Photo de Manuel Valls accueillant aux Invalides le Premier ministre chinois Li Keqiang le 30 juin 2015.
2 juillet 2015

Visite du Premier ministre chinois

La Chine a signé avec Airbus un contrat pour une commande de 75 avions A330 pour un montant de 16,1 milliards d'euros. Plus de 50 accords sont attendus dans les secteurs du nucléaire civil, de l’aéronautique, de l’agroalimentaire et du développement urbain notamment.
 
Le Président de la République et le Premier ministre ont reçu ce mardi, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, en visite officielle en France pour trois jours. Plusieurs points ont été évoqués durant ces rencontres :
 
  • En vue de la Conférence Paris Climat 2015 :

Le Président de la République et le Premier ministre ont salué l’annonce par la Chine de sa contribution nationale pour la COP21 qui confirme son engagement à construire une "civilisation écologique". Ils ont remercié le Premier ministre chinois d’avoir veillé à ce que cette annonce intervienne depuis Paris, en signe de soutien et de confiance dans le succès de la COP21.
Par ailleurs, le chef de l’Etat et le Premier ministre chinois ont décidé de la création d’un fonds franco-chinois pour la coopération sur pays tiers notamment en faveur de projets liés à la lutte contre le changement climatique et à la croissance verte. 
 
  • Dans le domaine économique:
Le Président de la République a rappelé sa volonté d’avancer sur les secteurs structurants le partenariat, notamment le nucléaire civil et l’aéronautique. A ce titre, à l’issue des entretiens entre les deux Premiers ministres, 16 accords ont été signés à Matignon. Notamment,  Areva et EDF ont signé mardi plusieurs accords de coopération dans le nucléaire avec les groupes chinois CGN et CNNC, et la Chine a signé avec Airbus un contrat pour une commande de 75 avions A330 pour 16,1 Md€. Au total, plus de 50 accords sont attendus.
Le Président et le Premier ministre ont demandé à poursuivre le rééquilibrage de nos échanges commerciaux en multipliant les exportations des entreprises françaises vers la Chine et les investissements chinois créateurs de croissance et d’emplois en France, dont la dynamique est positive.
Les autorités chinoises ont annoncé la reconnaissance de l’indication géographique "Bordeaux" et ont remis en présence des deux Premiers ministres les certificats correspondants de reconnaissance. Parallèlement, les 45 appellations bordelaises de vin tranquilles rattachées à l’appellation Bordeaux ont également été publiées, ce qui devrait aboutir sous deux mois à leur protection effective. 
 
  • Sur le volet coopération franco-chinoise :
La coopération franco-chinoise sur pays tiers doit permettre à nos deux pays de conquérir ensemble de nouveaux marchés. Le chef de l’Etat s’est félicité des résultats d’ores et déjà obtenus dans les nouveaux secteurs de coopération, en particulier l’agroalimentaire et le développement urbain. Le Président de la République a enfin marqué sa volonté de poursuivre la coopération financière entre la France et la Chine pour accompagner l’internationalisation du yuan.
Les deux Premiers ministres ont approuvé puis rendu publiques une déclaration sur la coopération nucléaire et une autre sur la coopération en pays tiers

Manuel Valls se rend ce jeudi à Toulouse en compagnie de son homologue chinois pour participer à un forum d’affaires franco-chinois, et visiter le site d’Airbus. De nouveaux accords seront signés à cette occasion.