Vignette Elire

Elire

Ça y est ! Les électeurs se sont succédé toute la journée dans l’isoloir pour choisir lequel, de moi ou de mes semblables, allait porter leur voix dans l’urne. J’ai rencontré tous types d’électeurs : celui qui arrive dès l’ouverture du bureau de vote à 8h, celui qui arrive pile à temps pour me déposer dans l’urne, celui qui est sûr du candidat pour qui il va voter, celui qui hésite jusqu’à la dernière minute. Si chaque électeur est différent, les règles du scrutin, elles, sont les mêmes pour tous.
 

Le scrutin uninominal à deux tours

L’élection présidentielle se déroule selon un scrutin uninominal majoritaire à deux tours : chaque bulletin porte le nom d’un seul candidat. Pour être élu dès le premier tour, il est nécessaire d’obtenir la majorité absolue : 50% des voix plus une. Si aucun candidat ne dépasse 50% des suffrages exprimés, un second tour est organisé entre les deux candidats les mieux placés. Est alors élu celui qui obtient la majorité simple (le plus grand nombre de voix).

En 2017, les deux tours auront lieu les dimanches 23 avril et 7 mai, de 8 heures à 19 heures (20 heures dans les grandes villes) en France métropolitaine. Et les samedis 22 avril et 6 mai en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et en Polynésie française afin de tenir compte du décalage horaire.
 

Déroulement du scrutin

Le jour du vote, chaque bureau (composé d’un président, d’au moins deux assesseurs et d’un secrétaire) est chargé de veiller au respect du code électoral. Il contrôle l’identité et l’émargement de chaque électeur, son passage par l’isoloir, l’introduction dans l’urne d’une seule enveloppe par personne. Après la clôture du scrutin, il procède à l'ouverture de l'urne, au comptage des enveloppes (doit être égal au nombre d'émargements sur les listes électorales), puis au dépouillement des bulletins.

Les bulletins non conformes à ceux imprimés par l’administration ou raturés sont assimilés à des votes nuls. Les bulletins blancs ou les enveloppes vides sont décomptés à part et considérés comme des votes blancs. Des scrutateurs (électeurs volontaires) doivent être présents lors de cette opération.
 

Proclamation des résultats

Les résultats officiels du premier tour sont proclamés par le Conseil constitutionnel au plus tard le mercredi suivant à 20 heures. Le Conseil constitutionnel proclame les résultats de l'ensemble de l'élection dans les dix jours qui suivent le scrutin où la majorité absolue des suffrages exprimés a été atteinte par un des candidats. Il publie les résultats définitifs et déclare élu le nouveau chef de l’État. Le Président de la République élu exerce ses fonctions pour une durée de cinq ans, renouvelable une fois.