21 janvier 2016

Bilan 2015 des actes racistes, antisémites et anti-musulmans

 
Mercredi 20 janvier, Gilles CLAVREUL a présenté à la presse le bilan 2015 des actes racistes, antisémites et anti-musulmans

Les actes et menaces racistes, antisémites et anti-musulmans ont enregistré une hausse globale de22% en 2015 par rapport à 2014, avec 2032 actes et menaces contre 1662 en 2014. Toutes catégories confondues, ce sont surtout les menaces qui ont augmenté (+26%), signe des tensions nées des attentats de janvier et de novembre 2015. Les actes, eux, ont augmenté de 9,3 %, passant de 397 à 434.

Les actes antisémites se sont maintenus à un niveau élevé (806 actes et menaces). C'est le cinquième total le plus élevé depuis l'an 2000. Ils s'inscrivent toutefois en légère baisse sur l'année (-5%), avec une décrue sensible au second semestre 2015 (-53% par rapport à 2014). Cependant, au-delà des statistiques, 2015 aura été marquée, une fois encore, par des assassinats perpétrés au nom du terrorisme islamiste.

Les actes anti-musulmans ont triplé en 2015, avec 429 actes et menaces contre 133 en 2014. C'est le chiffre le plus élevé depuis que ces statistiques sont relevées (2012).
Une forte augmentation des actes et des menaces est notamment observée aux mois de janvier et de novembre 2015, consécutivement aux attentats terroristes. Les actes et menaces commis lors de ces deux mois représentent ainsi 58% du total des actes et menaces comptabilisés en 2015.

Les actes racistes ont progressé de 17,5% en 2015, avec un total de 797 actes et menaces.

Selon Gilles CLAVREUL, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, « ces chiffres indiquent clairement qu'au-delà des mesures de protection immédiatement mises en place après les attentats pour garantir la sécurité des lieux de culte et des écoles juives, mais aussi pour prévenir les exactions contre les lieux de culte musulmans, la mobilisation de tous les citoyens dans un esprit de rassemblement républicain est plus que jamais nécessaire pour faire échec aux appels à la haine. »