Le ministre de l’économie et des finances et le secrétaire d’Etat chargé de l’industrie, du numérique et de l’innovation ont présenté une communication relative à la semaine de l’industrie.
 
L’industrie représente, pour l’économie de la France, 3 millions d’emplois et plus de 12 % du produit intérieur brut (PIB). La politique industrielle volontariste que mène le Gouvernement depuis 2012 a contribué au redressement des marges des entreprises et à la relance de l’investissement (+ 4,7 % en 2016). Il est nécessaire de valoriser et de promouvoir les filières industrielles auprès du grand public.
 
En effet, si l’image de l’industrie continue de progresser auprès des Français, notamment auprès des jeunes, les entreprises industrielles rencontrent pourtant des difficultés de recrutement. C’est pourquoi la Semaine de l’industrie vise à valoriser l’industrie, et à mieux faire connaître les métiers et les opportunités de carrière qu’offre le secteur industriel.
 
Depuis 2011, les acteurs de l’industrie, publics comme privés, entreprises, filières industrielles, organisations syndicales, réseaux consulaires, ministères concernés, se mobilisent pour organiser des évènements partout en France. La diversité de ces évènements illustre le dynamisme de cette initiative au niveau local : journées portes ouvertes, forums des métiers, rencontres avec les professionnels, expositions, conférences et animations réunissent des publics jeunes et moins jeunes. Pour cette édition, 2 400 évènements ont été labellisés sur tout le territoire national permettant de mieux faire connaître l’industrie, ses métiers, ses salariés et ses innovations. La Semaine de l’industrie est d’ailleurs fortement montée en puissance au cours des dernières années.
 
L’édition 2017 a été placée sous le signe de l’écologie  avec le thème « L’industrie aussi, c’est écologique ! ». Contrairement à certaines idées reçues, l’industrie se mobilise au profit de la transition écologique dont elle constitue un important levier. La semaine de l’industrie est une occasion de le faire savoir.
 
Deux nouveautés marquent l’édition 2017 : la création d’un concours national d’impression 3D et la mise en place d’une bourse aux stages.
 
Des thématiques spécifiques sont propres à chaque  jour de la semaine. La première a été organisée, lundi 20 mars, dans les Pays de la Loire sur le thème de l’industrie et des territoires. Le mardi a été dédié à la place des femmes dans l’industrie avec plusieurs séquences dont une au ministère de l’économie et des finances qui réunissait professionnels et étudiants. Le mercredi est consacré aux étudiants et à l’Europe avec notamment le lancement à Saint-Etienne de l’Académie franco-allemande de l’industrie du futur, la journée du jeudi est consacrée à l’industrie du futur et se tiendra en Provence-Alpes Côte d’Azur, et celle du vendredi s’attachera à valoriser l’innovation dans l’industrie. La traditionnelle cérémonie de clôture est organisée vendredi 24 mars au ministère de l’économie et des finances pour réunir et remercier l’ensemble des filières, des acteurs et des partenaires de la Semaine de l’industrie autour des jeunes.
 
Une huitième édition est d’ores et déjà prévue pour 2018. Les efforts devront se poursuivre, autour de trois priorités : la valorisation de l’industrie française, en particulier au travers de la transition énergétique et numérique; la défense et la promotion des filières par une montée en puissance des formations, et enfin l’ancrage des industries au cœur de la société et des territoires, pour la rendre plus accessible, plus humaine et mieux connue du grand public.