État des lieux depuis Irma

 
Irma a endommagé plus de 20 000 constructions sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy. De nombreux bâtiments publics ont subi des dégâts sévères, parfois irréversibles. La préfecture et la médiathèque de Saint-Martin ont été presque totalement détruites et, sur les 21 établissements scolaires que comptaient l’île avant l’ouragan, 4 sont considérés aujourd’hui comme irrécupérables.

Deux mois après la catastrophe, une grande partie des déchets a été déblayée et la vie normale a commencé à reprendre son cours :
  • les réseaux électriques et de téléphonie mobile ont été rétablis à 100 %.
  • 10 000 bâtiments ont été mis hors d’eau.
  • 100 % des établissements scolaires à Saint-Barthélemy et 85 % à Saint-Martin ont ouvert leurs portes, permettant une reprise normale des cours pour tous les élèves à partir de début novembre.
  • les liaisons aériennes et commerciales ont repris dès la mi-septembre.
  • de nombreux commerces et restaurants ont rouvert sur les deux îles.
Les acteurs publics concentrent aujourd’hui leurs efforts sur l’accès à l’eau à Saint-Martin et le redémarrage économique :
  • 18% des usagers de Saint-Martin ne bénéficient pas encore de l’eau courante au robinet à cause des destructions subies par les canalisations. Mais la potabilité de l’eau est garantie quasiment partout sur l’île.  
  • De nombreuses entreprises sont encore à l’arrêt total ou partiel à cause de la perte de leurs bâtiments ou parc mobilier, du départ de leurs collaborateurs ou d’une clientèle insuffisante. La plupart des établissements hôteliers ouvriront à nouveau leurs portes qu’à partir de l’été 2018. 
La reconstruction en quelques chiffres