Agrément des établissements de formation pour dispenser une formation préparant à un diplôme de travail social

La ministre des affaires sociales et de la santé a présenté un décret relatif à l’agrément des établissements de formation pour dispenser une formation préparant à un diplôme de travail social.
 
S’inscrivant dans une logique de simplification administrative et d’efficacité des politiques publiques, ce décret rénove les modalités d’agrément des établissements de formation souhaitant dispenser une formation aux diplômes de travail social et conforte les régions dans leur rôle de chef de file de la politique de formation et d’orientation professionnelle.
 
En substituant l’agrément des établissements de formation en travail social par la région à la déclaration préalable auprès des services l’Etat, le dispositif offre aux régions un outil efficace de pilotage du développement des établissements de formations sociales au regard du schéma régional des formations sanitaires et sociales.
 
Désormais, la région reçoit les demandes d’agréments, s’assure de leur conformité avec les besoins identifiés par le schéma régional des formations sanitaires et sociales ainsi que de la capacité de l’établissement à délivrer une formation de qualité. Elle s’appuie sur l’avis du représentant de l’Etat dans la région qui s’assure de la capacité pédagogique de l’établissement à préparer les candidats aux diplômes d’Etat de travail social.
 
Alors que l’ancien dispositif obligeait les responsables d’établissement à déposer une demande préalable auprès des services de l’Etat, puis une demande d’agrément auprès de la région, les opérateurs de formation professionnelle s’inscrivent désormais dans une seule démarche administrative  auprès du service régional compétent.
 
Cette procédure simplifiée et modernisée apporte donc aux régions un outil supplémentaire pour adapter l’appareil de formation aux enjeux du secteur. Le rôle essentiel que jouent les travailleurs sociaux dans la mise en œuvre des politiques de solidarité et de cohésion sociale suppose en effet des formations pertinentes pour leur offrir toutes les compétences nécessaires à la mise en œuvre d’un accompagnement social de qualité au profit des personnes concernées.