Vignette Candidater

Candidater

Tous les électeurs français sont libres de se porter candidat à l’élection présidentielle : ainsi, moi bulletin, je pourrais porter leur nom le jour du scrutin. Mais il ne suffit pas de le vouloir : pour être candidat, il faut non seulement remplir certaines conditions mais aussi accomplir des formalités spécifiques.
 

Les conditions pour être candidat à l’élection présidentielle

  • Avoir la nationalité française
  • Avoir plus de 18 ans
  • Etre électeur
  • Ne pas être privé(e) de ses droits d’éligibilité
  • Justifier avoir satisfait aux obligations imposées par le code du service national 

500 parrainages pour être un candidat d’envergure nationale

Chacun des quelque 48 000 élus habilités (parlementaire, maire, président d’établissement intercommunal, conseiller départemental ou régional, conseiller d’une assemblée d’Outre-Mer, député européen, etc.) peut parrainer un candidat à l’élection présidentielle.
 
Pour devenir candidat, un citoyen doit recueillir au moins 500 signatures de ces élus, provenant d’au moins 30 départements ou collectivités, sans que plus de 10%  d’entre elles ne proviennent d’un même territoire.

A retenir
  • Les noms des parrains et du candidat qu’ils ont parrainé sont rendus publics.
  • La liste des parrainages est publiée au fur et à mesure (deux fois par semaine) et en intégralité par le Conseil constitutionnel.

Le rôle du Conseil Constitutionnel pour les parrainages

  • Recevoir, valider et publier l’ensemble des parrainages
  • Vérifier la capacité électorale de chacun des candidats
  • S’assurer que les personnes ayant valablement recueilli 500 parrainages consentent à être candidates 

La déclaration de patrimoine, pour contrôler les variations patrimoniales 

Une fois qu’un citoyen obtient au moins 500 parrainages validés par le Conseil constitutionnel, il doit signer deux documents :
 
  • une déclaration de patrimoine ;
  • un engagement à publier, s’il est élu, une nouvelle déclaration à la fin de son quinquennat. Une fois ces deux documents remis au Conseil constitutionnel, la candidature est validée.
La déclaration de patrimoine doit être exhaustive, exacte, sincère et certifiée sur l’honneur. Elle contient entre autres, les informations sur :
 
  • le patrimoine immobilier et mobilier détenus en France et à l’étranger ;
  • les assurances vie ;
  • les comptes bancaires courants ;
  • les véhicules terrestres à moteur, bateaux et avions ;
  • les éléments du passif (dettes, crédits, emprunts…).
La déclaration patrimoniale de chaque candidat(e) a été publiée avant le premier tour par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).
 
Les élus parrainant un candidat avaient jusqu’au 17 mars pour transmettre leurs parrainages au Conseil constitutionnel. Pour les candidats, le 17 mars était également la date butoir pour transmettre leur déclaration de patrimoine. Le 21 mars, le Gouvernement a publié au Journal officiel la liste officielle des candidats transmise par le Conseil constitutionnel.