Gérard de Nerval, Flaubert." "Il y a eu, il y a toujours, en France, cette passion pour l’Orient", a-t-il souligné. Des expositions comme celle-ci "font la plus belle des réponses", à "ceux qui s'interrogent encore sur la place de l'islam en France", a déclaré Manuel Valls.
 
Face aux obscurantismes, aux fanatismes, à ceux qui détruisent Palmyre, pillent notre héritage commun, visent la culture tout entière, la France, terre de concorde, se dressera toujours. Cultivons cette culture. Elle est un puissant rempart.
Manuel Valls
Le 21 avril 2016, à l'Institut du monde arabe