L’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE)

Annoncée par le Premier ministre en avril 2016, l’ARPE a pour objectif de mieux accompagner les jeunes diplômés d’origine modeste qui entrent sur le marché de l’emploi afin de leur permettre de bénéficier d’une insertion professionnelle de qualité.
 
Cette aide financière est mise en œuvre dès la rentrée 2016 et concerne à la fois :
  • les jeunes diplômés issus de l’enseignement scolaire et supérieur, qui bénéficiaient d’une bourse ;
  • les apprentis diplômés de l’enseignement scolaire et supérieur, sous conditions de ressources équivalentes à celles des boursiers.
 
 
L’ARPE consiste en un soutien financier, versé pendant quatre mois, sous forme :
 
  • d’une aide mensuelle de 200 euros pour les diplômés de l’enseignement scolaire à finalité professionnelle (CAP, baccalauréat professionnel, baccalauréat technologique), qu’ils soient boursiers ou apprentis disposant de peu de ressources ;
  • d’une prolongation de la bourse sur critères sociaux perçue au cours de la dernière année d’études (de 100 euros à 550 euros par mois) pour les diplômés de l’enseignement supérieur ;
  • d’une aide mensuelle de 300 euros pour les diplômés de l’enseignement supérieur par l’apprentissage disposant de peu de ressources.
Se renseigner sur les démarches :
 
Télécharger la liste des diplômes de l’enseignement scolaire
Télécharger la liste des diplômes de l’enseignement supérieur