12 juillet 2016

Cérémonie commémorative de l’accident du 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge

Il y a 3 ans, un train reliant Paris et Limoges déraillait alors qu’il entrait en gare de Brétigny-sur-Orge, faisant 7 morts, plusieurs dizaines de blessés, dont trente graves.
 
Ce drame ferroviaire a profondément ému et touché les habitants de Brétigny comme de Limoges, et toute la Nation. La souffrance ne s’estompant pas au fil des années, Juliette Méadel, secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes, s’est rendue à Brétigny afin d’honorer la mémoire des victimes.
 
Juliette Méadel a déclaré : « L’une des missions de l’Etat est d’entretenir la mémoire des victimes, dans la durée. Il n’y apas de Nation sans mémoire. Face au drame, il est impossible d’oublier. Honorer la mémoire des victimes, c’est rappeler les circonstances du drame, de l’injustice qui laisse des proches impuissants et meurtris. La mémoire est nécessaire pour la compréhension de soi et des autres, mais aussi pour se délivrer du traumatisme, pour le dépasser et pour continuer de vivre. » 


Cérémonie commémorative de l’accident du 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-OrgeCérémonie commémorative de l’accident du 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-OrgeCérémonie commémorative de l’accident du 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-OrgeCérémonie commémorative de l’accident du 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge