19 novembre 2015 - Actualité

Communiqué de la Délégation Interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Dans la période tragique que nous traversons, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (DILCRA) est déterminée à combattre toutes les dérives et provocations, ainsi que toutes les manifestations qui attentent à la dignité de la personne humaine.
 
Comme l’a déclaré le président de la République, François Hollande devant les maires de France, réunis au Palais des Congrès à Paris ce mercredi 18 novembre "Aucun acte xénophobe, antisémite, anti-musulman ne doit être toléré. (…) Par la terreur, Daech veut installer, par ses propres tueries, le poison de la suspicion, de la stigmatisation, de la division. Ne cédons aux tentations de repli, à la peur, aux excès et à la surenchère".

Toute personne, victime ou témoin, d’actes ou de propos à caractère raciste ou antisémite est invitée à se signaler auprès des services de police ou de gendarmerie territorialement compétents.

Les appels à la haine diffusés sur les plateformes numériques et signalés à la DILCRA pourront le cas échéant donner lieu à la saisine de l’autorité judiciaire, en application de l’article 40, alinéa 2, du code de procédure pénale.


 
Gilles CLAVREUL, Préfet, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme
Communiqué de la Délégation Interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme