Baptiste : "Non sans raison"

 
Photo de Baptiste Dumas
Limougeaud de naissance de 29 ans, Baptiste Dumas est à la tête d'une entreprise de restauration cuisine itinérante haut de gamme. Son camion-restaurant, "La Grande Ourse", délivre  un service de restauration associant gastronomie et restauration rapide. Ce concept de food-truck, venu des Etats-Unis  aux alentours de 2010, n'est pas à confondre avec les nombreux camions-snacks, baraques à frites ou autres camions à pizzas qui se sont multipliés en France depuis les années 60. Les camions-restaurants proposent des plats gastronomiques cuisinés avec des produits frais et certifiés. Une alternative nutritionnelle à l'offre des camions-restaurants à restauration rapide faite avec des produits industriels.
 
En activité depuis quatre années, l'équipe du  camion itinérant comprend des barmen et des sommeliers. Certaines enseignes de renom comme "Le Churchill", restaurant gastronomique à Limoges, s'associent à cette initiative de restauration rapide haut de gamme. L'offre d'excellence se retrouve aussi dans la vaisselle provenant de la porcelaine de Limoges. Elle provient de l'entreprise du frère de Baptiste Dumas, "Non sans raison", dont la maison perpétue "l'âme d'un matériau millénaire tout en innovant dans les formes."
 
La cuisine a toujours été omniprésente dans la famille de Baptiste Dumas qui a grandi au sein d'une famille nombreuse. "Tous les étés, des familles entières se retrouvaient chez mon arrière grand-mère où les repas occupaient des tablées de plusieurs dizaines de personnes. J'ai toujours vu mes grands-tantes passer la matinée à faire des repas. On aidait à mettre la table et faire la vaisselle. Ça crée du lien et du partage." C'est dans ce contexte familial et générationnel qu'est née la culture de la table chez Baptiste Dumas.
 
L'idée de ce camion-restaurant itinérant n'est pas née d'un coup d'un seul. C'est une synthèse, un carrefour entre plusieurs jalons importants qui ont marqué le parcours de Baptiste Dumas. "J'ai pensé à ce camion qui, pour moi, rejoignait l'univers culinaire et gastronomique et mes préférences pour l'agriculture, l'itinérance et le voyage", nous livre-t-il. Dans le cadre de ses études de management international tourné vers la solidarité et l'humanitaire, Baptiste Dumas est, en effet, allé en Inde se former à la permaculture, un concept global de production agricole durable prenant en compte l'environnement naturel et humain local. Il tire de cette expérience, son choix des produits artisanaux de qualité et le sens du partage des ressources. Le goût de la découverte le conduira  aussi en Russie. "J'ai eu un coup de cœur pour la Russie." Il apprend la langue de Tolstoï et va parcourir Moscou pour faire promotion des produits de Limoges de son frère.
 
C'est non sans raison, qu'à son retour de Russie, Baptiste Dumas prend la décision de se lancer sur les routes pour proposer aux  papilles des amoureux de l'assiette et des produits de qualité, des repas gastronomiques. Son goût pour l'itinérance et les produits de qualité, Baptiste Dumas le retrouve avec son camion-restaurant parcourant la Nouvelle-Aquitaine.