Qui sommes-nous ?

La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra) a été créée en février 2012. Fin 2014, le Premier ministre a souhaité que soit donnée « une nouvelle impulsion aux politiques du Gouvernement en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie ».
 
Désormais placée sous la tutelle du Premier ministre, la Dilcra est dirigée depuis le 15 décembre 2014 par le Préfet Gilles Clavreul, entouré d’une équipe entièrement renouvelée et étoffée de 9 personnes aux profils diversifiés.
 

Le rôle de la délégation 

La Dilcra est chargée de concevoir, de coordonner et d’animer la politique du gouvernement en matière de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. A cette fin, elle exerce un rôle de conseil et d’animation auprès des ministères, notamment en matière d’éducation, de police et de justice mais aussi de culture, de politique de la ville, de numérique, d’outre-mer, etc.

Elle a notamment coordonné l’élaboration du plan d’action contre le racisme et l'antisémitisme 2015-2017

La Dilcra a vocation à être l’interlocutrice privilégiée des acteurs institutionnels et associatifs de défense des droits de l’homme et de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Le délégué interministériel et son équipe assure le secrétariat du  Comité interministériel à la lutte contre le racisme (CILRA), qui réunit à échéance régulière les membres du gouvernement concernés pour définir les orientations de la politique de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, et les négationnismes.
 

Le racisme et l’antisémitisme, Grande cause nationale

 Dans le prolongement de ce renouvellement de la délégation et du renforcement de ses missions, la lutte contre le racisme et antisémitisme a été érigée « Grande cause nationale » par le Président de la République lors de ses vœux aux Français le 31 décembre 2014.

Ce label « Grande cause nationale » sera décerné après un appel d’offre public piloté par la Dilcra avec le Service d’Information du gouvernement. Il permettra aux associations de la société civile de bénéficier du soutien des autorités françaises notamment pour des campagnes de communication dans les médias français.