18 décembre 2017

En visite à Saint-Martin, Muriel Pénicaud annonce de nouvelles mesures en faveurs des entreprises et des salariés

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, s’est rendue le 16 décembre à Saint Martin pour rencontrer les acteurs locaux de l’emploi, de la formation professionnelle, de l’insertion et de l’apprentissage.
 

A cette occasion, la ministre a annoncé une série de mesures exceptionnelles visant à aider les entreprises et les salariés de l’île à redémarrer rapidement.

 

1 – Adaptation exceptionnelle des règles de l’activité partielle pour Saint Martin

 

Les entreprises locales pourront exceptionnellement bénéficier d’une aide supérieure à 1000 heures d’activité partielle par salarié, afin de faire la jonction jusqu’à la prochaine saison touristique.

 

Les salariés de ces entreprises auront également accès à un plan exceptionnel de formation, grâce à la mobilisation des Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA, organismes chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés). Cela permettra le maintien du salaire à 100 %, sans aucun coût supplémentaire pour l’entreprise.

 

Ainsi, la période de faible activité économique que connaît actuellement Saint-Martin pourra être utilisée pour préparer l’avenir et la croissance de demain.

 

2 – Exonération du financement du contrat de sécurisation professionnelle pour les entreprises

 

Les entreprises qui doivent licencier des salariés pour motif économique seront, en lien avec l’UNEDIC, exonérées du financement du contrat de sécurisation professionnelle. Une mesure qui permettra de sauver plusieurs entreprises et des centaines d’emplois sur l’île.

 

3 – Adaptation temporaire du droit du travail

Le Gouvernement déposera plusieurs amendements au projet de loi de ratification des ordonnances au mois de janvier afin d’adapter temporairement le droit du travail à la situation de Saint Martin et favoriser ainsi la reprise de l’activité économique et le respect des droits des salariés.

 

4 – Création d’un centre de formation d’apprentis

Le ministère du Travail souhaite aider la collectivité de Saint Martin à créer un Centre de Formation des Apprentis (CFA) dédié aux métiers du tourisme.

Ce CFA permettra de former des jeunes Saint-Martinois pour qu’ils puissent rester travailler sur l’île en répondant aux besoins de compétences des entreprises. Une mesure qui permettra également à ces dernières de monter en gamme.

 

5 – Renforcement des moyens du service public de l’emploi

Une unité territoriale de la DIECCTE sera créée à Saint Martin, bénéficiant de deux personnes à temps plein.

 

Une antenne dédiée à la jeunesse sera créée à Pôle emploi, couvrant l’ensemble des problématiques comme la santé ou le logement, en lien avec la Collectivité.

Muriel Pénicaud, Ministre du Travail en déplacement à Saint-Martin annonce des mesures concrètes suite à l’ouragan Irma
Muriel Pénicaud, Ministre du Travail en déplacement à Saint-Martin annonce des mesures concrètes suite à l’ouragan Irma