L’accueil des minorités persécutées d’Orient et des réfugiés syriens et irakiens

Le ministre des affaires étrangères et du développement international et le ministre de l’intérieur ont présenté une communication relative à l’accueil des minorités persécutées d’Orient et des réfugiés syriens et irakiens.
 
L’aide humanitaire française a été mobilisée pour répondre aux conséquences humaines dramatiques des conflits en Syrie et en Irak. La France s’est également engagée dans l’accueil de ceux qui fuient les violences et les persécutions.
 
S’agissant de la Syrie, depuis 2011, près de 4 500 syriens ont été accueillis sur le territoire français au titre de l’asile et de nombreux visas ont été délivrés (étudiant, visiteur, ou réunification familiale). En 2014, la France a par ailleurs accueilli 500 syriens se trouvant en situation d’extrême vulnérabilité dans des pays voisins de la Syrie, dans le cadre d’un programme spécifique d’accueil mis en œuvre en lien avec le Haut-commissariat pour les réfugiés. Cette opération sera renouvelée en 2015, pour au moins 500 nouveaux ressortissants syriens.
 
S’agissant de l’Irak, la France s’est mobilisée dès l’été 2014 en faveur des personnes appartenant à des minorités religieuses, contraintes à l’exode du fait des crimes perpétrés à leur égard par Daesh. Entre le 1er août et le 31 décembre 2014, ont déjà été acceptées les demandes d’entrée en France de plus de 1 277 personnes individuellement persécutées ou menacées du fait de leurs convictions religieuses, se trouvant encore en Irak et ayant des liens forts avec la France ou se trouvant dans une situation de grande vulnérabilité. Plus de 800 personnes ont déjà été accueillies sur le territoire français, grâce à la mobilisation de tous.
 
La France poursuit également son assistance humanitaire au profit des pays voisins de la Syrie et de l’Irak, en particulier du Liban, de la Jordanie et de la Turquie, où plus de trois millions de personnes ont trouvé refuge. 
 
Cette mobilisation, qui se poursuivra en 2015, confirme la tradition d’asile de la France. Elle est l’honneur de la République française.