Bpifrance, la Banque publique d’investissement

Créée le 1er janvier 2013 et présente dans chaque région, Bpifrance est une banque publique d’investissement qui accompagne les entreprises françaises en offrant des solutions de financement pour soutenir leurs projets (création, développement par l'innovation, conquête de nouveaux marchés en France ou à l'international, investissement en fonds propres, reprise ou croissance externe, etc.). Son activité a fortement crû en 2014, avec 14 milliards d’euros de financements au total contre 13 milliards en 2013. Elle a accompagné 86 000 entreprises.
 

De quoi s’agit-il ?
 

Bpifrance associe le meilleur du public et du privé pour favoriser la croissance. Elle est un partenaire patient qui a vocation à intervenir auprès des entreprises ou branches qui sont traditionnellement peu accompagnées par les autres acteurs financiers. En outre, la banque obéit aux mêmes principes que les acteurs privés en alliant réactivité, efficacité et rentabilité.

Forte de ses 42 implantations régionales, en France métropolitaine et en outre-mer, elle suit également une logique de proximité. Elle investira 8 milliards d'euros d'ici à 2017 en prêts de développement dans les entreprises françaises.
 
Bpifrance développe une large gamme de solutions pour soutenir les projets des entreprises : création, développement par l'innovation,  conquête de nouveaux marchés en France ou à l'international, investissement en fonds propres, reprise ou croissance externe...  De l'amorçage jusqu'à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres, Bpifrance offre des solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie de l’entreprise.
 
L’année 2014 a été marquée par une forte croissance de l'activité de Bpifrance : 14 milliards d’euros de financements au total contre 13 milliards en 2013. Elle est un soutien incontournable des TPE : 15% des entreprises créées en 2014 ont bénéficié d’un soutien. De plus, un tiers des ETI ont été accompagnées par Bpifrance. Une bonne nouvelle pour la lutte contre le chômage : les entreprises financées créent plus d’emplois que la moyenne nationale (1,70% de croissance des effectifs contre 0,10% en 2014).

Afin de renforcer ses moyens d'intervention, le Premier ministre a annoncé, le 8 avril dernier, que son enveloppe de prêts de développement sera portée à 8 milliards d'euros d'ici à 2017, soit 2,1 milliards d'euros supplémentaires. Ces prêts additionnels seront en partie financés grâce au plan d'investissement européen, dit "Plan Juncker".
 

 

Qui peut en bénéficier ?
 

86 000
entreprises ont été accompagnées par Bpifrance en 2014
pour des financements à hauteur de 14 milliards d’euros.
Toutes les entreprises, de toutes les tailles, peuvent bénéficier de Bpifrance, notamment grâce à la mise en place de guichets uniques dans chaque région. De l'amorçage jusqu'à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres, Bpifrance offre des solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie de l’entreprise :
 
  • Aide aux entreprises dans leurs premiers besoins d'investissement : amorçage, garantie, innovation ;
  • Soutien de la croissance des PME partout en France : capital-risque et développement, "build-up", cofinancement, garantie ;
  • Renforcement des ETI dans leur développement et leur internationalisation : capital développement et transmission, cofinancement, crédit export, accompagnement ;
  • Participation au rayonnement des grandes entreprises et stabilisation de leur capital : capital transmission, cofinancement crédit export, accompagnement.
Bpifrance intervient en partenariat avec les acteurs privés, en financement comme en investissement, et agit comme un catalyseur et provoque un effet d’entraînement pour renforcer les capacités d’investissement des entreprises tout au long de leur cycle de vie. Outil de compétitivité économique, la banque publique vient en appui des politiques publiques conduites par l’État et les Régions.

Elle joue ainsi un rôle déterminant dans la redynamisation des territoires et investit dans le développement des secteurs d’avenir comme les écotechnologies, les biotechnologies et le numérique, mais aussi dans l’ensemble des filières industrielles et de service.
1/3
des ETI ont été accompagnées par Bpifrance en 2014.
Bpifrance finance également le développement de l’économie sociale et solidaire ainsi que l’innovation sociale, par la mise en place d’outils dédiés au financement de projets d’entreprises qui répondent à des besoins sociaux ou sociétaux.

La banque publique accompagne les projets des entreprises à l’export, avec UBIFRANCE  et la Coface, en proposant une offre pour faciliter l’accès des entreprises à l’information sur les marchés extérieurs et aux outils de financement de leurs activités à l’export.

Les entreprises qui portent un projet structuré et innovant et connaissent déjà leur besoin de financement peuvent prendre contact directement avec la Bpifrance en région.
 
Les entreprises bénéficiaires du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi peuvent bénéficier d’un préfinancement via Oséo, filiale de Bpifrance. Ce crédit de trésorerie immédiat  peut représenter jusqu'à 85 % du financement anticipé du CICE. Depuis le 18 juin 2013, les frais de dossier de 150 euros, jusqu'alors demandés à tous, sont supprimés pour les montants préfinancés inférieurs à 25 000 euros. La demande de préfinancement peut se faire directement en ligne en cliquant ici.
 
Depuis le 15 mai 2015, les PME et ETI innovantes peuvent de plus bénéficier de deux nouveaux outils de financement : des prêts avec une garantie du Fonds européen d’investissement (FEI) sur deux segments clés et présentant une exposition au risque renforcée :
 
  • Le Prêt Innovation (PI), doté de 320 millions d’euros et garanti à hauteur de 50 % par le FEI, facilitera le lancement industriel et la mise sur le marché d’innovations de PME et petites ETI (moins de 500 salariés) pour des tickets compris allant jusqu’à 5 millions d’euros.
  • Le Prêt Amorçage Investissement (PAI), doté d’une capacité de financement de 100 millions d’euros et garanti à hauteur de 40 % par le FEI, permettra de renforcer la structure financière des jeunes entreprises qui réalisent une levée de fonds auprès d’investisseurs avisés et de les accompagner dans leur développement en leur apportant un financement complémentaire jusqu’à 500 000 euros.
Il s’agit de la première opération financière en Europe à bénéficier d'une garantie européenne dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) et donc de la première mise en œuvre du Plan Juncker. Ce nouvel accord entre le FEI et Bpifrance permettra à la banque publique d’investissement de participer au financement d'entreprises innovantes en France pour un montant total de 420 millions d'euros sur les deux prochaines années.
 

Quels bénéfices pour les entreprises ?
 

15%
des entreprises créées en 2014 ont bénéficié d’un soutien de Bpifrance.
Grâce à des dispositifs leur permettant d’entreprendre des investissements importants, les entreprises à potentiel de croissance soutenues par Bpifrance se développent plus vite que les entreprises similaires. De plus, Les entreprises financées par Bpifrance créent plus d’emplois que la moyenne nationale (1,70% de croissance des effectifs contre 0,10% en 2014).

L’intervention de Bpifrance vise également à limiter le risque de défaillance très élevé lié au démarrage d’une activité ou lorsqu’il est nécessaire d’impulser une nouvelle dynamique dans l’activité suite à une transmission. Dans ces 2 cas, la pérennité à 3 ans des entreprises financées par Bpifrance est supérieure à celle des entreprises similaires non soutenues. En effet, en 2013, 3 ans après l’intervention de Bpifrance, 76 % des entreprises en création dont le crédit a été garanti par Bpifrance existent toujours, contre 71 % pour les entreprises similaires. 94 % des entreprises en transmission, dont le crédit bancaire a été garanti par Bpifrance, existent toujours, contre 90 % pour les entreprises similaires.

Bpifrance s’adresse aussi aux entreprises ayant un niveau de solvabilité faible et leur permet de continuer leur activité pendant les périodes de tensions sur leur trésorerie. Les entreprises bénéficiant de ces dispositifs ont des niveaux de solvabilité plus faibles que l’ensemble des entreprises notées par la Banque de France. Ce soutien facilite le maintien de leurs lignes de crédits.

En finançant les entreprises avec les banques privées dans le cadre de dispositifs de cofinancement et/ou de prêts de développement, Bpifrance partage le risque et permet ainsi d’accroître l’accès et l’offre de crédits pour les entreprises. En 2014, Bpifrance a contribué avec ses partenaires bancaires au financement de 25,4 milliards d'euros de projets d’investissement en prenant, notamment, en charge le financement des dépenses immatérielles de ces projets via les prêts de développement. Au total, Bpifrance a financé 6,5 milliards d'euros d’investissement. Lorsque Bpifrance finance 1 euro, les banques privées apportent 3 euros.