Qui sommes-nous ?

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été créée en février 2012. Fin 2014, le Premier ministre a souhaité que soit donnée « une nouvelle impulsion aux politiques du Gouvernement en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ». Fin 2016, la Délégation interministérielle a vu son champ d'intervention élargit à la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.
 
Désormais placée sous la tutelle du Premier ministre, la Dilcrah est dirigée depuis le 15 mai 2017 par le Préfet Frédéric POTIER, entouré d’une équipe de 8 personnes aux profils diversifiés.

Le rôle de la délégation 

La Dilcrah est chargée de concevoir, de coordonner et d’animer la politique de l'Etat en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. A cette fin, elle exerce un rôle de conseil et d’animation auprès des ministères, notamment en matière d’éducation, de police et de justice mais aussi de culture, de politique de la ville, de numérique, d’outre-mer, etc.

Elle a notamment coordonné l’élaboration du plan d’action contre le racisme et l'antisémitisme 2015-2017 et le plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

La Dilcrah a vocation à être l’interlocutrice privilégiée des acteurs institutionnels et associatifs de défense des droits de l’homme et de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.
 

Biographie du délégué interministériel




Après un parcours universitaire à Sciences Po Bordeaux et à l’ENA, Frédéric POTIER se tourne vers les affaires intérieures, l’aménagement du territoire et l’Outre-Mer. Chef du bureau des affaires politiques et des libertés publiques au sein du Ministère de l’Outre-mer de 2006 à 2008, il deviendra ensuite directeur de cabinet du Préfet de la Région Centre, d’avril 2008 à octobre 2009, puis chef du bureau des élections au sein du Ministère de l’Intérieur. En juillet 2012, Frédéric Potier entre au cabinet du Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone. Durant deux ans, il est en charge des affaires constitutionnelles, de l’intérieur et l’outre-mer.  En 2014, il intègre le cabinet du Premier ministre Manuel Valls en tant que conseiller technique outre-mer. Il occupe les mêmes fonctions auprès de Bernard Cazeneuve.

Frédéric Potier est nommé préfet en mission de service public et délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, en Conseil des ministres le 3 mai 2017.