Stade Velodrome

La France accueillera la Coupe du monde de rugby 2023

Après l’édition de 2007, la France organisera pour la deuxième fois de son histoire la Coupe du monde de rugby en 2023. Retour en quelques dates sur les moments clés de la candidature de #France2023.
 

les moments clés de la candidature de #France2023

Le 15 novembre 2017 : c’est à Londres que le comité exécutif de World Rugby annonce officiellement que la France organisera la coupe du monde 2023. La candidature française est arrivée première aux deux tours du scrutin : elle a obtenu 18 voix au premier (contre 13 pour l'Afrique du Sud et 8 pour l'Irlande), et 24 au second, contre 15 pour l'Afrique du Sud. Cet évènement sportif mondial représente une opportunité formidable pour accélérer le développement du rugby dans notre pays et contribuer au rayonnement international de la France à travers le sport.



Le 25 octobre 2017les 10 villes séléctionnées pour accueillir des matches en 2023 prennent de nombreux engagements pour offrir au public un accueil optimal sur leur territoire : Bordeaux Métropole, Toulouse Métropole, Nantes Métropole, le Grand Lyon, Aix Marseille Provence, Saint Étienne Métropole, Nice Métropole, la Métropole Européenne de Lille, la Ville de Saint Denis et la Ville de Paris, collectivités dans lesquelles se trouvent les sites de la compétition, ont manifesté un très fort enthousiasme.
 
Le 25 septembre 2017 : c'est le "grand oral" pour la candidature française. La délégation tricolore défend son projet devant World Rugby. A cette occasion, les membres de la délégation et la ministre des Sports, Laura Flessel, ont exposé les nombreuses forces de la candidature française : savoir-faire, stades neufs ou récemment rénovés, infrastructures modernes ou garanties financières, etc. Le clip vidéo officiel de la candidature française est alors dévoilé.
 

Le 17 mars 2017 : la candidature française retient dans un premier temps 12 villes-hôtes pour accueillir les matchs de la compétition : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Étienne, Toulouse, Saint-Denis, Paris, Lens.
 

Le 7 mars 2017 : le président de la République, François Hollande, accompagné du ministre Patrick Kanner et du secrétaire d'État Thierry Braillard, confirme le soutien de l'État à la candidature française.
 

 
Le 12 février 2017 : le XV de France porte sur son maillot le logo "#France2023" lors du match des VI nations opposant la France à l’Écosse.


 
Le 9 février 2017 : le président de la FFR, Bernard Laporte, présente la candidature française à la presse en compagnie de nombreux ambassadeurs, dont Sébastien Chabal et Frédéric Michalak. Claude Atcher est nommé directeur de la candidature de la France.

Le 1er septembre 2016 : la FFR remet à la fédération internationale un premier dossier de candidature, accompagné d’une lettre de soutien général du Premier ministre.
 

Le 27 juin 2015 : la Fédération Française de Rugby (FFR) confirme sa candidature pour organiser la Coupe du monde 2023. La France est alors en compétition avec d’autres pays : les Etats-Unis, l’Irlande, l’Afrique du Sud et l’Italie. Depuis, les Etats-Unis et l’Italie se sont retirés de la course.