Comité interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Le Premier ministre a présenté un décret modifiant le décret n° 2003-1164 du 8 décembre 2003 portant création du comité interministériel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme.
 
Il s’agit d’étendre le domaine d’intervention du comité interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, ainsi que de son délégué interministériel (DILCRA), à la lutte contre la haine et les discriminations envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT).
 
La délégation interministérielle sera ainsi renommée DILCRAH : délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.
 
Cette extension résulte de l’engagement pris par le Président de la République devant les associations LGBT le 30 juin 2016, à la veille de la Marche des fiertés.
 
Il s’agit désormais de poursuivre le combat du Gouvernement pour l’égalité réelle. Le bilan des comités interministériels à l’égalité et à la citoyenneté en la matière sera présenté en janvier. A cette occasion, la diffusion d’un guide interministériel de lutte contre les discriminations recensant l’ensemble des actions mises en œuvre par les différents ministères qui concourent à faire progresser l’égalité réelle entre tous les citoyens sera annoncée.