2 décembre 2015

Un paquet de cigarettes neutre pour le rendre moins attrayant

Le paquet de cigarettes sans couleur ou logo identifiable pour casser les codes de la communication, principalement auprès des jeunes, sera mis en place en mai 2016.
 
L'adoption définitive de la loi de modernisation de notre système de santé le 1er décembre 2015, prévoit l'instauration de paquets de cigarettes "neutre et uniformisé" en mai 2016.

Le paquet de cigarettes neutre a pour objectif de faire diminuer le tabagisme chez les jeunes, très sensibles à la marque. Cette mesure a un impact significatif au vu des résultats probants d’autres pays, comme l'Australie : "en France, la consommation de tabac […] continue à augmenter, quand dans les autres pays qui nous entourent, pour ne rien dire des Etats-Unis ou de l’Australie, cette consommation diminue", observe Marisol Touraine, la ministre de la Santé. 
 
  • Casser les codes de communication
Les jeunes sont, on le sait, particulièrement sensibles  à la publicité et au fait d’avoir "un paquet de cigarettes plutôt sympa". "Quand un gamin de 12 ans se met à fumer et devient  dépendant du  tabac, quand il se retrouve à 20 ans et qu’il ne peut pas arrêter ou qu’il a du mal à arrêter", ce n’est pas qu’ "il exerce sa liberté" : aujourd’hui "on ne lui a pas donné toutes les chances", selon Marisol Touraine.
 
  • "Dé-banaliser" le tabac
Un plan national de réduction du tabagisme est déployé avec une campagne de communication pour sensibiliser les proches, la gratuité du numéro de Tabac info services, le meilleur remboursement des aides au sevrage, l’interdiction de fumer dans les aires de jeux, l’interdiction des arômes… Objectif du du plan : que la prochaine génération soit une "génération sans tabac".
 
  • Faire baisser le nombre de victimes du tabagisme
200 personnes : c’est le chiffre alarmant des gens qui meurent chaque jour des conséquences du tabagisme.  C’est comme si "vous ouvriez votre journal du matin, en [découvrant] qu’un avion s'est écrasé, un de plus, un chaque jour", a déclaré à titre de comparaison, Marisol Touraine pour qui la santé publique est "un enjeu qui doit tous nous concerner." Il faut le savoir, un fumeur sur deux mourra des conséquences du tabagisme.
 
  • Le Gouvernement agit pour soutenir l’activité légale des buralistes
La préoccupation des buralistes sur leur avenir doit naturellement être entendue. "Qu’un travail soit mené sur ce qu’ils peuvent vendre, sur la manière dont leur activité économique peut être soutenue -  et elle est soutenue d’ailleurs de façon très significative depuis des années - c’est légitime". En effet, le Gouvernement est complètement mobilisé pour lutter contre le trafic de cigarettes qui diminue les revenus des buralistes. Il faut rappeler que l’achat de cigarettes par internet est interdit.