29 septembre 2016 - Actualité

Déplacement de Jean-Vincent Placé et d’Annick Girardin à Dijon

Le jeudi 29 septembre, Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification était, aux côtés d’Annick Girardin, ministre de la Fonction publique, en déplacement à Dijon pour participer à un évènement "Ministère ouvert" dans le cadre des Assises territoriales de l’Identité numérique et du Citoyen et de la préparation du sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert qui aura lieu du 7 au 9 décembre à Paris.
 
A l’occasion de cet événement, plusieurs ateliers ont été présentés aux ministres dans le cadre du cycle d’ateliers "ma fonction publique se réinvente", sur le numérique et son impact dans l’organisation des services.

Ils y ont notamment rencontré les agents et les directeurs régionaux des différents services de l'Etat, ont échangé sur la réorganisation de la Fonction Publique induite par le numérique et sur les nouvelles méthodes de travail des services déconcentrés de la région Bourgogne-Franche-Comté,  suite à la fusion des deux collectivités.

Jean-Vincent Placé a également visité le centre Pôle Emploi de Dijon Nord pour y  découvrir l’innovation numérique développée en interne (100% web, Chouette, la bonne boite –start-up d’Etat – Je recrute….).

Le vendredi 30 septembre, le secrétaire d'Etat chargé de la Réforme et de la Simplification a rencontré les équipes du Groupement d’intérêt public e-Bourgogne, pour évoquer la Commande Publique et l’utilisation du numérique dans les territoires.  Pour Jean-Vincent Placé, "l'atout du GIP e-Bourgogne, c'est qu'il peut s'appuyer sur les départements, sur les communes -avec par exemple en Côte-d'Or quelques 500 communes sur 706 aidées par ce GIP e-Bourgogne- pour faciliter les démarches administratives, dématérialiser avec les parapheurs et signatures électroniques, les marchés publics simplifiés, un site internet plus lisible et accessible pour les usagers. Voilà des exemples d'une bonne réforme qui marche !".

L’administration change avec le numérique et tend à réconcilier "le citoyen avec la chose publique" comme l’énonce à juste titre le secrétaire d’Etat.
Lors de ce déplacement dans une région qui est désignée comme étant "pilote en matière numérique" par Jean-Vincent Placé, le ministre a également rappeler l’importance de  l’action de l’Etat dans les territoires et son engagement pour le développement du numérique en vue de rapprocher les citoyens de l’administration et de moderniser l’Etat.