Photo de Ségolène Royal, François Hollande, Laurent Fabius et Annick Girardin à l'Assemblée générale de l'ONU sur le climat le 23 septembre 2014.
24 septembre 2014

Sommet sur le climat

La France à l'initiative
 
La France est pleinement mobilisée contre les dérèglements climatiques qui menacent la paix et la sécurité du monde.
Lors du Sommet sur le climat à New York, la France s’est ainsi montrée à l’initiative : répondant à l’appel d’ONG comme Oxfam, elle a annoncé qu’elle contribuera à hauteur de 1 milliard de dollars sur les prochaines années au Fonds vert de l'Onu pour le climat, destiné à aider les pays vulnérables à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter aux effets du réchauffement. Ce fonds sera "non seulement la marque de la solidarité mais aussi une capacité pour que l'économie mondiale puisse s'engager vers un nouveau modèle de développement", a noté François Hollande. 
6 ans après l’échec de Copenhague, la France souhaite parvenir à un accord universel, ambitieux et légalement contraignant, lors de la Conférence sur le climat que la France accueillera à Paris en décembre 2015. Tout doit être fait pour que nous puissions contenir l'augmentation de la température moyenne de la planète en dessous de 2°C. Il importe de remporter la "bataille contre le temps, contre l'indifférence et les profits qui altèrent jusqu'à l'équilibre du monde". "Soyons capables de ré-enchanter le monde, de donner à la jeunesse du monde l'espoir qu'elle vivra mieux que nous."