10 mai 2016

Baisse de 35% des actes racistes, antisémites et antimusulmans sur les douze derniers mois

 
Le ministère de l'Intérieur a publié lundi les chiffres des actes racistes, antisémites et antimusulmans au premier semeste 2016. Sur les douze derniers mois, les actes racistes ont chuté de 35%, et de 80% sur le seul premier trimestre 2016. Cette baisse touche toutes les catégories d’actes et concerne aussi bien les actes antisémites que les actes anti-musulmans et les autres infractions à caractère raciste. Après les progressions inquiétantes de 2014 et de début 2015, cela marque un coup d’arrêt.

« La diminution des actes ne signifie pas que la société a surmonté [la violence], cela signifie que la vigilance mutuelle que nous avons mise sur le métier commence à porter ses fruits (...) Cela ne doit pas altérer notre mobilisation, mais au contraire la renforce », a souligné le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.