La mobilisation des régions et des partenaires sociaux pour l’apprentissage et la formation des demandeurs d’emploi

Le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présenté une communication relative à la mobilisation des régions et des partenaires sociaux pour l’apprentissage et la formation des demandeurs d’emploi.
 
La formation professionnelle, en alternance et continue, est l’un des principaux leviers de la lutte contre le chômage et de l’amélioration de la compétitivité des entreprises.
 
Le Premier ministre a réuni le 12 mai, pour la première fois, les acteurs de la nouvelle gouvernance des politiques d’emploi issue de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale : les présidents de régions et les partenaires sociaux. L’objectif est de préparer ensemble la rentrée 2015 pour faire accéder plus de jeunes à l’apprentissage, et plus de demandeurs d’emploi à la formation qualifiante.
 
Un plan d’action, qui engage l’ensemble des acteurs, a été arrêté.
 
En matière d’apprentissage :
 
  1. Le dispositif d’aide aux employeurs est désormais complet, avec la création de l’aide « TPE jeunes apprentis » et l’accès, pour la rentrée 2015, à l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire pour les entreprises de moins de 250 salariés dans les mêmes conditions que pendant l’année scolaire 2014-2015 ; 
     
  2. Le dispositif "réussite apprentissage" permettra d’accompagner l’entrée en apprentissage de 10 000 jeunes apprentis issus des quartiers prioritaires des politiques de la ville dès la rentrée ; 
     
  3. 200 millions d’euros de ressources supplémentaires pour l’apprentissage sont disponibles en 2015 grâce à la réforme de la taxe d’apprentissage, ce qui permettra aux centres de formation des apprentis de bénéficier de ressources stables, voire croissantes ; 
     
  4. 4 000 jeunes apprentis seront recrutés dès la rentrée 2015 en apprentissage dans les services de l’État et de ses établissements publics, contre seulement 700 à la rentrée 2014 ; 
     
  5. Une mission de promotion de l’apprentissage est confiée à M. Gérard Mestrallet, nommé ambassadeur national de l’apprentissage, et une campagne de prospection des employeurs susceptibles de recruter des apprentis pour la rentrée 2015 sera déployée sur tout le territoire. 
     
En matière de formation des demandeurs d’emploi, il s’agira de s’appuyer sur le déploiement du compte personnel de formation pour faciliter l’entrée en formation et permettre à au moins 60 000 demandeurs d’emploi supplémentaires d’accéder gratuitement à une formation en 2015. Cet effort représente une augmentation de 15 % par rapport à 2014, grâce aux nouveaux moyens dégagés par les partenaires sociaux (160 millions d’euros en 2015) et aux engagements pris par les régions. L’accent sera mis sur les formations qualifiantes.
 
Le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social pilotera au niveau national ce plan, qui fera l’objet d’un suivi régulier. Au niveau territorial, il sera décliné dans chaque région par le préfet de région et le président du conseil régional, en lien étroit avec les partenaires sociaux.